hiver

  • 0 commentaire

    Du sang sur la glace – Jo Nesbo

    Du sang sur la glace, Jo Nesbo, Gallimard, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, hiver, le bonhomme de neige, thriller, Norvège, Noël, OsloQuand on gagne sa vie en supprimant des gens, il peut être compliqué, voire dangereux, d’être proche de qui que ce soit. Olav est le tueur à gages attitré d’un gangster qui règne sur la prostitution et le trafic de drogue à Oslo. Lorsqu’il tombe enfin sous le charme de la femme de ses rêves, deux problèmes de taille se posent. C’est la jeune épouse (infidèle) de son boss. Et il est chargé de la tuer…   

    Racontée à la première personne par Olav, expéditeur de son état, cette histoire nous plonge dans les pensées d’un tueur à gages. Personnage plutôt atypique dans son genre, ce tueur capable de torturer un homme de sang-froid a des principes, certes discutables, mais qu’il met un point d’honneur à respecter. Ce tueur au grand cœur fait aussi de nombreux aller-retour entre son passé d’enfant maltraité et sa situation actuelle, réécrivant sa propre histoire pour la rendre plus supportable.

    Jo Nesbo a un style direct et va droit au but sans tergiversations inutiles. Les 153 pages de ce roman se lisent d’une traite tant on est pris par l’histoire et le suspense qu’entretient habillement l’auteur. Avec Du sang sur la glace, il montre un aspect peu reluisant de la Norvège, pays souvent présenté comme idyllique mais qui abrite tous les travers des sociétés actuelles : trafics de drogue et d'alcool, contrebande, prostitution, traite des êtres humains...

    Un roman-détente sans prise de tête, qui fait passer un bon moment mais je dois avouer que, sur le thème du tueur à gages narrateur, j’ai tout de même préféré Trois accidents et un suicide.

    Du sang sur la glace – Jo Nesbo – Editions Gallimard – 2015Du sang sur la glace, Jo Nesbo, Gallimard, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, hiver, le bonhomme de neige, thriller, Norvège, Noël, Oslo

    Du même auteur :

  • 1 commentaire

    Automne – Mons Kallentoft

     Automne, Mons Kallentoft, Le serpent à plumes, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, enquête, policier, hiver, Suède, Malin Fors, alcool, suédois, avis, chroniqueLa pluie automnale rafraîchit les douves du château de Skogsa, où flotte le corps de Jerry Petersson. Arriviste et arrogant, ce riche avocat comptait bon nombre d’ennemis. Mais lequel l’a poignardé? Rapidement, Malin Fors soupçonne les Fagelsjo, anciens propriéaires du château.

    Hiver, du titre du premier roman de Mons Kallentoft, m'avait laissée sur ma faim. J'ai néanmoins choisi de laisser une seconde chance à cet auteur suédois en lisant un autre livre de sa série saisonnière.

    Plusieurs éléments sont communs aux deux romans. Ainsi, l'auteur joue sur l'atmosphère automnale, les feuilles mortes, le brouillard et les nuages bas et gris compliquant fortement la tâche des policiers. Comme dans Hiver, le mort parle du fond de sa tombe et commente l'avancement de l'enquête. Malheureusement, cet élément, s'il a pu étonner la première fois, perd de son intérêt à force de répétition. De nouveau, je déplore le côté trop descriptif de ce roman qui nous raconte, par le menu, le passé des différents protagonistes, rendant Automne particulièrement ennuyeux.

    Si l'histoire et le traitement qu'en fait l'auteur n'ont pas emportés mon adhésion, on peut espérer que l'enquêtrice principale va me réconcilier avec Mons Kallentoft. Même pas. En guise d'enquêtrice de choc, voici Malin Fors, 35 ans, alcoolique et incapable de communiquer efficacement avec son entourage. Je n'ai pas réussi à m'attacher à cette femme qui passe son temps à boire et à s'apitoyer sur son sort, sans rien faire pour sortir de la situation dans laquelle elle s'est mise seule.

    La lecture de ce roman a été particulièrement difficile en raison de sa lenteur. Je ne pense pas que ma route croisera celle de Mons Kallentoft de sitôt.

    Automne, Mons Kallentoft, Le serpent à plumes, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, enquête, policier, hiver, Suède, Malin Fors, alcool, suédois, avis, chroniqueAutomne – Mons Kallentoft – Editions Le serpent à plumes – 2011

    Du même auteur:

     

  • 5 commentaires

    Sukkwan Island – David Vann

    Sukkwan Island, David Vann, Gallmeister, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, #romansété, ile, Alaska, froid, hiver, père, fils, enfant, suicide, famille, folieUne île sauvage du Sud de l’Alaska, accessible uniquement par bateau ou par hydravion, tout en forêts humides et montagnes escarpées. C’est dans ce décor que Jim décide d’emmener son fils de treize ans pour y vivre dans une cabane isolée, une année durant. Après une succession d’échecs personnels, il voit là l’occasion de prendre un nouveau départ et de renouer avec ce garçon qu’il connaît si mal. La rigueur de cette vie et les défaillances du père ne tardent pas à transformer ce séjour en cauchemar et la situation devient vite incontrôlable. Jusqu’au drame violent et imprévisible qui scellera leur destin.

    D'aucuns reprochent à ce roman son style de narration. Et il faut bien avouer que les descriptions de paysages constituent la plus grande part de ce roman, laissant peu de place aux dialogues. Il faut réellement attendre la moitié du livre pour sortir de la monotonie du récit et ressentir le choc de l'évènement qui a lieu, laissant le lecteur totalement surpris.

    Tout le talent d'écriture de David Vann se manifeste dans la construction de ses personnages. Le père au bout du rouleau suite à un énième divorce, habité par des obsessions incontrolables et complètement désespéré. La vision de Roy sur la situation de son père, étonnament éclairée malgré son jeune age, lui qui ne voulait pas se trouver là mais qui, par loyauté envers son père, décide de rester pour, peut-être, le sauver.

    Le lecteur est pris en otage de ce huis clos et ne peut qu'assister, impuissant, à la relation étrange qui se met en place entre Roy et son père, inversant les rôles et rendant encore plus inquiétant le comportement du père. Et, malgré les grands espaces dans lesquels évoluent les personnages, c'est la sensation d'enfermement et de solitude qui domine le roman.

    Sukkwan Island est fortement inspiré de la propre vie de David Vann. Ce roman puise d'ailleurs sa source dans la proposition que lui a faite de son père losqu'il était adolescent mais,contrairement à Roy, le jeune David d'alors refuse. Quinze jours plus tard, son père se suicidera, seul sur son ile. Ce roman est donc pour l'auteur une façon de réinterpréter son histoire personnelle en imaginant ce qui a pu se passer sur l'ile.

    Sukkwan Island – David Vann – Editions Gallmeister – 2010

  • 2 commentaires

    Hiver – Mons Kallentoft

    Hiver, Mons Kallentoft, Editions Audiolib, critique, carnet de lecture, livre, littérature, blog littéraire, froid, neige, Suède, Stockholm, policier, thriller, pendu, le serpent à plumes, Alexandra Dima, voix, livre audio, polar, lecture communeUn matin de février, le corps de Bengt Andersson est retrouvé pendu à un chêne, nu et gelé. Ce mois de février est l'un des plus froids qu'ait connu la Suède et ce temps va compliquer la tâche des enquêteurs de la Criminelle, entrainés sur plusieurs pistes qui les laissent perplexes.

    Comme son titre l'indique, Hiver nous plonge dans le froid polaire de Suède, qui est un élément essentiel à ce roman, presque un personnage à part entière tellement il est présent. Comme c'est souvent le cas dans les romans policiers, le récit porte à la fois sur l'enquête en cours et la vie privée de Malin Fors, le personnage principal.

    Avec son coéquipier Zeke, elle se trouve confrontée à une histoire complexe où il est question de secrets de famille, de mensonges et de manipulation. Le passé s'invite également dans le roman, des faits commis plusieurs années auparavant revenant à la surface pour influencer le comportement des personnages.

    La particularité de ce roman tient aussi au fait que l'on entend les pensées de Bengt Andersson, mort, tout au long de l'histoire, nous livrant ses pensées sur l'avancement de l'enquête ou sur son ressenti.

    J'avais hâte de lire ce livre qui attendait dans ma PAL depuis un certain temps mais j'en sors un peu déçue. Je m'attendais à un roman rythmé et qui me prenne aux tripes, Hiver m'a plutôt paru long tant les pistes suivies par les enquêteurs sont multiples et stériles mais aussi en raison des nombreuses descriptions qui coupent l'élan du récit (chaque maison, rue, paysage est minutieusement décrit). La tension augmente cependant dans la dernière ligne droite du roman, nous laissant pantelant, dans l'attente du dénouement.

    Une histoire de folie et de misère sociale qui fait froid dans le dos et attriste tant elle est réaliste.

    Logo Challenge Thrillers et polars.jpgHiver - Mons Kallentoft - Editions Audiolib - 2011

    Du même auteur:

  • 6 commentaires

    THE VERSATILE BLOGGER AWARD

    89322944_p.jpg

     

    Un nouveau tag de la part de Liliba!

    Il s'agit de lister 7 points sur moi, ce qui vous en apprendra un peu plus sur celle qui se cache derrière ce blog Clin d'œil et de nominer 15 autres blogueurs méritants.


    beauté.gif1. Je suis une grande fan de produits de beauté

    Régulièrement, je remplis mes armoires de toute sorte de produits de maquillage: rouges à lèvres, crayons khôl, vernis à ongles (ma folie du moment!). J'en ai toute une collection et un stock qui couvrira mes besoins pour les 10 prochaines années (au moins!). Vous comprenez mieux pourquoi j'organise le Swap Books & Beauty chaque année...Clin d'œil


    2. J'aime les grosses écharpes qui font trois fois le tour du cou, toutes douces et qui écharpe f.JPGtiennent bien chaud

    Fragile de la gorge, j'ai la mauvaise habitude de m'enrhumer aux premiers froids et je m'emmitoufle dans des écharpes toutes plus colorées les unes que les autres. Mais attention, ça ne veut pas dire que je n'aime pas l'été, loin de là!


    Via convoy.jpg3. Mes petits carnets

    J'aime écrire, faire des listes et prendre des notes de lecture et pour ça, j'ai besoin de papier. Du coup, j'accumule plein de carnets dans des boites. (Oui, je stocke beaucoup de choses...)


    4. Les sacs à mainsac.png

    Un de mes autres péchés mignons... Je les aime petits pour ne pas avoir à chercher mes clés pendant des heures et, là aussi, je les accumule Colorés ou classiques, en cuir ou en tissu, j'aime les accorder à mon humeur et à mon programme de la journée.


    5. Thé addict

    tag, thé, sac, couleur, livre, beauté, swap, mer, écharpe, hiverJ'ai découvert le thé il y a quelques années et depuis, je ne peux plus m'en passer! Au-delà du goût, ses conditions de fabrication, les traditions qui l'entoure et son histoire me fascinent. Mes préférés? La camomille pour se calmer d'une journée agitée, le caramel les soirs d'hiver au coin du feu ou le thé blanc pour les après-midis détente...


    6. Bleu canardtag, thé, sac, couleur, livre, beauté, swap, mer, écharpe, hiver

    Mes couleurs préférées sont le bleu et le vert, que je décline dans toutes leurs nuances au quotidien (ce blog en est un bel exemple). Ma préférence allant vers les couleurs profondes.


    tag, thé, sac, couleur, livre, beauté, swap, mer, écharpe, hiver7. Au bord de la mer

    J'aime particulièrement la mer du Nord, notre petit bout de plage belge: ses couleurs qui invitent à la rêverie, ses grands vents qui décoiffent et sa lumière si particulière.


    Voilà un pan du mystère soulevé...

    Et vous, qu'est-ce qui vous définit?

    Comme ce tag a déjà beaucoup tourné, je ne désignerai personne mais que celui ou celle qui le souhaite n'hésite pas à se l'approprier Rigolant