harry hole

  • 0 commentaire

    Le bonhomme de neige – Jo Nesbo

    Cover Le bonhomme de neige.jpgDepuis quelques années, on observe un phénomène étrange en Norvège : plusieurs femmes disparaissent à l’apparition des premières neiges sans que leur corps ne soit jamais retrouvé. Et à chaque fois, un bonhomme de neige apparait à proximité de leur domicile. Cette année n’échappe pas à la règle puisque Birte Becker vient de disparaitre en pleine nuit, laissant son fils de 10 ans seul à la maison. Et c’est Harry Hole, inspecteur à la brigade criminelle d’Oslo et spécialiste des tueurs en série, qui est chargé de l’enquête.

    L’auteur joue admirablement bien avec le symbole du bonhomme de neige. Traditionnellement considéré comme un personnage de jeu débonnaire et souriant, il a été détourné par le cinéma qui en a fait un être vivant et diabolique (référence à Jack Frost, film où un tueur prend la forme d’un bonhomme de neige – 1996). Et Jo Nesbo surfe constamment sur cette ambiguïté, notamment lorsqu’il envisage l’affaire sous le regard du petit Jonas, nourrit par tout cet imaginaire fantastique.

    Dans ce roman policier, les meurtres se succèdent à une vitesse effrayante. Le fait de suivre certaines victimes qui tentent d’échapper à leur agresseur nous place dans une situation de stress et de tension importante. En tant que lecteur, on se sent impliqué dans l’enquête et c’est avec impatience que l’on tente de démêler les histoires de chacun et d’interpréter les indices distillés par l’auteur tout au long du roman. Et Jo Nesbo en profite pour nous emmener de fausses pistes en fausses pistes, dans lesquelles on saute à pieds joints.

    Voila donc un roman que j’ai vraiment pris plaisir à découvrir, mis à part les quelques digressions et parcours personnels trop détaillés, qui ont ralentis ma lecture et freinés mon impatience.

    Lire un roman hivernal en été a été une première expérience pour moi et je dois avouer que c’est assez particulier. Si j’ai ressenti un certain malaise face à ce bonhomme de neige annonciateur d’une mort prochaine, je pense que cette sensation aurait été plus vive encore si on avait été en plein hiver entourés de paysages blancs et de petits bonhommes blancs dans les jardins et les parcs publics. Je conseillerais donc à de futurs lecteurs de garder ce roman pour les froides soirées d’hiver, histoire de ménager ses effets.

    En bref, un très bon polar sur la célébrité, le vice, les secrets et ce que certains sont prêts à faire pour les protéger. 

     

    Edit: Le bonhomme de neige a été adapté au cinéma, avec des acteurs tels que Michael Fassbender, Rebecca Ferguson et Charlotte Gainsbourg. Sortie prévue en novembre 2017.

     

     

    Le bonhomme de neige – Jo Nesbo – Editions Gallimard – 2008 le bonhomme de neige,jo nesbo,editions gallimard,critique,carnet de lecture,livre,littérature,blog littéraire,folio,meurtre,neige,enquête,policier,thriller,mort,harry hole,tueur,hiver

    Du même auteur: