héloïse d'ormesson

  • 0 commentaire

    Une autre saison comme le printemps - Pierre Pelot

    livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,une autre saison comme le printemps,pierre pelot,héloïse d'ormesson,rentrée littéraire 2016Auteur à succès aux États-Unis, Dorall Keepsake est en France pour participer à un Festival du roman et du film noirs lorsqu'il est requis auprès d'Élisa Nederick, dont le fils de neuf ans vient de se faire kidnapper. N'est-il pas spécialiste des disparitions, dont il a fait sa matière romanesque ? Ne doit-il pas cela à Élisa, qu'il a connue autrefois et dont la situation présente s'accommoderait mal d'un recours à la police ?

    La lecture est une rencontre entre un auteur et un lecteur. Malheureusement, Une autre saison comme le printemps ne m'a pas permis d'entrer dans l'univers de Pierre Pelot. 

    A la lecture du pitch, je m'attendais à découvrir un roman de type policier. Pourtant, malgré la thématique de la disparition d'un enfant et sa recherche, il n'en est rien.

    L'histoire, plutôt lente, manque un peu de dynamisme à mon goût. Dorrall passe beaucoup de temps à réfléchir à la disparition de Nathaniel et à ressasser le passé. Des chapitres entiers sont d'ailleurs consacrés à des événements passés ou à des rencontres dont on se demande quelle est l'utilité.

    Le personnage de Dorral n'est pas très engageant, comme c'est le cas pour tous les protagonistes de ce roman, qui sont même carrément antipathiques.

     

    Un roman dont j'attendais peut-être trop et qui n'a pas réussi à m'accrocher. Dommage. 

    Je remercie néanmoins les Editions Héloïse d'Ormesson pour cette lecture.

    Une autre saison comme le printemps - Pierre Pelot - Editions Héloïse d'Ormesson - 2016

  • 1 commentaire

    Un hiver avec Baudelaire – Harold Cobert

    Un hiver avec Baudelaire, Harold Cobert, Héloïse d'Ormesson, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, Lignes brisées, sdf, sans abri, pauvreté, emploi, famille, chien, BaudelairePhilippe a 27 ans lorsque sa vie bascule. Un divorce difficile, un contrat de travail qui n'est pas renouvelé et le voila contraint de vivre à l'hôtel en attendant de trouver un appartement et un autre emploi. Mais les difficultés ne font que s'accumuler, obligeant Philippe à vivre dans la rue. Un hiver avec Baudelaire est son histoire, celle d'une descente aux enfers qui va heureusement connaitre quelques moments de bonheur grâce à la présence de Baudelaire.

    L'écriture délicate et sensible d'Harold Cobert s'accorde parfaitement à ce récit. Le lecteur s'attache au personnage de Philippe qui essaie de s'en sortir et de rester digne dans un monde dont il ne connait pas les règles. L'auteur nous plonge dans le quotidien d'un sans domicile fixe, confronté au regard fuyant des passants, obligé de faire la manche dans le métro, dans une lutte permanente pour survivre et dormir malgré le froid. En empathie avec Philippe, le lecteur comprend le sentiment de honte qui l'habite, l'isolant de sa famille et de ses amis et l'éloignant de sa petite fille Claire, dont il a été séparé et qu'il lui tarde de retrouver.

    Un hiver avec Baudelaire rappelle qu'il est toujours possible de passer entre les mailles du filet « Sécurité sociale » et, surtout, qu’il suffit d’un rien pour que tout bascule. Ce roman a le mérite d’interpeller le lecteur, parce que l’on se rend compte que les efforts de Philippe ne sont pas suffisants pour lui permettre de se sortir de la précarité. Finalement, le seul salut provient des associations qui aident les plus démunis en fournissant nourriture, vêtements, abris et conseils. Pour Philippe, cela passera aussi par des rencontres déterminantes avec une jeune fille dans un square ou un couple de commerçants. Sans oublier Baudelaire, le compagnon de galère, grâce à qui le quotidien sera moins difficile à vivre.

    Un récit touchant et juste, qui rappelle l’équilibre précaire de nos vies et la nécessité de s’entraider. Un très beau roman dont je vous invite à découvrir les premières pages.

    Un hiver avec Baudelaire – Harold Cobert – Editions Héloïse d'Ormesson – 2009

    Du même auteur: