froid

  • 1 commentaire

    Snjór - Ragnar Jónasson

    livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,snjor,ragnar jonasson,editions de la martinière,islande,froid,siglufjordurOn a beau dire à Ari Thor qu'il ne se passe jamais rien à Siglufjördur, les premiers jours de janvier 2009 sont plutôt mouvementés au vu du nombre de morts et de blessés qui se succèdent. A peine sorti de l'école de police, il se voit affecté à la ville la plus au nord de l'Islande. Isolé au cœur d'une petite communauté où chacun tient l’autre par ses mensonges et ses secrets, il va devoir démêler le vrai du faux envers et contre tous.

    Premier roman de Ragnar Jónasson traduit en français, Snjór plonge le lecteur dans l'atmosphère étrange d'un petit village de pêcheurs islandais. Uniquement accessible par un tunnel étroit creusé à même la montagne, Siglufjördur provoque un sentiment de claustrophobie aussi bien chez le personnage principal que chez le lecteur. La neige tombe sans discontinuer, bloquant même l'accès au tunnel et isolant la population, la nuit polaire plonge les habitants dans l'obscurité permanente et les ragots vont bon train.

    Dans cette communauté particulièrement soudée, Ari a bien du mal à s'intégrer, d'autant qu'il est lui-même éloigné de sa famille et de sa petite amie, qui a refusé de le suivre dans ce trou perdu.

    Plusieurs histoires se racontent en parallèle, ce qui maintient le suspense et la tension. Les personnages sont nombreux mais leurs vies sont racontées dans le détail, ce qui permet de s'approprier leur passé et de tenter des hypothèses quant aux liens qui les unissent.

    Comme dans tout bon roman islandais, les noms des personnages et des lieux sont absolument imprononçable pour nous, ce qui complique un peu la lecture. Mais cela fait partie du charme de ces romans aux décors que l'on imagine majestueux.

    Un bon roman policier, bien écrit, à lire au coin du feu tant la neige et le froid sont omniprésents. Poulain d'Henning Mankell, Ragnar Jónasson est de ces auteurs scandinaves avec lesquels il faudra compter à l'avenir.

     

    Snjór fait partie de la série Dark Iceland, dont un deuxième tome vient de sortir : Mörk. Cette série comprend 8 tomes mais, allez savoir pourquoi, ils ne sont pas traduits ni publiés en français dans l'ordre d'origine.

     

    Si vous avez envie de vous faire votre propre opinion, n'hésitez pas à télécharger le premier chapitre de ce roman (pdf).

     

    Snjór - Ragnar Jónasson - Editions de la Martinière - 2016

    livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,snjor,ragnar jonasson,editions de la martinière,islande,froid,siglufjordur

  • 5 commentaires

    Sukkwan Island – David Vann

    Sukkwan Island, David Vann, Gallmeister, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, #romansété, ile, Alaska, froid, hiver, père, fils, enfant, suicide, famille, folieUne île sauvage du Sud de l’Alaska, accessible uniquement par bateau ou par hydravion, tout en forêts humides et montagnes escarpées. C’est dans ce décor que Jim décide d’emmener son fils de treize ans pour y vivre dans une cabane isolée, une année durant. Après une succession d’échecs personnels, il voit là l’occasion de prendre un nouveau départ et de renouer avec ce garçon qu’il connaît si mal. La rigueur de cette vie et les défaillances du père ne tardent pas à transformer ce séjour en cauchemar et la situation devient vite incontrôlable. Jusqu’au drame violent et imprévisible qui scellera leur destin.

    D'aucuns reprochent à ce roman son style de narration. Et il faut bien avouer que les descriptions de paysages constituent la plus grande part de ce roman, laissant peu de place aux dialogues. Il faut réellement attendre la moitié du livre pour sortir de la monotonie du récit et ressentir le choc de l'évènement qui a lieu, laissant le lecteur totalement surpris.

    Tout le talent d'écriture de David Vann se manifeste dans la construction de ses personnages. Le père au bout du rouleau suite à un énième divorce, habité par des obsessions incontrolables et complètement désespéré. La vision de Roy sur la situation de son père, étonnament éclairée malgré son jeune age, lui qui ne voulait pas se trouver là mais qui, par loyauté envers son père, décide de rester pour, peut-être, le sauver.

    Le lecteur est pris en otage de ce huis clos et ne peut qu'assister, impuissant, à la relation étrange qui se met en place entre Roy et son père, inversant les rôles et rendant encore plus inquiétant le comportement du père. Et, malgré les grands espaces dans lesquels évoluent les personnages, c'est la sensation d'enfermement et de solitude qui domine le roman.

    Sukkwan Island est fortement inspiré de la propre vie de David Vann. Ce roman puise d'ailleurs sa source dans la proposition que lui a faite de son père losqu'il était adolescent mais,contrairement à Roy, le jeune David d'alors refuse. Quinze jours plus tard, son père se suicidera, seul sur son ile. Ce roman est donc pour l'auteur une façon de réinterpréter son histoire personnelle en imaginant ce qui a pu se passer sur l'ile.

    Sukkwan Island – David Vann – Editions Gallmeister – 2010

  • 2 commentaires

    Hiver – Mons Kallentoft

    Hiver, Mons Kallentoft, Editions Audiolib, critique, carnet de lecture, livre, littérature, blog littéraire, froid, neige, Suède, Stockholm, policier, thriller, pendu, le serpent à plumes, Alexandra Dima, voix, livre audio, polar, lecture communeUn matin de février, le corps de Bengt Andersson est retrouvé pendu à un chêne, nu et gelé. Ce mois de février est l'un des plus froids qu'ait connu la Suède et ce temps va compliquer la tâche des enquêteurs de la Criminelle, entrainés sur plusieurs pistes qui les laissent perplexes.

    Comme son titre l'indique, Hiver nous plonge dans le froid polaire de Suède, qui est un élément essentiel à ce roman, presque un personnage à part entière tellement il est présent. Comme c'est souvent le cas dans les romans policiers, le récit porte à la fois sur l'enquête en cours et la vie privée de Malin Fors, le personnage principal.

    Avec son coéquipier Zeke, elle se trouve confrontée à une histoire complexe où il est question de secrets de famille, de mensonges et de manipulation. Le passé s'invite également dans le roman, des faits commis plusieurs années auparavant revenant à la surface pour influencer le comportement des personnages.

    La particularité de ce roman tient aussi au fait que l'on entend les pensées de Bengt Andersson, mort, tout au long de l'histoire, nous livrant ses pensées sur l'avancement de l'enquête ou sur son ressenti.

    J'avais hâte de lire ce livre qui attendait dans ma PAL depuis un certain temps mais j'en sors un peu déçue. Je m'attendais à un roman rythmé et qui me prenne aux tripes, Hiver m'a plutôt paru long tant les pistes suivies par les enquêteurs sont multiples et stériles mais aussi en raison des nombreuses descriptions qui coupent l'élan du récit (chaque maison, rue, paysage est minutieusement décrit). La tension augmente cependant dans la dernière ligne droite du roman, nous laissant pantelant, dans l'attente du dénouement.

    Une histoire de folie et de misère sociale qui fait froid dans le dos et attriste tant elle est réaliste.

    Logo Challenge Thrillers et polars.jpgHiver - Mons Kallentoft - Editions Audiolib - 2011

    Du même auteur: