etienne deslaumes

  • 0 commentaire

    Violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner - Etienne Deslaumes

    livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner,etienne deslaumes,rentrée littéraire 2017Accident ou suicide ? Réunis pour les funérailles d'Armande, ses proches s'interrogent et revisitent le passé. Leurs monologues dessinent le portrait de deux familles très (trop ?) proches, qui ont enlacé leurs destins jusqu'au drame.

    Ce roman nous plonge dans le quotidien de deux familles très proches l'une de l'autre, qui partagent le boulot, les vacances et les secrets. Le lecteur fait donc la connaissance d'Armande et de son ex-mari Christophe mais aussi de Patricia et de son mari Emilien ainsi que de leurs enfants respectifs. 

    A la manière d'un catalyseur, la mort et les obsèques d'Armande vont pousser chacun à faire le bilan de sa propre vie, à revenir sur le passé et sur les comportements qu'ils ont eus ou qu'ils auraient dû avoir. Le roman d'Etienne Deslaumes pose la question du sens de la vie et de ce que l'on entreprend pour atteindre ses rêves. Il est toujours délicat de constater à quel point certaines personnes se contentent de leur quotidien alors qu'elles auraient pu avoir une vie plus proche de leurs aspirations. L'auteur met aussi l'accent sur les relations amoureuses, les secrets, tromperies et non-dits qui minent un couple parfois jusqu'à l'implosion.

    Violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner est un roman polyphonique où chaque chapitre donne la parole à un protagoniste. Cela permet de mieux cerner les liens qui unissent tout ce petit groupe, des adultes aux enfants.

    Dès le départ, j'ai aimé le ton dynamique utilisé par l'auteur pour faire s'exprimer les personnages. Je trouve qu'il va très loin dans l'analyse des sentiments et comportements de chacun. Les personnalités sont bien construites, ce qui rend les personnages réalistes et attachants malgré leurs maladresses ou leurs défaillances. Malgré cela, au fil de ma lecture, je me suis un peu lassée de cette succession de monologues où il ne se passe rien et qui tournent un peu en rond.

    Un titre particulièrement bien choisi puisque aucune violence physique n'est posée mais que le quotidien de ces personnages est fait de petites attaques, de dénigrements et de petites méchancetés quotidiennes qui blessent une personne, parfois en profondeur. 

     

    64x64.png

     

     

     

     

    Remerciement aux Editions Buchet-Chastel et à Babelio pour cette lecture.

    Violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner - Etienne Deslaumes - Editions Buchet-Chastel - 2017