eric pessan

  • 2 commentaires

    Une très très vilaine chose – Eric Pessan

    Une très très vilaine chose, Eric Pessan, Robert Laffont, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, famille, enfant, père, histoire, muette, secret, mystère, femme, épouse, mèreUn homme écrit ses pensées, rêves et désirs sur des bouts de papier qu'il détruit ensuite, une façon de faire sortir les mots qu'il n'arrive pas à exprimer autrement. Il est son époux, à "Elle", absente sans que l'on sache pourquoi, si ce n'est qu'elle a réalisé quelque chose d'abject. Tous évitent de parler d'elle alors même que son ombre omniprésente plane sur toute l'histoire, polluant la vie de chacun.

    Eric Pessan nous fait entrevoir le quotidien d’une famille marquée par un évènement important mais dont nous ignorons tout. Tout au long du roman, il nous maintient dans un état d'attente, entretenant le mystère autour de cette femme, laissant la tension monter entre les protagonistes mais aussi chez le lecteur.

    Par cette façon d’amener l’histoire, l’auteur nous invite à participer d’une certaine façon au roman. Notre imagination fonctionne à plein régime, nous cherchons les indices, explorons différentes hypothèses mais l’auteur se joue de nous jusqu’au bout, nous laissant pantelants à la fin du récit, sans réponses à nos questions. Une lecture rapide tant le rythme est soutenu et notre envie de savoir grande.

    Une très très vilaine chose – Eric Pessan – Editions Robert Laffont – 2006

    Du même auteur: 

  • 0 commentaire

    Muette – Eric Pessan

    Cover Muette.jpgPetit arrêt campagnard avec ce nouveau roman d’Eric Pessan. Enfant non désirée, Muette vit avec des parents qui la supportent à peine. Peu prévenants et pas du tout aimants, ils ne cessent de la réprimander et de la rabaisser. Rien n’y retient la jeune fille. Alors elle décide de fuguer et de se réfugier dans la grange rouge, sa planque.

    J’ai été touchée par Muette, cette jeune fille d’une extrême sensibilité face aux atrocités commises par les hommes et les catastrophes naturelles. Se réfugier dans le silence de la nature est la seule solution qu’elle a trouvée pour enfin s’éloigner des personnes qui l’empêchent de rêver, qui répandent des rumeurs sur sa famille et l’enferment dans leur monde alors que Muette n’a qu’une envie : être libre.

    Une des particularités de ce roman tient dans le fait que ce n’est pas Muette qui parle. Alors qu’il s’agit de son histoire intime, c’est un observateur extérieur et omniscient qui nous décrit l’environnement de l’adolescente, ses pensées, ses souvenirs d’enfance et ses expériences. Et si beaucoup de passages décrivent la nature au grès des errances de Muette, tantôt dans une forêt, dans un champ ou à l’orée d’une ville, ces descriptions sont toujours vivantes et ne provoquent pas d’ennui, ce que j’ai particulièrement apprécié.

    Petit à petit, la lecture de ce roman m’a laissé une impression étrange, celle d’un événement qui aurait bouleversé Muette mais qui aurait été tu, quelque chose de grave qui provoque encore une grande douleur chez la jeune fille. Mais concrètement, dans le récit, aucune information ne filtre, nous laissant dans l’expectative jusquiame bout…

    Muette m’évoque un autre roman que j’ai lu récemment : Colombe d’Eric Brucher. A la recherche d’absolu, une jeune fille tente d’échapper au monde actuel mais choisi de s’exprimer par le biais l’anorexie là où Muette passe par la fugue. Dans les deux cas, un mal-être et une incompréhension de l’entourage sont à l’origine de ces choix extrêmes.

    Un très beau roman, comme un hymne à la liberté.

    Logo On vous lit tout!.jpegLecture réalisée dans le cadre de l’opération On vous lit tout organisée par Libfly et Furet du Nord.

     Muette – Eric Pessan – Albin Michel – 2013

    Du même auteur: