en amazonie

  • 2 commentaires

    En Amazonie – Jean-Baptiste Malet

    En Amazonie, Jean-Baptiste Malet, Librairie Arthème Fayard, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, Amazon, infiltré, travail, essai, #romansété, entrepot, multinationale, enquêteSi le titre principal de ce livre pourrait porter à confusion, je remets les pendules à l'heure de suite. Non, je ne vous emmène pas découvrir la jungle tropicale, ses animaux exotiques et ses plages de sable fin. Dans ce livre, Jean-Baptiste Malet se propose de nous faire visiter les coulisses du «pays» Amazon, du nom de cette célèbre multinationale numéro 1 des ventes de produits culturels dans le monde.

    Face au succès de cette plateforme de vente en ligne, nombreux sont les personnes qui se sont interrogées sur les coulisses de cette machine de guerre, mais la communication cadenassée du géant ainsi que l'impossibilité d'obtenir des informations sur les conditions de travail en ont dissuadé plus d'un. Jean-Baptiste Malet, journaliste de profession, a choisi une approche moins réglementaire pour obtenir ses données. Il a suivi le parcours habituel de recrutement et s'est fait engager dans un entrepot logistique implanté en France. Son travail  ? Arpenter inlassablement les immenses rayonnages à la recherche des articles commandés par les clients. En Amazonie est donc présenté comme le compte rendu de ses observations, lors de cette expérience de travail.

    Dès le départ, j'ai eu l'impression d'être face à un témoignage à charge, avec des mises en scène exagérées et un manque d'objectivité pour ce qui est présenté comme une enquête journalistique. Certes, Jean-Baptiste Malet étaye ses propos par toute une série de chiffres mais, à aucun moment il ne compare le fonctionnement d'Amazon à celui d'autres multinationales implantées sur le territoire français. Pourtant, de ce qu'en présente l'auteur, les conditions de travail ne sont pas foncièrement différentes de ce qui avait été mis en place dès les années 1880 dans le cadre du taylorisme et beaucoup d'entreprises modernes travaillent encore sur ce modèle. Dans ce contexte, pourquoi cibler Amazon en particulier?

    L'aspect intéressant de ce livre est qu'il met en évidence les conditions de travail désastreuses d'une partie de la population, qui n'a d'autre choix que d'accepter ce type d'emploi. Et qui doit supporter un rythme de travail infernal, des objectifs de production en augmentation constante, une forte concurrence entre travailleurs, des contrats précaires, avec peu de perspectives d'avenir. L'auteur pointe également du doigt la responsabilité des hommes politiques français qui ont soutenu le développement de ce type d'entreprises, bradant par la même occasion la valeur du travail.

    Lorsqu'il commande des produits culturels en ligne, le client participe-t-il activement à cet appauvrissement des conditions de travail? Doit-il se sentir responsable? C'est en tout cas ce que semble penser l'auteur.

    En Amazonie. Infiltré dans le «  meilleur des mondes  » – Jean-Baptiste Malet – Librairie Arthème Fayard – 2013

    Lien permanent Catégories : Essais