dynamite

  • 0 commentaire

    Chambre 121 : L'intégrale – Igor & Boccère

    Cover Chambre 121.jpgAlors que l’auteur travaillait comme veilleur de nuit dans un hôtel, il a imaginé une chambre au room service un peu particulier : la chambre 121. Cette bande dessinée suit un réceptionniste qui se dévoue corps et âme pour ses clientes, toujours prêt à satisfaire leurs désirs sexuels.

    Là où je pensais trouver une bande dessinée érotique, je me retrouve face à de la pornographie ! Les sous-entendus et scènes suggérées que j’imaginais découvrir sont en réalité des gros plans sur des organes sexuels en pleine action ! Un manque total de subtilité, associé à un fond à peu près inexistant…

    On remarque que les auteurs tentent de varier les situations en montrant une palette de fantasmes diversifiés (à l’hôtel, dans les bois, sur une plage…) mais, même avec la plus grande imagination du monde, après 4-5 épisodes, on a fait le tour du sujet et on tombe dans l’ennui et la répétition. On y retrouve tous les classiques : les religieuses, la femme délaissée par son mari, les femmes enceintes, les voyeurs, les jeux de rôles… Presque toutes les combinaisons sont envisagées (à deux ou à plusieurs), mais l’auteur répugne visiblement à mettre son personnage principal dans des situations homosexuelles entre hommes. Ce qui tend à penser que cette bande dessinée est destinée à un public plutôt masculin et hétérosexuel… à moins qu’il ne s’agisse d’une identification prononcée de l’auteur à son personnage principal…

    Cette intégrale, qui comprend 43 épisodes, a au moins le mérite de proposer une sexualité totalement consentie et libre, sans aucune scène de violence.

    Bref, un livre à réserver à un public adulte et à ranger sur les étagères les plus hautes de la bibliothèque pour qu’aucun enfant ne tombe malencontreusement dessus !

    Lecture réalisée en partenariat avec Babelio et les Editions Dynamite.

    Chambre 121 – Igor & Boccère – Dynamite – 2012