cyril massarotto

  • 2 commentaires

    Le premier oublié – Cyril Massarotto

     

    Le premier oublié, Cyril Massarotto, XO Editions, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, 100 pages blanches, Dieu est un pote à moi, alzheimer, oubli, mémoireLe premier oublié, c’est Thomas, dont la maman a oublié jusqu’à l’existence. Tout a commencé par de petits oublis insignifiants, puis, avec l'âge, la mémoire de Madeleine est devenue plus capricieuse. Pour Thomas, c’est le choc et il ne cesse de s'interroger  : pourquoi l'a-t-elle oublié, lui, le seul à lui rendre visite chaque jour et le plus dévoué de ses enfants  ?

    Cyril Massarotto nous a habitué à des romans légers, positifs et humoristiques. Avec Le premier oublié, il change radicalement de registre en abordant le thème délicat de la maladie d'Alzheimer, touchant à l’essence même de l’être humain  : ses souvenirs.

    J'ai trouvé le personnage de Madeleine particulièrement attachant. De façon simple mais juste, elle nous raconte ses premières pertes de mémoire et sa peur face au vide soudain de son esprit. À ses côtés, nous suivons l'évolution insidieuse de la maladie et les tentatives de la vieille dame pour y remédier, jusqu'aux mensonges et parades diverses pour ne pas être prise en défaut. Alzheimer est une maladie dont on ne guérit pas et nous ne pouvons qu'assister au déclin de l'esprit et du corps, inéluctable.

    Un roman émouvant et touchant, dans lequel on avance sans y penser, tant on est pris par l’histoire de cette dame qui veut se souvenir des personnes qu'elle aime et de son fils qui assiste, impuissant, à sa déchéance. L'amour de Thomas pour sa mère se manifeste dans la tendresse des propos qu'il tient mais aussi dans son dévouement sans faille pour cette mère qui, pourtant, ne le reconnait plus.

    Un roman fort et poignant, qui m'a laissée avec une boule dans la gorge tant les propos sont justes et sans exagération. Un livre triste aussi quand on constate l’évolution de la maladie, le corps qui lache et l'absence de solution efficace. On ne peut s'empêcher de se dire que Madeleine, ce pourrait être nous dans quelques années...

    Un roman fortement inspiré de la vie de l’auteur et qui prouve, si cela était encore nécessaire, que son talent d'écrivain peut se jouer dans des registres très différents. Découvrez son interview.

    Le premier oublié – Cyril Massarotto – XO Editions – 2012

    Du même auteur:

     

  • 0 commentaire

    Dieu est un pote à moi – Cyril Massarotto

    Cover Dieu est un pote à moi.jpgAlors que sa vie n’est qu’une suite d’habitudes et qu’il n’a pas d’objectif de vie, le narrateur rencontre Dieu. Non pas comme ces personnes qui découvrent la foi mais comme on rencontrerait une personne avec qui des affinités se créent et qui devient un ami et un confident. Et cette rencontre va inévitablement changer sa vie.

    Habituellement, j’évite les romans qui évoquent trop lourdement la religion car j’ai toujours l’impression que l’on essaie de convertir de façon détournée, ce qui me dérange profondément. Mais Dieu est un pote à moi ne tombe pas dans ce travers. Le ton est humoristique et le tout-puissant se montre sous un visage humain, accessible et un brin espiègle.

    Un roman qui évoque la vie et ses difficultés, la question du libre arbitre et de l’amour mais que j’oublierai malheureusement bien vite. Peu fouillé, trop superficiel et emplit de bons sentiments, c’est une lecture idéale pour se détendre en été mais à éviter si l’on cherche de l’émotion et de la profondeur dans le discours. Le seul passage à m’avoir réellement marqué est le moment où Dieu évoque les souffrances que les êtres humains peuvent ressentir, des situations insoutenables, qui font froid dans le dos et témoignent de la cruauté des hommes envers leurs pairs.

    Dieu est un pote à moi, Cyril Massarotto, XO Editions, critique, carnet de lecture, livre, littérature, blog littéraire, couple, amour, pages blanches, pocket, dieu, religion, enfant, vie, libre arbitreDieu est un pote à moi – Cyril Massarotto – XO Editions – 2008

    Du même auteur :

  • 0 commentaire

    100 pages blanches - Cyril Massarotto

    cover 100 pages blanches Massarotto.jpgAlors que son grand-père vient de décéder, un jeune homme apprend que son héritage se résume à un carnet. Mais ce carnet est un peu particulier puisqu’il est… totalement vierge. 100 pages blanches ! Sylvio voulait-il lui faire une blague ? Le punir d’avoir été moins présent à ses derniers instants ? Notre trentenaire n’y comprend rien, jusqu’à ce qu’il découvre le secret du carnet. Et sa vie va en être totalement chamboulée. Le carnet deviendra successivement son pire ennemi et son meilleur allié, le plongeant dans le passé pour lui permettre de mieux appréhender l’avenir.

    100 pages blanches est une histoire fraiche et pétillante. Le ton est humoristique et le rythme est bien maitrisé, ce qui en fait une vraie lecture de détente. Mais, au-delà de cette première approche, ce livre est surtout l’occasion de parler de la vie. La vie passée, la vie rêvée, la vraie vie et la vie future qui est à construire aujourd’hui. Et de s’interroger sur ce que nous attendons d’elle.

    100 pages blanches a reçu le Prix Méditerranée des Lycéens en 2009 et est en cours d’adaptation pour la télévision.

     

    100 pages blanches - Cyril Massarotto - XO Editions - 2009

    Du même auteur: