concours

  • 4 commentaires

    Un anniversaire, ça se fête avec un concours !

     

    concours, anniversaire, blog

    Quel chemin parcouru depuis les premiers billets publiés sur ce blog (ça remonte à 2009 tout de même…) !

     

    Cette année, j’ai décidé de marquer le coup et de vous offrir des livres. Voyez plutôt :

    concours, anniversaire, blogconcours, anniversaire, blogconcours, anniversaire, blog

    concours, anniversaire, blogconcours, anniversaire, blogconcours, anniversaire, blog

    concours, anniversaire, blogconcours, anniversaire, blog

     

     

    Découvrez mon avis sur ces lectures en cliquant sur les couvertures wink

     

    Comment faire pour repartir avec l’un de ces livres ? Rien de plus simple :

    1. Répondre à la question suivante : quel est le titre et l’auteur du roman sur la calligraphie qui fut mon coup de cœur 2015?
    2. Envoyer un mail à l’adresse carnetdelecture[at]hotmail.fr avec les données suivantes :
    • La réponse à la question posée
    • Le livre que vous souhaitez gagner

    N’oubliez pas aussi :

    • Vos noms et prénoms

    • Vos coordonnées complètes

    • Votre pseudo Facebook si vous aimez la page du blog (une chance supplémentaire de gagner !)

    Tirage au sort parmi les bonnes réponses le 28 février 2016.

    Concours ouvert à la Belgique et à la France.

    Bonne chance à tous !

     

  • 4 commentaires

    2013 – LE BILAN

    Alors que 2013 se termine et que l’on prépare activement l’année suivante, il est temps de s’arrêter un instant pour regarder le chemin parcouru cette année.

    Si j’ai beaucoup lu en 2013, ma PAL tentaculaire ne semble pas avoir diminué pour autant. 2014 aura donc pour objectif de la réduire au maximum, notamment en combinant la lecture à une nette diminution des achats. Si vous avez des idées pour m’aider à atteindre cet objectif, je suis preneuse, n’hésitez pas !Sourire

    Bon, évidemment, ma participation en tant que jurée au Prix des lecteurs du Livre de poche n’a pas aidé mais je ne regrette pas cette expérience qui m’a fait découvrir pas mal de nouveaux auteurs.

    Parmi les bonnes résolutions de cette nouvelle année, j’ai aussi décidé de limiter ma participation aux challenges littéraires, qui étaient davantage devenus une source de stress qu’un plaisir. Cette année, je me limiterai donc à deux challenges : A la découverte des Editions Quadrature de Mina et Thrillers et polars de Liliba. Pour le reste, je poursuivrai probablement l’exploration des Editions Luce Wilquin à mon rythme, puisque plusieurs titres de leur catalogue me font encore de l’œil.

    Quelques partenaires se sont ajoutés à la liste déjà existante et je voudrais profiter de ce billet pour les remercier chaleureusement pour leur confiance mais aussi pour m’avoir fait découvrir des livres et des écrivains qui n’auraient peut-être jamais croisés ma route autrement.

    Cette année a d’ailleurs été marquée par quelques véritables coups de cœur : Les mots de Maud, Geisha, Le mec de la tombe d’à côté, La ligne verte...

    Au programme 2014 sur le blog :

    • plus de livres et de chroniques pour vous faire découvrir mes romans préférés, en mettant toujours l’accent sur la petite édition et les auteurs moins connus 
    • la 3e édition du Swap Books & Beauty, qui mêle littérature et beauté (rendez-vous au printemps !);
    • des concours… (surveillez notamment le mois de janvier qui fêtera les 5 ans du blog Clin d'œil) ;
    • des interviews d’auteurs, pour connaitre leur rapport à l’écriture et à la lecture ainsi que toutes leurs manies d’écrivains ;
    • quelques surprises en fonction de mon inspiration et des événements…

    Je profite également de ce billet pour vous remercier, vous qui donnez votre avis, qui commentez mes chroniques et faites vivre ce blog ! Certain(e)s d’entre vous deviennent des habitué(e)s et de belles rencontres virtuelles ou IRL ont eu lieu. Je vous en remercie !

     

    Je vous souhaite une très bonne année 2014, qu’elle soit synonyme de belles découvertes et de nouvelles amitiés littéraires !

    545100_nowy_rok_baloniki_podarki_2014_2560x1600_(www.GdeFon.ru).jpg


  • 2 commentaires

    ROMANS DE L'ETE 2013

    Lors du concours « Romans de l’été », il a été demandé aux lecteurs de nous faire partager leurs coups de cœur estivaux. En voici un aperçu, qui regroupe aussi bien de la littérature classique, que des romans jeunesse, de la fantasy et de la littérature contemporaine. Bref, il y en a pour tous les gouts !


    Anna Karénine de
    Léon Tolstoï 

    Anna Karénine - Léon Tolstoï.gifLa quête d'absolu s'accorde mal aux convenances hypocrites en vigueur dans la haute société pétersbourgeoise de cette fin du XIXe siècle. Anna Karénine en fera la douloureuse expérience. Elle qui ne sait ni mentir ni tricher - l'antithèse d'une Bovary - ne peut ressentir qu'un profond mépris pour ceux qui condamnent au nom de la morale sa passion adultère. Et en premier lieu son mari, l'incarnation parfaite du monde auquel il appartient, lui plus soucieux des apparences que véritablement peiné par la trahison d'Anna. Le drame de cette femme intelligente, sensible et séduisante n'est pas d'avoir succombé à la passion dévorante que lui inspire le comte Vronski, mais de lui avoir tout sacrifié, elle, sa vie de femme, sa vie de mère. Vronski, finalement lassé, retrouvera les plaisirs de la vie mondaine. Dans son insondable solitude, Anna, qui ne peut paraitre à ses côtés, aura pour seule arme l'humiliante jalousie pour faire vivre les derniers souffles d'un amour en perdition. Mais sa quête est vaine, c'est une "femme perdue".

     

    L'Épée de vérité - La Pierre des larmes de Terry Goodkind

    l'épée de vérité T02.pngRichard, Zedd et Kahlan croyaient en avoir fini avec les ténèbres. Mais leur victoire sur le tyran Darken Rahl a des conséquences terribles qu’ils ne pouvaient imaginer. Le Voile qui sépare le monde des vivants et le royaume des morts s’est déchiré. Le Gardien des enfers sera bientôt en mesure de le traverser…
    Il a déjà réveillé ses serviteurs. Leurs manigances sèment le feu et le sang. Désormais, le danger est partout. Il rode et nul ne peut lui échapper. Pour Zedd le sorcier, l’unique espoir réside en une certaine pierre, la petite fille qui la porte … et le Sourcier de Vérité.
    Richard est face à son destin. Car, s’il refuse d’être un magicien, il n’en subit pas moins les atroces souffrances liées à ce don. S’il n’apprend pas la magie, il mourra. Les Sœurs de la Lumière la lui enseigneront, à condition qu’il se soumette. Or pour rien au monde Richard ne veut revivre le cauchemar d’être esclave. Mais s’il renie son héritage, il condamne l’avenir du monde.
    Une seule personne détient le pouvoir de faire accepter à Richard ce qu’il abhorre : Kahlan, la Mère Inquisitrice. Pour sauver Richard et son peuple, elle devra tout sacrifier et déclencher une guerre qui emportera tous ceux qu’elle aime. Malheur a celui qui néglige la Deuxième Leçon du sorcier…

    Le journal de Philol de Yaël Hassan

    Le journal de Philol.jpgPour son quinzième anniversaire, Philomène, dite Philol, reçoit en cadeau de sa mère un journal intime. Trop ringard ? Pas tant que ça, finalement. Raconter sa vie et celle des autres, c’est un régal, surtout quand les évènements se bousculent au lycée et à la maison.
    Et puis Philol tombe folle amoureuse de Nathan, le roots de la classe, le beau gosse que convoite cette punaise d’Aurélie, une fille capable des pires horreurs. Comme si ça ne suffisait pas, voilà que Morgane, vilain petit canard du lycée, fait une TS (tentative de suicide), suite au message baveux d’un mystérieux corbeau, qui distille sa haine sur Internet.


    Graffiti moon de Cath Crowley

    Graffiti Moon.jpgL’Ombre et le Poète, deux mystérieux garçons, peignent la nuit des graffs sur les murs de la ville. Lucy, 17 ans, est si fascinée par l’Ombre qu’elle s’en croit amoureuse. Un soir, elle décide de partir à sa recherche. Ed se propose de l’accompagner dans sa balade nocturne. Lucy accepte à contrecœur car au cours de leur seul et unique rendez-vous, elle lui avait accidentellement cassé le nez, et depuis, elle l’évite comme la peste. Entre disputes, éclats de rire, discussions passionnées, bagarres et fuite à vélo, Lucy va vivre une nuit mouvementée…Un savoureux jeu du chat et de la souris où telle est prise qui croyait prendre…

     


    Nuits d'été en Toscane de Esther Freud

    Nuits d'été en Toscane - Esther Freud.jpgUn mois de juillet torride. Lara vient d'avoir 17 ans, Charles et Diana vont se marier dans une semaine. C'est le moment que choisit Lambert, le père de Lara, pour faire effraction dans la vie de sa fille en lui demandant de manière tout à fait inattendue, de passer des vacances en Toscane avec lui.
    En compagnie de cet homme qu'elle connait à peine mais qui est introduit dans le meilleur monde, entre deux piscines, d'une somptueuse villa à l'autre, Lara brule les étapes d'une éducation sentimentale dont sont père n'est pas le moindre acteur.

     

     

    Les chroniques de MacKayla Lane - Fièvre fae de Karen Marie Moning

    fievre-fae.jpgCette fois, Mac a définitivement changé et n’a plus rien à voir avec la jeune fille glamour et évaporée qui est arrivée à Dublin. Elle est devenue un élément à part entière du jeu mortel en train de se dérouler dans les ombres des rues de la ville.
    Elle peut trouver ce que recherchent à la fois les fae et les humains, le livre noir, Le Sinsar Dubh, qui corrompt tous ceux qui le touchent. Mais Mac découvre bientôt que la situation est encore pire que ce qu’elle croyait. Cernée par la trahison, elle ne peut distinguer ses alliés de ses ennemis et elle n’est certaine que d’une seule chose : Halloween approche et son temps est compté.

     

    Chroniques de San Francisco de Armistead Maupin

    les-chroniques-de-san-francisco.jpgSan Francisco et sa fameuse baie, ses tramways cahotant dans les rues en pente, son pont du Golden Gate, compte désormais un monument de plus : le 28, Barbary Lane, une pension de famille tenue par la pittoresque Anna Madrigal qui materne ses locataires avec une inépuisable gentillesse. Et ils en ont tous bien besoin, car "s'il ne pleut jamais en Californie, les larmes en revanche peuvent y couler à flots". Ils le savent bien, Mary Ann, venue de Cleveland dans cette ville qui a le don de décoincer les gens, Mona qui vient de perdre son emploi, Michael qui cherche vainement l'homme de sa vie... Né en 1944 à Washington DC, Armistead Maupin vit à San Francisco depuis 1971. C'est dans un quotidien, le San Francisco Chronicle, qu'en 1976 il a commencé à publier ses chroniques réunies plus tard en six volumes qui ont connu un succès immédiat. Parce que cette comédie humaine, pleine d'humour et de fantaisie, est surtout un plaidoyer contre l'hypocrisie et pour le respect des différences.

     

    L'été où ma vie a changé de Alyson Noel

    L'été où ma vie a changé.jpgRendez-vous manqué : A quinze ans, Dorothy se prépare pour le plus bel été de sa vie : au programme, des journées entières avec ses amis et, pourquoi pas, une histoire d'amour avec le plus beau garçon du lycée ! Mais le rêve tourne au cauchemar quand ses parents décident de l'envoyer chez sa tante à Tinos, une ile grecque perdue au fin fond des Cyclades. Adieu les plages californiennes, bonjour l'ennui... A moins qu'une rencontre inattendue lui rende le sourire ? Une fille qui fait des vagues : A New York, Anne n'a pas pu prévoir des vacances de folie. Et pour cause, elle déménage sur la côte Ouest, direction la Californie ! Malgré la villa immense et la plage privée, la jeune fille ne se sent pas dans son élément. Et, pour ne rien arranger, elle entre rapidement en compétition avec Ellie qui lui reproche d'avoir les faveurs de Chris, l'irrésistible surfeur. Le conflit se règlera sur le sable, et sur les vagues !

     

    Nos étoiles contraires de John Green

    Nos-etoiles-contraires.jpgHazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son gout de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entrainant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

     

    Le Dernier Souffle - Le Don de Fiona McIntosh

    Le don.jpgA peine plus qu'un adolescent, Wyl Thirsk doit assumer le rôle pour lequel on le destinait depuis sa naissance : commandant en chef des armées de Morgravia - une énorme responsabilité qui le conduit droit à la cour du prince Celimus. Ce dernier, cruel despote qui se délecte de la souffrance des autres, prend un malin plaisir à forcer son nouveau " général " à assister à ses divertissements malsains. Mais un geste de bonté envers une sorcière condamnée au bucher vaudra à Wyl un don miraculeux ainsi que la colère de son seigneur et maitre. La guerre menaçant au Nord, Wyl doit obéir aux ordres du maitre Célimus et se voit confier une mission suicidaire à la cour ennemie - avec pour seule arme un mystérieux pouvoir dont il ne soupçonne même pas l'existence. Or, s'il n'embrasse pas le Dernier Souffle de Myrren, il sera détruit... et avec le pays qu'il a juré de défendre.

     

    Les gens heureux lisent et boivent du café de Agnès Martin-Lugand

    Les gens heureux.jpgIls étaient partis en chahutant dans l'escalier. J’avais appris qu'ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m'étais dit qu'ils étaient morts en riant. Je m'étais dit que j'aurais voulu être avec eux. » Diane perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l'exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d'Irlande, où elle s'exile, qu'elle apercevra la lumière au bout du tunnel. Entre « Le Journal de Bridget Jones » et « Love Story », l'histoire de Diane nous fait passer par toutes les émotions. Impossible de rester insensible au parcours tantôt dramatique tantôt drôle de cette jeune femme à qui la vie a tout donné puis tout repris, et qui n'a pas d'autre choix que de faire avec.

     

    La saveur de l'amitié de Darien Gee

    La saveur de l'amitié.jpgDepuis la mort de son petit garçon, Julia Evart est inconsolable. C’est à peine si sa fille de cinq ans parvient de temps en temps à lui arracher un sourire. Pour lui faire plaisir, Julia accepte néanmoins de jouer le jeu du "pain de l’amitié". Dans sa petite ville d’Avalon, elle vient justement de faire la connaissance de Madeline, veuve et propriétaire d’un salon de thé, et de Hannah, violoncelliste en plein divorce. Ces quelques grammes de pâtisserie leur apportent un réconfort inattendu, et c’est bientôt toute la ville qui se prend de passion pour cette recette ancestrale... Et si le "pain de l’amitié" cachait des vertus insoupçonnées ?

     

    Vous voulez plus d’idées lectures ? Rendez-vous sur les pages des Editions Livre de poche et Pocket pour d’autres suggestions.

     

    Et vous, quelle sera votre lecture de l’été 2013 ? Quel roman conseillez-vous pour ces vacances ?

  • 2 commentaires

    Parce que je t'aime – Guillaume Musso

    Cover parce que je t'aime.jpgLayla avait 5 ans lorsqu’elle a disparu dans un centre commercial de Los Angeles. Ses parents sont complètement anéantis. Et alors que Nicole tente d’oublier en se consacrant à sa carrière de violoncelliste, Mark n’arrive pas à gérer la situation et perd pied. Il quitte le domicile conjugal et s’enfonce dans les entrailles de la terre. Là, il vit avec les sans-abri et perd tout contact avec la réalité. Mais, 5 ans après sa disparition, Layla réapparait. Pour Mark, les retrouvailles avec sa fille seront l’occasion d’un retour sur la vie qu’il a menée jusque là et sur le chemin parcouru depuis son enfance à Chicago. Le retour à la maison sera aussi l’occasion de rencontres improbables avec une jeune héritière qui rêve de changer de vie et une adolescente qui cherche à venger la mort de sa mère. Sans que cela soit clair pour lui, il a la sensation que ces personnes ont un lien avec lui. Mais lequel ?

    Dans Parce que je t’aime, la disparition d’un enfant est un prétexte pour aborder les thèmes principaux du livre : l’amour et la capacité à changer de vie. L’amour est abordé sous toutes ses formes (amour conjugal, amour d’un père pour sa fille, amitié…) et est associé à d’autres sentiments forts (la confiance, l’empathie). Les personnages se trouvent à un tournant de leur vie et ils doivent prendre des décisions importantes. De façon un peu caricaturale, ce roman nous montre que si le passé ne peut être modifié, il est toujours possible de réinventer sa vie future, de repartir de zéro et de prendre son destin en main.

    Chaque chapitre aborde la vie d’un personnage, au passé ou au présent, ce qui permet au lecteur de recouper les informations et de mieux comprendre les raisons de leurs attitudes actuelles. La chute est assez inattendue, ce qui ne gâche rien.

    Ce roman pousse à s’interroger : jusqu’où peut-on aller pour sauver une personne que l’on aime ? Peut-on l’aider contre sa volonté ?

    Enfin, chaque chapitre est ponctué de citations diverses, très bien choisie, qui mettent en contexte et font réfléchir. On y retrouve, pêlemêle, des extraits de livres, des répliques de films, des citations, des proverbes. Délicieux.

    Vous souhaitez lire un extrait de ce roman ? Téléchargez-le ici !

    Parce que je t'aime – Guillaume Musso - XO Editions - 2007

    Du même auteur:

  • 7 commentaires

    Inconvenantes dérailleries - Véronique Aubry

     

    cover inconvenantes dérailleriesok.jpgPremier ouvrage de Véronique Aubry, ces Inconvenantes dérailleries constituent en fait un recueil de poèmes. Plein d’humour et d’autodérision, l’auteur nous parle de musique, de mode, de la société de consommation, de la mort aussi… Une grande partie des poèmes proposés porte aussi sur les relations amoureuses. Parfois difficiles, elles provoquent jalousie, malaise, sentiment d’abandon. Mais elles peuvent également être très belles et on est alors témoins des étreintes amoureuses et passionnées des amants !

    Lire de la poésie, c’est se rendre compte que la langue française n’est pas figée et qu’au contraire, elle offre énormément de liberté aux auteurs. Avec Inconvenantes dérailleries, on est loin de la poésie académique, avec ses règles strictes à respecter. Au contraire, les poèmes de Véronique Aubry sont modernes et contemporains. Elle n’hésite pas à créer de nouveaux mots merveilleux (mes pensées nuagent) ou à utiliser le vocabulaire culinaire pour parler d’amour.

    Malgré cela, il ne s’agit pas d’une lecture-détente parce que l’on y retrouve les structures de phrases propres à la poésie, qui demandent une certaine réflexion. Et des occasions de réfléchir, ces poèmes nous en fournissent d’autres puisque l’auteure fait par exemple référence à des personnages publics. Ainsi, si tout le monde reconnaitra le couple Bruni-Sarkozy dans le poème intitulé Carla, d’autres références ne sont pas forcément connues de tous. De ce fait, à la lecture de certains poèmes, on a l’impression de passer à coté de quelque chose, de ne pas saisir complètement le sens du poème. Certains d’entre eux semblent même destinés à une personne précise, une connaissance de l’auteur, et on se sent alors complètement exclu du dialogue. Comme lorsque l’on tombe, par hasard, sur un document que l’on n’aurait pas dû lire.

    Ce recueil recèle aussi quelques mystères comme cette équation placée, l’air de rien, en bas de page, à l’arrière d’un poème. Et si c’est sympathique de découvrir de petites surprises cachées dans le texte, il est par contre agaçant de ne pas en comprendre le sens.

    C’est donc un recueil de poème original, qui aborde le genre poétique de façon différente, qui étonne et fait sourire mais qui garde tous ses mystères pour qui ne sait pas les déchiffrer.

    Remerciement particulier aux Agents littéraires et aux Editions Des croches et la plume pour ce partenariat.

    Vous souhaitez lire un extrait des poèmes de Véronique Aubry ? Cliquez ici ! 

    Inconvenantes dérailleries - Véronique Aubry - Des croches et la plume - 2009