compositeur

  • 1 commentaire

    Lennon – David Foenkinos

    Cover Lennon.jpgJohn Lennon a décidé d'interrompre sa carrière en 1975, à l'âge de 35 ans. Pendant cinq années, il s'est retiré de la vie médiatique et a profité de sa famille. C'est pendant cette période qu'il a pris le temps de réfléchir à la folie de son parcours. Dans ce roman, Lennon se raconte à son psychanalyste au cours de séances qui se sont déroulées entre le 21 septembre 1975 et le 7 décembre 1980, veille de son assassinat par un déséquilibré. 

    Sous la forme d’un monologue, David Foenkinos nous fait découvrir « son » John Lennon. Entre références biographiques réelles et interprétation personnelle de l’auteur, le novice n’y verra pas toujours clair mais qu’importe puisque le plaisir de lecture est présent.

    La star revient sur son enfance difficile et, en particulier, sa relation avec sa mère immature et peu aimante, qui est indéniablement à l’origine de son comportement violent et autodestructeur (drogue, alcool, sexe, etc.).

    Au fil du récit, nous assistons à la création du groupe mythique des Beatles : les rencontres avec Paul McCartneyGeorge Harrison et Ringo Starr, les premiers concerts jusqu’à l’arrivée de leur manager et le début d’une aventure extraordinaire. Mais le quotidien du groupe n’est pas tout rose. Entre disputes, concurrence des autres groupes rock, hystérie des fans et mode de vie peu équilibré, les Beatles se délitent peu à peu.

    Puis, la rencontre avec Yoko Ono, qui va être à l’origine d’un grand changement de vie et va permettre à John Lennon d’enfin atteindre son rêve de sérénité. En 1975, il décide de mettre fin à sa carrière et de se consacrer à son épouse et à son fils Sean. Jusqu’à son assassinat le 8 décembre 1980.

    L’écriture de David Foenkinos est fluide, agréable et claire, ce qui permet d’avancer rapidement dans la lecture. L’écrivain s’efface presque devant le récit, plongeant réellement le lecteur dans le vécu et le quotidien de John Lennon. Une belle expérience de lecture.

    « J’ai une vie exceptionnelle, d’accord, mais c’est une vie souvent en marge des plaisirs simples ».

     

    Lennon – David Foenkinos – Editions Plon – 2010

    Du même auteur : 

  • 2 commentaires

    La fille de Debussy – Damien Luce

    Cover La fille de Debussy.jpgUn trentenaire présente le journal intime de Claude-Emma Debussy, dite Chouchou, qu’il avait trouvé lorsqu’il était enfant. Tout commence en mars 1918, à la mort du célèbre compositeur Claude Debussy, alors que Chouchou a 12 ans. Dans ses notes, la jeune fille raconte la vie quotidienne dans cette famille d’artistes, entourée des plus grands musiciens de l’époque.

    La fille de Debussy immerge le lecteur dans la vie intime du grand compositeur mais permet également (re)découvrir son répertoire, ce qui donne envie de se plonger davantage dans ces compositions pour piano. Chaque morceau joué par Chouchou étant l’occasion de parler du compositeur et d’évoquer ses souvenirs avec lui.

    Si Internet nous permet de trouver des traces de l’existence des personnes citées dans ce récit, les nombreuses zones d’ombre laissent place à l’imagination et, en tant que lecteur, on s’interroge sur la part de vérité et de fiction de ce qui nous est raconté. Mais, au fond, peu importe car Damien Luce nous transporte sans effort dans le monde de Chouchou. Le style est fluide et l’auteur a réussi à trouver le ton juste pour exprimer les préoccupations de l’adolescente, ni trop enfantin ni trop adulte, ce qui est tout à son honneur quand on connait la difficulté de l’exercice.

    Ce roman m’a fait voir un Debussy triste, amoureux de la nature et profondément attaché à sa famille bien que discret dans l’expression de ses sentiments. Un grand compositeur qui était surtout un papa comme les autres pour sa petite fille.

    Le seul bémol, selon moi, est l’absence de musique pour accompagner la lecture. J’aurais aimé, un peu comme Eric-Emmanuel Schmitt l’avait fait pour Quand je pense que Beethoven est mort…, que le livre soit fourni avec un CD d’extraits musicaux, ce qui aurait permis de se plonger réellement dans l’univers du compositeur.

    Remerciement aux Editions Héloïse d’Ormesson pour cette découverte musicale, dont vous pouvez lire le premier chapitre ici.

    La fille de Debussy – Damien Luce – Editions Héloïse d’Ormesson – 2014