comédien

  • 0 commentaire

    Relâche – Bruno Malivert

    Cover Relâche.jpgAlors qu’une riche anglaise est retrouvée assassinée sur un parking et que son meurtrier a avoué, il se suicide en se jetant dans le vide lors de la reconstitution. Un an après, Erwan Chaptelat est de passage dans cette région de France et s’intéresse à l’affaire. Bien mal lui en prend car il va se retrouver plongé dans une histoire invraisemblable qui va le mener aux portes de la folie.

    Relâche est le premier roman que je lis de cet auteur mais, dès les premières pages, j’ai été séduite par son écriture claire, fluide et sans descriptions inutiles. Bruno Malivert nous immerge complètement dans l’atmosphère humide, froide et brumeuse de cette ville où les habitants croient en l’existence de créatures maléfiques. Et on serait presque tenté de les croire ! Entre hallucinations, pertes de mémoire, visions célestes, veillées nocturnes et comportements étranges, nous cherchons une explication rationnelle. Mais y en a-t-il une ?

    Tout au long du roman, le lecteur baigne dans cette atmosphère oppressante et on ne peut s’empêcher de faire des suppositions. Cela nous pousse à aller toujours plus loin pour connaitre le fin mot de l’histoire, qui est une vraie surprise.

    Une réflexion sur les excès dont est capable la nature humaine, n’hésitant pas à manier la manipulation et l’avilissement pour arriver à ses fins…

    Belle surprise que la découverte de cet auteur, un roman qui nous laisse avec un frisson et un sentiment de malaise et dont on repense plusieurs jours après l’avoir terminé. Merci à la Société des écrivains pour cette belle lecture.

    Relâche – Bruno Malivert – Société des écrivains – 2012 

    Du même auteur:

    • La croisée