chat

  • 1 commentaire

    Comment le chat de mon ex est devenu mon ex-chat – Edgar Kosma

    comment le chat de mon ex est devenu mon ex-chat,edgar kosma,onlit,critique,carnet de lecture,livre,littérature,blog littéraire,belgique,belge,chat,amour,légende,bruxelles,surréalisme,auteurBenoit D. a 35 ans et un chat que son ex-compagne a abandonné chez lui en le quittant. Un soir, alors qu’il traine dans un bar, il entend une légende urbaine selon laquelle les chats prennent le tram la nuit pour aller se délecter des poubelles des meilleurs restaurants de la ville. Cette histoire le trouble tellement qu’il va suivre son chat lors de ses déambulations nocturnes et se retrouver ainsi dans des situations rocambolesques.

    Un roman qui a du rythme mais dont la narration originale m’a plus d’une fois décontenancée. Edgar Kosma prend des détours étonnants pour raconter cette histoire, accumulant les détails insignifiants et les situations étranges. En lisant Comment le chat de mon ex est devenu mon ex-chat, j’ai eu l’impression d’être hors du temps grâce à cette plume qui apporte fraîcheur et caractère à la littérature contemporaine.

    Une découverte que je prolongerais volontiers avec d’autres écrits de cet auteur belge, histoire de sortir des sentiers battus et de me laisser porter par son imagination débordante.

    Remerciement à Onlit Editions pour cette surprenante lecture. 

    Comment le chat de mon ex est devenu mon ex-chat – Edgar Kosma – Onlit Editions – 2015

    Du même auteur:

    - Là où ça fait mal

  • 0 commentaire

    Maus – Art Spiegelman

    Cover Maus.jpgConsidéré comme LA référence en matière de bande dessinée et de témoignage sur la Shoah, Maus est un récit autobiographique qui traite de la persécution des juifs entre 1930 et 1940. Composée de deux tomes, cette bande dessinée a valu le Prix Pulitzer à son auteur en 1992.

    Maus est une bande dessinée est originale à plus d’un titre.

    Les dessins sont en noir et blanc. Sans être particulièrement beau, le trait a toutefois le mérite de nous plonger dans le quotidien des camps de concentration nazis en nous faisant vivre l’expérience de l’intérieur.

    L’aspect autobiographique permet au lecteur de s’identifier aux personnages principaux, une famille ordinaire dont l’existence va basculer en très peu de temps. Art Spiegelman se met lui-même en scène dans ses discussions avec son père, l’interrogeant sur la vie dans les ghettos polonais et expliquant le processus de création artistique.

    Oscillant en permanence entre passé et présent, entre espoir et découragement, le lecteur assiste aux déportations successives et aux persécutions des juifs. Il partage le quotidien des protagonistes, la hantise de se faire prendre, le manque de nourriture et d’hygiène, le froid, les kapos qu’il faut payer pour obtenir une protection…

    Une des particularités de cette bande dessinée réside dans le fait que tous les personnages humains sont représentés par des animaux. Ainsi, les juifs sont figurés par des souris (maus en allemand), tandis que les allemands sont symbolisés par des chats (qui chassent les souris). Le choix des animaux est loin d’être anodin et fait référence aux stéréotypes circulant sur les différentes nationalités (« les français sont des mangeurs de grenouilles ») ou le comportement d’un peuple donné vis-à-vis des juifs (les polonais sont dessinés en cochons). Si les livres illustrés pour enfants attribuent fréquemment des caractéristiques animales aux objets, c’est la première fois que je lis une bande dessinée pour adultes qui se base sur le zoomorphisme. Et si cela peut étonner le lecteur, ce type de dessins n’entrave en rien la compréhension de l’histoire et l’empathie que l’on ressent vis-à-vis des protagonistes.

    Une bande dessinée culte, étonnante et interpellante. A lire.

     

    Maus-L’intégrale – Art Spiegelman – Editions Flammarion – 1992

  • 2 commentaires

    Le chat zen – Kwong Kuen Shan ♥♥♥♥

    Cover le chat zen ok.JPGUne fois n’est pas coutume, cette critique ne sera pas consacrée à un roman mais à un recueil de citations. Le chat zen est un album comprenant 40 aquarelles de Kwong Kuen Shan, associées à des textes de la littérature chinoise.

    Fascinée par les chats, l’artiste a choisi de les mettre en scène dans ses peintures. Une sorte d’hommage à cet animal indépendant, agile et élégant. Les références à l’art chinois sont nombreuses puisque chaque peinture comprend des sceaux de formes différentes, que l’auteure explique, en lien avec l’image et le texte.

    En ce qui concerne les textes, Kwong Kuen Shan a choisi de mettre en évidence certains proverbes chinois, des poèmes ou maximes de personnages célèbres tels Confucius, Lao Tseu et bien d’autres.

    Vrai coup de cœur pour ce livre-cadeau qui ravira les amoureux des chats et les personnes qui aiment les citations et paroles de sagesse. Je vous le recommande chaudement !

    Découvrez un extrait ici!

    Le chat zen – Kwong Kuen Shan - Pocket - 2011