carnet de lecture

  • 2 commentaires

    La maladroite - Alexandre Seurat

    livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, avis lecture, La maladroite, Alexandre Seurat, maltraitance, enfantInspiré par un fait divers, le meurtre d'une enfant de huit ans par ses parents, La maladroite recompose par la fiction les monologues des témoins impuissants de son martyre (membres de la famille, enseignants, médecins, services sociaux, gendarmes). 

    Dès les premières pages, ce récit de cette petite fille maltraitée prend aux tripes. Pourtant Diana, âgée de huit ans est adorable, mais mal-aimée par ses parents, ses débuts dans la vie sont difficiles.

    Plusieurs adultes tirent pourtant la sonnette d'alarme. Sa tante et sa grand-mère tout d'abord, qui tentent de raisonner la maman. L'institutrice de Diana qui remarque le comportement étrange de l'enfant et les marques sur son corps et qui fait intervenir la direction de l'école. Mais malgré les preuves qui s'accumulent, elles restent insuffisantes pour sortir Diana de son enfer, d'autant que les parents fournissent des explications vraissemblables.

    A la lecture de ce roman, je ressens de la compassion pour cette petite fille devenue le souffre-douleur de sa famille, mais surtout de la colère face aux lenteurs administratives et aux protocoles qui empêchent parfois de sauver un enfant.

    Je trouve que La maladroite démontre bien toute la dimension psychologique qui est en oeuvre dans ces situations et notamment le sentiment de loyauté et l'emprise psychologique qui empêchent un frère ou une sœur de dénoncer leurs parents. Ce roman met aussi en avant le rôle essentiel mais difficile des éducateurs face à la maltraitance d'un enfant. Peur de juger trop vite, de faire éclater la fratrie, de séparer l'enfant de sa famille, conflit avec les parents, communication difficile avec la hiérarchie et les institutions, etc.

    Un premier roman poignant et difficile mais qui rappelle à quel point l'attention et l'action de chacun sont indispensables. Et qui, pour une raison que j'ignore, met l'accent sur les femmes, principales actrices de cette tragédie, les hommes étant peu présents.

    Un auteur à suivre.

     

    La maladroite - Alaxandre Seurat - Editions Actes Sud - 2017

  • 0 commentaire

    Mon amie Adèle - Sarah Pinborough

    livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, avis lecture, Sarah Pinborough, Mon amie Adèle, Préludes EditionsUn soir de solitude, Louise rencontre David dans un bar. Mais elle découvre le lendemain qu'il n'est autre que le nouveau psychiatre du cabinet dans lequel elle est secrétaire. Parallèlement, elle va aussi faire la connaissance d'Adèle, l'épouse de David, qui va devenir son amie. Finalement, une relation étrange va se mettre en place entre ces trois personnages, dont Louise va être le pion central.

    Avec Mon amie Adèle, je découvre une auteure qui m'était jusque là inconnue mais qui mérite que l'on s'y attarde tant sa capacité à faire durer le suspense est incroyable.

    Voilà un roman qui traite principalement de la manipulation psychologique qu'exerce Adèle sur Louise. Une manipulation poussée à son paroxysme, qui met Louise dans une position de dépendance envers David et Adèle dont elle n'arrive pas à se défaire et dont le lecteur ne comprend pas l'objectif. 

    A la lecture, on sent que Sarah Pinborough prend plaisir à jouer avec le lecteur, lorsqu'elle tarde à dévoiler certains secrets, qu'elle le laisse dans l'attente. De façon générale, on ressent vaguement que quelque chose de sordide se joue sous nos yeux mais sans arriver à cerner exactement ce dont il s'agit.

    Bref, un roman complètement flippant... jusqu'au final qui tombe comme un soufflé. Quelle déception d'arriver à une chute pareille, totalement surréaliste et invraisemblable! Alors que j'ai adoré le développement, le dénouement de cette histoire me laisse sur ma faim.

    Bon, j'aurai peut-être dû me renseigner un peu plus avant de lire Mon amie Adèle. Je viens de découvrir que Sarah Pinborough a préalablement écrit sept autres romans fantastiques. Ça aurait dû me mettre sur la voie...

     

    Je remercie néanmoins les Editions Préludes pour cette lecture.

    Mon amie Adèle - Sarah Pinborough - Editions Préludes - 2017

  • 0 commentaire

    Le joueur de billes - Cecelia Ahern

    livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, avis lecture, Cecelia Ahern, Le joueur de billes, MiladyLorsque Sabrina Boggs tombe par hasard sur une mystérieuse collection de billes ayant appartenu à son père, elle réalise soudain qu’elle ne sait rien de l’homme avec qui elle a grandi. Et cet homme dont la mémoire part à la dérive ne peut pas l’aider : il a lui-même oublié qui il était. Sabrina ne dispose que de vingt-quatre heures pour déterrer les secrets de l’homme qu’elle croyait connaître. 

    A travers ce roman, nous accompagnons toute la vie de Fergus Boogs, de son enfance avec ses frères, au vieil homme qu'il est devenu, victime d'un AVC et sujet aux pertes de mémoire. On se prend d'affection pour ce personnage dont toute la vie est marquée par les jeux de billes, auxquels il est particulièrement bon mais qui a tout oublié, ou presque.

     J'ai trouvé intéressant de voir comment Fergus en est arrivé à devoir cloisonner les différents aspects de sa vie, et en particulier à cacher sa passion pour les billes à son entourage. Finalement, Le joueur de billes est l'histoire triste d'un homme obligé de mentir en permanence, qui mène une double vie et qui ne sait comment sortir de cette situation.

    Je ne m'y attendais pas mais Le joueur de billes est un roman très émouvant, qui m'a arraché des larmes plus d'une fois tant l'auteur arrive à nous faire ressentir le désarroi de Fergus. Cecelia Ahern place aussi le lecteur dans la peau de Sabrina, la fille de Fergus, qui découvre tout un pan de la vie de son père qui lui était inconnu, qui lui fait prendre conscience de son isolement et lui permet de le découvrir sous un autre jour.

    Une histoire de billes bien sûr, mais surtout une histoire de relations familiales, parfois difficiles mais toujours empreintes d'amour. Un roman poignant que je recommande.

    Remerciement aux Editions Milady pour cette lecture émouvante.

     

    Le joueur de billes - Cecelia Ahern - Editions Milady - 2017

  • 3 commentaires

    Une seconde avant Noël - Romain Sardou

    livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, avis lecture, Une seconde avant Noël, Romain Sardou, Sauver Noël, Personne n'y échapperaOctobre 1851. Cokecuttle est une petite ville industrielle anglaise où de nombreux enfants sont livrés à eux-mêmes. Parmi eux, Harold Gui, un orphelin qui vit sous un pont avec un homme appelé Le Falou, passionné de lecture et conteur hors pair. Mais un jour, guidé par un génie invisible, Harold va découvrir un monde peuplé de lutins, d'arbres magiques et de rennes volants. 

    Je retrouve Romain Sardou avec ce conte de Noël pour enfants, bien de saison pour qui veut rêver un peu et retrouver son âme d'enfant.

    Comme dans tous les contes, l'histoire de départ est plutôt triste : des enfants abandonnés, obligés de travailler dur et exploités par des patrons sans scrupules, qui n'ont ni le temps ni l'énergie de rêver. Dans cette foule, un enfant va s'extraire du lot par sa gentillesse et son courage. Bercé par les histoires de fées racontées par son ami Le Falou, Harold va découvrir un monde qu'il ne soupçonnait pas, où règnent les anges, les lutins et les saints.

    Une seconde avant Noël est un joli conte, qui ne bouscule pas les codes du genre mais qui se laisse lire.

    Bien qu'un peu lent à mon goût du fait des nombreuses descriptions, j'ai particulièrement apprécié le fait que le narrateur interpelle directement le lecteur, l'impliquant dans le récit.

      

    Une seconde avant Noël - Romain Sardou - XO Editions - 2005

    Du même auteur:

     

    Lien permanent Catégories : Contes
  • 0 commentaire

    Sous tes baisers - Anne Goscinny

    livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,sous tes baisers,anne goscinny,grasset,le sommeil le plus doux« Elle se laisse faire, devient poupée de chiffon, veut me plaire et retrouver son Gabriel tendre et bienveillant, prend des poses lascives qui toujours me rendent fou… ». Mais Gabriel a changé. Il n’est plus ce veuf doux et charmeur que Mathilde a rencontré. Il n’est plus cet amant passionné pour qui elle était prête à tout sacrifier, son mari et sa fille. Non, c’est un autre homme car Gabriel vient de rencontrer une très jeune fille. Chez Mathilde, la douleur laisse place à la folie.

    Sous tes baisers est le récit d'un homme, Gabriel, qui vient de perdre sa femme malade. Mais Gabriel est un personnage étrange et difficile à cerner. Il se réjouit ouvertement d'être débarrassé de ses parents âgés et de sa femme devenue folle et de pouvoir, enfin, penser à lui. Il se sent libre, vivant et joue de son charme auprès des jeunes femmes.

     Alors qu'il a laissé son épouse Jeanne mourir "d'indifférence et d'absence d'étreinte", il se montre enthousiaste et passionné avec ses nouvelles conquêtes. Dont Mathilde, qui va faire les frais de ce fringant septuagénaire dont les sentiments sont aussi puissants que volatiles, aussi vifs que limités dans le temps.

    Le récit m'a paru particulièrement haché, passant sans cesse du passé au présent dans des lieux différents, ce qui a eu pour conséquence de me perdre plus d'une fois. De plus, le narrateur n'étant pas directement identifié à chaque nouveau chapitre, le lecteur doit sans cesse refaire l'exercice de retrouver quel est le personnage qui s'adresse à lui, ce qui casse le rythme de lecture.

    En bref, je n'ai pas été particulièrement emballée par ce court récit que j'ai traîné en longueur plusieurs jours. Alors que j'avais beaucoup aimé Le sommeil le plus doux, ce roman-ci ne m'a procuré aucune émotion. Dommage. 

     

    Remerciement aux Editions Grasset pour cette lecture.

    Sous tes baisers - Anne Goscinny - Editions Grasset - 2017

    Du même auteur: