bruno malivert

  • 0 commentaire

    La croisée – Bruno Malivert

    la croisée,bruno malivert,société des écrivains,livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,relâche,amour,amitiéOn se cherche, on se fuit, on se heurte... Le hasard joue de sa loi, le destin fait le reste. Entre Paris et Abidjan, Bruno Malivert dépeint les chassés croisés amoureux d'une galerie de personnages perdus dans une course folle et auréolée de mystère: jouant sur les apparences et les contradictions, "La Croisée" sème le trouble et l'émotion pour donner naissance à une étude de mœurs moderne, juste et envoûtante.  

    Les personnages principaux de ce roman sont une poignée de jeunes adultes en prise avec leurs émotions, au sein d’un triangle amoureux compliqué. Comme c’est souvent le cas lorsque les héros sont proches de l’adolescence, j’éprouve beaucoup de difficultés à m’identifier aux personnages et à leurs préoccupations. Mon avis est donc fortement influencé par cet élément et je pense qu'un jeune adulte se retrouvera davantage dans cette histoire.

    J’ai trouvé que la structure du récit était compliquée, passant du présent au passé sans préambule pour ensuite revenir au présent. Tout cela m’a un peu désorienté et a participé à mon manque de compréhension, d’autant que je ne voyais pas où voulait en venir l’auteur.

    Comme dans le précédent roman de Bruno Malivert, l’atmosphère générale est étrange et un peu fantastique. On y retrouve des références à la magie, une vieille dame experte en décoctions assoupissantes, et surtout une ambiance plutôt malsaine faite de violence et de manipulations ainsi que des scènes de viol qui sont banalisées.

    Relâche m’avait agréablement étonnée et je pensais retrouver la même bonne surprise avec ce roman, ce qui n’a pas été le cas. Je sors de cette lecture avec l’impression d’être passée à côté de quelque chose et de ne pas avoir tout compris à La croisée. Dommage.

    Je remercie néanmoins la Société des écrivains pour cette lecture.

    La croisée – Bruno Malivert – Société des écrivains – 2015

    Du même auteur:

  • 0 commentaire

    Relâche – Bruno Malivert

    Cover Relâche.jpgAlors qu’une riche anglaise est retrouvée assassinée sur un parking et que son meurtrier a avoué, il se suicide en se jetant dans le vide lors de la reconstitution. Un an après, Erwan Chaptelat est de passage dans cette région de France et s’intéresse à l’affaire. Bien mal lui en prend car il va se retrouver plongé dans une histoire invraisemblable qui va le mener aux portes de la folie.

    Relâche est le premier roman que je lis de cet auteur mais, dès les premières pages, j’ai été séduite par son écriture claire, fluide et sans descriptions inutiles. Bruno Malivert nous immerge complètement dans l’atmosphère humide, froide et brumeuse de cette ville où les habitants croient en l’existence de créatures maléfiques. Et on serait presque tenté de les croire ! Entre hallucinations, pertes de mémoire, visions célestes, veillées nocturnes et comportements étranges, nous cherchons une explication rationnelle. Mais y en a-t-il une ?

    Tout au long du roman, le lecteur baigne dans cette atmosphère oppressante et on ne peut s’empêcher de faire des suppositions. Cela nous pousse à aller toujours plus loin pour connaitre le fin mot de l’histoire, qui est une vraie surprise.

    Une réflexion sur les excès dont est capable la nature humaine, n’hésitant pas à manier la manipulation et l’avilissement pour arriver à ses fins…

    Belle surprise que la découverte de cet auteur, un roman qui nous laisse avec un frisson et un sentiment de malaise et dont on repense plusieurs jours après l’avoir terminé. Merci à la Société des écrivains pour cette belle lecture.

    Relâche – Bruno Malivert – Société des écrivains – 2012 

    Du même auteur:

    • La croisée