bourbon kid

  • 4 commentaires

    Sanchez  : Un conte de Noël – Anonyme

    Un conte de Noël, Anonyme, Sonatine, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, Noël, conte, numérique, ebook, Bourbon KidPour un Noël pas comme les autres, rejoignez Sanchez et retrouvez l'univers déjanté de la saga du Livre sans nom. Quand une Dame Mystique décide d'apprendre les bonnes manières à notre Sanchez préféré, les conséquences sont terribles... Entre un dîner de noël d'entreprise, une relation amoureuse qui bat de l'aile et une attaque de terroristes assoiffés de sang, notre anti-héros finit par se retrouver pris dans un véritable piège... de cristal ! Sa lâcheté et son mauvais esprit seront-ils des armes suffisantes pour lui permettre de se tirer d'affaire ? 

    J'avais lu beaucoup d'avis positifs sur cet auteur au nom inconnu qui a publié la série des Bourbon Kid chez Sonatine. En découvrant cette nouvelle de Noël sur une boutique de livres numériques, je me suis dit que c'était l'occasion de me faire ma propre opinion.

    Le ton est donné dès les premières pages avec ce personnage de Sanchez Garcia, l'anti-héros par excellence! Egoïste, mal élevé, lourd, vulgaire et fainéant, il est à l'origine de gaffes dont il ne se rend même pas compte. Le style est très visuel, rapide et direct, ce qui m'a permis d'accrocher rapidement à l'histoire. En fait, j'ai eu l'impression de regarder un de ces films gags où le personnage principal multiplie les bourdes et arrive, bien malgré lui, à sauver le monde.

    Par contre, je n'ai pas vraiment adhéré au personnage de Sanchez ni à son humour vulgaire, qui manque de raffinement à mon gout. Pour cette raison, je trouve que le format de la nouvelle est idéal dans le sens où il permet d'éviter l'overdose. Et si les références aux précédents romans de l'auteur sont nombreuses, elles n'empêchent pas la bonne compréhension de celui-ci.

    Un conte de Noël complètement déjanté à réserver à un public adulte.

    Sanchez  : Un conte de Noël – Anonyme – Editions Sonatine – 2015