amsterdam

  • 1 commentaire

    La tulipe du mal – Jorg Kastner

    Cover La tulipe du mal.jpg8 mai 1671 à Amsterdam. Balthasar De Koning, un banquier notoire, se fait tuer alors qu’il sort de sa réunion hebdomadaire au café Les Trois Tulipes. Rapidement, d’autres meurtres de personnalités publiques ébranlent la ville et il apparait que toutes font partie d’un groupuscule appelé les Vénérateurs de la tulipe. C’est l’Inspecteur Katoen qui est chargé de l’enquête, secondé par ses deux lieutenants Kampen et Dekkert. Le fait que les victimes sont retrouvées avec un pétale de tulipe rare dans la main va pousser les enquêteurs à s’intéresser de plus près à l’histoire de la tulipe et aux nombreux spécialistes qu’abrite Amsterdam en la matière.

    Plongée dans la ville d’Amsterdam au 17e siècle avec ce polar historique qui m’a emportée dans son sillage sans que je m’en aperçoive !

    Au niveau historique, La tulipe du mal est un roman qui permet d’apprendre énormément de choses. On découvre la tulipe sous un autre jour puisque l’auteur nous dévoile son histoire, son arrivée aux Pays-Bas et la spéculation dont elle a été l’objet au 17e siècle, mettant pas mal de familles sur la paille et provoquant La fièvre de la tulipe. Nous découvrons des mœurs d’un autre temps, notamment marqué par l’absence de règles en matière de droits humains (en témoigne la fameuse cave aux fouets, qui permettait de faire avouer les détenus les plus difficiles). Mais ce polar est aussi l’occasion de mieux comprendre l’origine de la guerre politique fomentée par les rois Louis (France) et Charles (Angleterre) contre les Pays-Bas dans l’unique objectif d’étendre leur zone d’influence.

    C’est dans ce contexte que la ville d’Amsterdam est confrontée à une série de meurtres. Et alors que la liste des suspects s’allonge, les petits secrets des uns et des autres sont dévoilés, une lutte de pouvoir est mise à jour et les masques tombent. Un très bon roman policier qui combine rebondissements, suspense, trahison et manipulation. Pas facile pour notre Inspecteur Katoen de démêler le vrai du faux, surtout si l’amour s’en mêle…

    Petit bonus offert par Jorg Kastner en fin d’ouvrage, il explique d’où lui vient son inspiration et distingue les personnages et évènements qui ont réellement existés de ceux qui sont issus de son imagination.

    Alors que je ne suis pas la plus grande fan des romans historiques, je dois avouer que La tulipe du mal m’a emportée dans son élan et j’ai vraiment apprécié cette balade dans le temps. Il ne fait aucun doute que les autres romans de cet auteur vont être ajoutés à ma wish-list !

    Logo Prix des lecteurs.pngLogo Challenge Thrillers et polars Liliba.jpgPrix des Lecteurs du Livre de poche 2013 - Catégorie Polar.

    Challenge thrillers et Polars de Liliba

    La tulipe du mal – Jorg Kastner – Editions Jean-Claude Lattès – 2011