été

  • 0 commentaire

    Boomerang – Tatiana de Rosnay

    Boomerang, Tatiana de Rosnay, Editions Héloïse d’Ormesson, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, Le cœur d’une autre, Le voisin, Rose, Son carnet rouge, livre de poche, cinéma, film, souvenir, enfance, accident, mémoire, étéPour les 40 ans de Mélanie, Antoine Rey emmène sa sœur à Noirmoustier, une station balnéaire où ils ont passé le dernier été de leur mère Clarisse, en 1972. Au retour, alors que Mélanie s’apprêtait à lui révéler un secret familial, c’est l’accident de voiture. Mélanie a perdu la mémoire et ne se souvient plus de ce qu’elle voulait dire de si important à son frère.

    Le moment privilégié que Mélanie et Antoine vont passer ensemble va faire surgir des souvenirs de vacances en famille. Le regard adulte qu’ils posent sur leur enfance leur fait prendre conscience d’éléments qu’ils n’avaient pas vus étant enfants et surtout de non-dits et de secrets qui dégradent les relations familiales.

    L’écriture de Tatiana de Rosnay est fluide, claire et les pages se tournent facilement. Malheureusement, si on a envie de connaitre le secret que Mélanie s’apprêtait à révéler, l’intérêt s’émousse au fil du roman. Je pense que la raison vient de l’accumulation d’informations qui ne font pas avancer l’histoire ainsi que du quotidien banal à mourir d’Antoine, que l’auteure nous détaille pourtant par le menu. Alors qu’Antoine se lance dans une « enquête » pour découvrir les secrets de famille et mieux comprendre qui était sa mère, le lecteur ne ressent aucun suspense. Tatiana de Rosnay ne semble pas ressentir le besoin d’entretenir le mystère chez ses lecteurs et nous livre donc un roman linéaire et sans accroc.

    Une lecture qui fait passer le temps, pour qui ne veut pas se prendre la tête mais qui reste plutôt décevante dans l’ensemble. Dommage parce que le pitch donnait envie…

    Boomerang a été adapté au cinéma en 2015 par François Favrat, avec Laurent Lafitte et Mélanie Laurent.

    Boomerang Tatiana de Rosnay – Editions Héloïse d’Ormesson – 2009

    Du même auteur :

     



     

     

  • 2 commentaires

    La fille de Brooklyn – Guillaume Musso

     La fille de Brooklyn, Guillaume Musso, XO Editions, avis lecture, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, polar, policier, enquête, disparition, étéJe me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L'horizon scintillait. C'est là qu'Anna m'a demandé : "Si j'avais commis le pire, m'aimerais-tu malgré tout ? " Vous auriez répondu quoi, vous ? Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l'aimerais quoi qu'elle ait pu faire. Du moins, c'est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d'une main fébrile, et m'a tendu une photo. "C'est moi qui ai fait ça." Abasourdi, j'ai contemplé son secret et j'ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours. Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot. Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu. Et depuis, je la cherche.

    Dans ce roman, Guillaume Musso met en scène des personnages ordinaires à qui il arrive des choses extraordinaires. Ou quand un événement banal a des conséquences inimaginables à l'autre bout de la planète.

    De Paris à Harlem, l'auteur nous emmène sur les traces d'Anna dans une enquête pleine de rebondissements et de surprises. Entre les recherches de Raphaël, le futur marié écrivain, et celles de Marc Caradec, un ancien flic à la retraite, les découvertes vont aller bon train. Mais elles vont aussi faire apparaître au grand jour une affaire non résolue que certains voudraient bien voir enterrée.

    La fille de Brooklyn est une enquête à tiroirs où la résolution d'une énigme pousse à d'autres questionnements. Que ce soit dans sa globalité ou dans les petits détails de l'enquête, tous les éléments s'imbriquent parfaitement pour créer une histoire complexe et cohérente. C'est un roman très bien construit et pensé, qui ne manque ni de rythme ni d'action et dans lequel le lecteur se laisse glisser sans difficulté.

    Guillaume Musso met l'accent sur l'enquête et la psychologie des personnages, auxquels on s'attache sans difficulté. Pour la première fois, il introduit le facteur politique dans un roman en abordant la campagne présidentielle américaine et les implications que suppose la découverte d'Anna pour un candidat à la Maison blanche.

    Du suspense, de l'émotion et une écriture fluide, de quoi faire de La fille de Brooklyn le polar incontournable de cet été.

     

    Découvrez aussi l'avis de Lilli.la fille de brooklyn,guillaume musso,xo editions,avis lecture,livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,polar,policier,enquête,disparition,été

    La fille de Brooklyn – Guillaume Musso – XO Editions – 2016

    Du même auteur  :

     

  • 0 commentaire

    Romans de l'été 2016

    Comme chaque année, voici un aperçu de mes lectures estivales, avec des livres qui fleurent bon la mer, le soleil, les voyages et la découverte de nouveaux paysages.

    Suivez mes lectures sur cette page (clic sur la couverture pour lire la chronique) ou sur la page Facebook avec le #romansété

     

    Lus

    carnet de lecture, avis lecture, roman, roman de l'été, été, lecture estivale, 2016, PAL été  carnet de lecture,avis lecture,roman,roman de l'été,été,lecture estivale,2016,pal été  carnet de lecture,avis lecture,roman,roman de l'été,été,lecture estivale,2016,pal été  carnet de lecture, avis lecture, roman, roman de l'été, été, lecture estivale, 2016, PAL été  carnet de lecture, avis lecture, roman, roman de l'été, été, lecture estivale, 2016, PAL été

     

     

    A lire

     

    carnet de lecture, avis lecture, roman, roman de l'été, été, lecture estivale, 2016, PAL été

    carnet de lecture, avis lecture, roman, roman de l'été, été, lecture estivale, 2016, PAL été

    carnet de lecture, avis lecture, roman, roman de l'été, été, lecture estivale, 2016, PAL été

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    carnet de lecture, avis lecture, roman, roman de l'été, été, lecture estivale, 2016, PAL été

    carnet de lecture, avis lecture, roman, roman de l'été, été, lecture estivale, 2016, PAL été

    carnet de lecture, avis lecture, roman, roman de l'été, été, lecture estivale, 2016, PAL été 

     

    carnet de lecture, avis lecture, roman, roman de l'été, été, lecture estivale, 2016, PAL été

    carnet de lecture, avis lecture, roman, roman de l'été, été, lecture estivale, 2016, PAL été

    carnet de lecture, avis lecture, roman, roman de l'été, été, lecture estivale, 2016, PAL été

     

     

     

     

     

     

     

     

    carnet de lecture, avis lecture, roman, roman de l'été, été, lecture estivale, 2016, PAL été

    carnet de lecture, avis lecture, roman, roman de l'été, été, lecture estivale, 2016, PAL été

     carnet de lecture, avis lecture, roman, roman de l'été, été, lecture estivale, 2016, PAL été

     

     

     

     

     

     

     

     Et vous ? Quelles lectures vous accompagneront cet été? Dites-moi tout!

  • 1 commentaire

    Le soleil des Scorta – Laurent Gaudé

    Le soleil des Scorta, Laurent Gaudé, Babel, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, Italie, soleil, chaleur, famille, village, travail, amour, amitié, Goncourt, #romansété, étéL'origine de leur lignée condamne les Scorta à l'opprobe. A Montepuccio, leur village d'Italie du Sud, ils vivent pauvrement, et ne mourront pas riche. Mais ils ont fait voeu de se transmettre de génération en génération, le peu que la vie leur laisserait en héritage. Et en dehors du modeste bureau de tabac familial, leur richesse est aussi immatérielle qu'une expérience, un souvenir, une parcelle de sagesse, une étincelle de joie. Ou encore un secret. Comme celui que la vieille Carmela confie au curé de Montepuccio, par crainte que les mots ne viennent très vite à lui manquer.

    Laurent Gaudé réussi avec brio à immerger le lecteur dans la vie de ce petit village imaginaire du sud de l'Italie, situé entre mer et montagnes. À la lecture de ce roman, on a l'impression de faire partie intégrante du lieu et de partager les repas gargantuesques des Scorta, les fêtes traditionnelles, mais aussi de ressentir la chaleur qui brule la végétation.

    Chacun à sa manière, tous les personnages de ce roman ont une personnalité forte, sans pour autant être caricaturale. Le lecteur ne peut que s'attacher à ces personnages entiers et vrais qui tentent de transmettre leurs valeurs, à la fois importantes et élémentaires, aux générations futures. Leur comportement inspire le respect car ils ont réussis, à force de volonté et de travail, à construire la vie dont ils rêvaient malgré un départ difficile dans la vie et plusieurs expériences malheureuses.

    Un récit fort sur l'importance de la famille et de l'amitié mais aussi sur les valeurs de travail, de respect des anciens et d'honneur. Une histoire familiale faite de passion et d'attachement fraternel très fort racontée avec des mots qui touchent et qui m'ont laissée plus d'une fois avec les larmes aux yeux.

    Il est rare que j'apprécie un roman ayant reçu un prestigieux prix littéraire mais celui-ci est une exception. Je l'ai lu d'une traite, avec beaucoup de plaisir, et les images que l'auteur a suscitées  continuent de revenir régulièrement tant les valeurs qu'il défend me semblent essentielles. Une très belle expérience de lecture.

    Prix Goncourt 2004

    Le soleil des Scorta – Laurent Gaudé – Editions Babel – 2004

  • 2 commentaires

    Les eaux troubles du mojito et autres belles raisons d'habiter sur terre – Philippe Delerm

    Les eaux troubles du mojito et autres belles raisons d'habiter sur terre, Philippe Delerm, Seuil, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, été, rentrée littéraire, RL2015, nouvellesElles sont nombreuses, les belles raisons d’habiter sur terre. On les connaît, on sait qu’elles existent. Mais elles n’apparaissent jamais aussi fortes et claires que lorsque Philippe Delerm nous les donne à lire.

    C'est la première fois que je lis Philippe Delerm et je découvre un auteur au sens de l'observation particulièrement aiguisé, attentif aux moindres détails et un conteur d'histoires hors pair. Sous sa plume, même une grêve de la SNCF devient un moment convivial où les passagers pris en otage s'entraident et échangent sur tout et rien. Ces nouvelles ont cette particularité qu'elles placent les protagonistes dans des situations qui ouvrent le dialogue entre parfaits inconnus, comme dans Averse qui voit plusieurs personnes trempées par la pluie se réfugier sous un abri et échanger quelques mots.

    J'ai particulièrement été touchée par Ses lèvres bougent à peine où un jeune enfant est plongé dans un livre dont il décrypte l'histoire en remuant les lèvres, La mémoire de l'oubli où l'auteur évoque avec tendresse cette vieille dame qui souffre de la maladie d’Alzheimer et qui a oublié jusqu'à l'existence de son mari ou encore La deuxième étoile qui nous fait partager un dimanche en famille à la plage, moment que l'on voudrait ne jamais voir s'arrêter tant on est bien avec ceux que l'on aime.

    40 nouvelles comme autant de petits plaisirs à partager. 

     

    Les eaux troubles du mojito et autres belles raisons d'habiter sur terre – Philippe Delerm – Editions Seuil – 2015

    les eaux troubles du mojito et autres belles raisons d'habiter s,philippe delerm,seuil,livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,été,rentrée littéraire,rl2015,nouvelles