économie

  • 0 commentaire

    Voici venir les rêveurs – Imbolo Mbue

     Voici venir les rêveurs, Imbolo Mbue, Editions Belfond, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, avis lecture, rentrée littéraire 2016, coup de coeur, Etats-Unis, Amérique, économie, immigrationNous sommes à l’automne 2007 à New York et Jende Jonga, un immigrant illégal d’origine camerounaise, est en passe de réaliser son rêve : il vient de décrocher un emploi de chauffeur pour Clark Edwards, riche banquier à la Lehman Brothers. Pour Jende, tout est désormais possible : il va enfin pouvoir offrir à Neni, son amoureuse, les études de pharmacienne dont elle rêve. Et surtout, pour les Jonga, le Graal est en vue : obtenir leur carte verte et devenir enfin des Américains. Mais rien n’est simple au pays de l’American Dream et malgré la complicité qui unit Jende et son patron Clark, l’épée de Damoclès de l’expulsion pèse sur la famille Jonga.

    Les personnages de Jende et de sa femme Neni sont particulièrement attachants. Ce sont des gens simples, sensibles, serviables, ouverts et fidèles. Débarqués aux Etats-Unis, ils découvrent avec une naïveté touchante le monde de l'entreprise et de Wall Street en particulier. Venus d'un village pauvre du Cameroun, ils espèrent avoir une petite part du rêve américain. Non pas pour faire fortune mais, simplement, pour pouvoir vivre dignement et donner un meilleur avenir à leur jeune fils.

    Mais dans cette Amérique de tous les possibles, il y a peu de place pour Jende et sa famille. Entre la discrimination raciale, les emplois précaires et la lutte acharnée pour obtenir la Green Card qui donnera le statut de résident permanent, la vie quotidienne est bien difficile. La famille vit dans le stress et la peur permanente d'être expulsée sans préavis.

    À travers le regard de Jende, le lecteur assiste en direct à l'effondrement de Lehman Brothers, à la faillite et aux pertes d'emplois qui s'ensuivront. J'ai trouvé qu'il s'agissait d'une façon originale de revenir sur ces événements qui ont touchés l'économie mondiale, tout en leur donnant un visage humain à travers le personnage de Clarck Edwards. En abordant les choses de cette façon, Imbolo Mbue nous invite à porter un regard différent sur notre société et à s'interroger sur les valeurs qu'elle véhicule.

    Voici venir les rêveurs est un roman profondément humain et qui met en scène des personnages touchants et bouleversants. Il traite à la fois des traditions (les valeurs familiales, du travail, de l'honneur) et de l'actualité, en nous montrant deux univers qui tentent de se rapprocher mais qui ne font que se croiser.

    L'écriture est agréable et nous place au plus près de ce que vivent les personnages. Malgré une réalité crue et difficile, ça reste un roman positif et rempli d'espoir. Un très beau roman à lire absolument !

    Remerciement aux Editions Belfond pour cette lecture coup de cœur.

    Voici venir les rêveurs – Imbolo Mbue – Editions Belfond – 2016

     

  • 3 commentaires

    Petite fleur de Java – Lorenzo Cecchi

    Petite fleur de Java, Lorenzo Cecchi, Onlit, critique, carnet de lecture, livre, littérature, blog littéraire, mois belge, Rosanna, nouvelles, Deux migrations, immigration, économie, Belgique, mariage, folie, accidentDeux verres de trop, un virage mal négocié, une voiture dans le décor et la vie de Léo bascule. Le visage fracassé, le beau Léo devient bientôt gargouille déplumée, obèse et grimaçante. Mais c'est à l'intérieur surtout que la transformation s'opère jour après jour. Et son entourage ne peut qu'être le témoin d'une lente et terrible métamorphose.

    Le moins que l'on puisse dire est que Lorenzo Cecchi est un admirable conteur. Inspiré d'un fait vécu, il s'est mis dans la peau d'une personne qui ne reconnait plus son image dans le miroir et qui en arrive à croire en l'existence d'un "autre". Sans jamais basculer dans le mélodrame, il nous fait vivre au plus près l'altération de la personnalité de Léo, le basculement de sa santé mentale et les changements imperceptibles de son comportement.

    La lecture est rapide, rythmée par les souvenirs et images qui hantent Léo depuis longtemps et nous emporte dans la spirale infernale que connait cet homme que rien ne prédisposait à la violence. Un très joli titre pour un texte d'une grande sensibilité qui touche et ne peut laisser indifférent.

    Petite Fleur de Java est suivi de deux nouvelles qui ont en commun d'aborder l'actualité économique et politique européenne ainsi que les migrations de populations que cette situation implique. Les personnages de Lorenzo Cecchi ont choisi de quitter leur terre natale pour s'implanter en Belgique dans l'espoir de recommencer une nouvelle vie. Un thème cher à l'auteur puisque ses parents ont également immigrés dans notre plat pays. C'est donc avec beaucoup de réalisme qu'il nous fait partager le quotidien difficile de ses personnages attachants.

    Une belle découverte à poursuivre.

    Petite fleur de Java, Lorenzo Cecchi, Onlit, critique, carnet de lecture, livre, littérature, blog littéraire, mois belge, Rosanna, nouvelles, Deux migrations, immigration, économie, Belgique, mariage, folie, accidentRemerciement à Onlit Editions pour cette lecture.

     

    Petite fleur de Java – Lorenzo Cecchi – Onlit Editions – 2015