Contes

  • 2 commentaires

    Lettres du Père Noël – J.R.R. Tolkien

    Lettres du Père Noël, J.R.R. Tolkien, Christian Bourgois Editeur, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, Pocket, Noël, père Noël, enfant, Ours polaire, conte, Le Hobbit, Le Seigneur des anneaux, extraitPlus connu pour ses romans Le Hobbit et Le Seigneur des anneaux, J.R.R. Tolkien est aussi un formidable auteur de contes pour enfants. Les Lettres du Père Noël ont d'abord été destinées à ses propres enfants, auxquels Tolkien a écrit une lettre prétendument envoyée du Pôle Nord chaque année entre 1920 et 1943.

    Les trente lettres que nous découvrons dans ce recueil sont magnifiques tant au niveau du graphisme que du contenu.

    J’ai particulièrement apprécié les reproductions de lettres manuscrites et les dessins originaux réalisés par Tolkien lui-même. Pour ses enfants, il imagine tout un univers fantastique dont le Père Noël et son assistant sont les personnages principaux.

    Avec humour, l’auteur nous conte les mésaventures de l'Ours du Pôle nord, qui doit aider à préparer les cadeaux des enfants mais qui provoque toutes sortes de catastrophes dans la maison du Père Noël et qui annote les lettres écrites par le Père Noël de ses remarques et commentaires. Et entre les attaques de gobelins qui volent les cadeaux, les explosions de feux d’artifices et un déménagement, on ne s’ennuie pas au Pôle Nord ! Nous faisons aussi connaissance avec les personnages qui aident le Père Noël dans sa tâche : les rennes, les petits hommes des neiges ainsi que les neveux de l'Ours Polaire.

    Ce recueil témoigne de l'attention et de l'amour que J.R.R. Tolkien ressentait pour ses enfants. Avec des phrases simples adaptées aux petits, il les interpelle sur le monde qui les entoure, les enjoignant à plus de partage et d’ouverture vis-à-vis des enfants qui n’auront pas la chance de recevoir d’aussi beaux cadeaux. Un très beau recueil qui fera rêver les petits et replongera les adultes en enfance.

    Lettres du Père Noël – J.R.R. Tolkien – Christian Bourgois Editeur – 2004

    Lettres du Père Noël, J.R.R. Tolkien, Christian Bourgois Editeur, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, Pocket, Noël, père Noël, enfant, Ours polaire, conte, Le Hobbit, Le Seigneur des anneaux, extrait

  • 0 commentaire

    La théière – Hans Christian Andersen

    La théière, Le sapin, Hans Christian Andersen, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, conte, thé, fleur, morale, conteur, nouvelleUne théière, très fière de sa beauté, tomba malencontreusement et cassa sa superbe anse. Évidemment, tout le service à thé parla de sa mésaventure et se moqua d'elle! Elle eut cepedant la chance de connaitre une seconde vie sous forme de pot de fleur. Ce fut son plus beau souvenir, porter en elle un bulbe et une fleur si belle était devenu sa nouvelle fierté.

    Comme c'est souvent le cas dans ses contes, Hans Christian Andersen fait vivre des objets du quotidien. En leur attribuant des sentiments, il en fait des personnages à part entière. Comme les êtres humains, ils sont soumis aux aléas de la vie mais ils apprennent à rebondir lorsqu'un problème se pose, à se remettre en question et à tirer parti de leur nouvelle situation.

    Les histoires d'Hans Christian Andersen comportent toujours une morale, ce qui en fait de formidables outils pédagogiques à utiliser avec les enfants. La théière permettra d'explorer avec eux le sentiment de fierté mais il leur montrera aussi l’importance de penser aux autres et d’œuvrer pour leur bien-être.

    Une nouvelle écrite par Hans Christian Andersen en 1865 mais qui reste toujours d'actualité.

    La théière, Le sapin, Hans Christian Andersen, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, conte, thé, fleur, morale, conteur, nouvelle

    Du même auteur:

    Lien permanent Catégories : Contes
  • 0 commentaire

    Sauver Noël – Romain Sardou

    sauver noel, romain sardou, carnet de lectureEntre d'étranges personnages qui emménagent dans le quartier et le Père Noël qui ne livre pas les cadeaux promis aux enfants, la ville de Londres est en émois en cet hiver 1854. Gloria Pickwick, une gouvernante au caractère bien trempé, décide de prendre les choses en main et mène l'enquête...

    En 2011, je lisais Personne n'y échappera et j'avais gardé l'image d'un auteur de thriller bougrement efficace. Je n'attendais donc pas Romain Sardou dans le registre du conte pour enfants. Mais force est de constater que l'auteur français sait s'adapter à différents publics.

    Sauver Noël est de ces contes qui charment aussi bien les grands que les petits. L'auteur nous immerge dans un monde féerique, adapté à l'imaginaire des enfants et grâce auquel les adultes retrouveront leur âme d'enfant le temps d'une lecture. A travers la recherche du Père Noël et une multitude de rencontres improbables, ce sont les traditions qui tournent autour du 25 décembre qui sont expliquées: les cadeaux distribués aux enfants, la fabrication des jouets, les sympathiques lutins qui œuvrent dans l'ombre, etc. L'explication est certes un peu farfelue mais c'est ce qui fait aussi le charme de ce court texte qui m'a vraiment plu. J'ai également aimé le fait que Romain Sardou interpelle directement le lecteur, ajoutant certaines nuances ou éléments historiques et complétant ainsi le récit.

    Du rêve, des personnages délicieux d'authenticité et un "happy end" qui nous laisse avec un sentiment positif. Bref, tout ce que l'on attend en cette période de l'année.

    Sauver Noël - Romain Sardou - XO Editions - 2006

    Du même auteur:

     

    Lien permanent Catégories : Contes
  • 4 commentaires

    La petite machande de rêves – Maxence Fermine

    Cover La Petite Marchande de Rêve.jpgPremier tome du cycle Le Royaume des Ombres, La petite marchande de rêves nous fait faire la connaissance de Malo. Le jour de ses 11 ans, le taxi qui le conduit à sa fête d’anniversaire a un terrible accident et plonge dans la Seine. Malgré les recherches, Malo reste introuvable. Et pour cause, il se trouve propulsé dans un monde féerique où il va rencontrer des personnages étonnants et devra relever un défi original.

    À travers ce livre destiné à la jeunesse, Maxence Fermine place nos pas dans ceux de Malo, un petit garçon rêveur qui passe plus de temps dans la lune que sur ses cahiers d’écoliers, au grand désespoir de ses professeurs et de ses parents. D’emblée, on s’attache à ce petit homme rêveur et courageux.

    Le voyage imaginaire qu’il entreprend malgré lui va être l’occasion de rencontres inoubliables avec un clown blanc, un magicien au langage fleuri et, surtout, avec Lili, la petite marchande de rêves au regard doré. Avec elle, Malo va parcourir le Royaume des Ombres et découvrir des habitants aussi étranges que fascinants.

    Comme dans tous les contes, La petite marchande de rêves comporte un certain nombre de messages positifs. Maxence Fermine met ainsi l’accent sur l’importance de l’écoute dans les relations aux autres tout comme sur le fait que le bonheur ne passe pas forcément par la possession matérielle.

    Cette deuxième incursion dans le monde magique que Maxence Fermine a créé pour les enfants nous permet de retrouver le jeune Malo quelques années avant ses aventures dans La fée des glaces. C’est avec plaisir que nous replongeons en enfance grâce à ce conte poétique et joliment illustré, histoire de ne pas oublier les rêves qui nous habitaient à cet âge.

    La petite marchande de rêves – Maxence Fermine – Editions Michel Lafon – 2012

    Extrait La petite marchande de reves.jpg Extrait La petite marchande de reves2.jpg

    Du même auteur :

     

    Lien permanent Catégories : Contes
  • 2 commentaires

    Barbe bleue – Amélie Nothomb

    Cover Barbe bleue.jpgSaturnine, jeune belge de 25 ans, cherche une colocation à Paris, où elle travaille. Alors qu’elle est intéressée par la chambre proposée par Don Elimirio, elle apprend que les huit précédentes colocataires ont toutes disparu sans laisser de trace. Mais rien ne fait peur à Saturnine qui s’installe malgré tout, bien décidée à déjouer les plans de ce propriétaire extravagant.

    Avant de lire ce roman d’Amélie Nothomb, j’ai pris le temps de me replonger dans le conte original de Perrault, de façon à pouvoir confronter les deux récits en connaissance de cause. Et ma conclusion est plutôt mitigée.

    Dans les points positifs, je pointe l’habileté avec laquelle l’auteure belge a réussi à transposer ce conte à l’époque actuelle, mettant l’accent sur le rôle de la femme, plus indépendante et affirmée. J’ai aussi beaucoup apprécié le personnage de Saturnine pour son sens de la répartie, son intelligence et son caractère fort. Car cela est bien nécessaire pour vivre avec Don Elimirio au quotidien, ce membre de la noblesse espagnole étant plutôt original.

    Par contre, bien que le roman ne soit pas bien épais, 170 pages où il ne se passe rien ont fait de cette lecture une expérience décevante. Tout n’est que palabres interminables entre Saturnine et son propriétaire à l’occasion de diners en tête-à-tête. Et ce ne sont ni les effluves agréables de nourriture ni l’or des champagnes millésimés qui changeront l’affaire. Là où le texte original va droit à l’essentiel en quelques pages, le Barbe bleue d’Amélie Nothomb s’étire exagérément.

    barbe bleue,amélie nothomb,editions albin michel,critique,carnet de lecture,livre,littérature,blog littéraire,conte,perrault,saturnine,meurtre,colocation,colocataireAlors que j’avais adoré Acide sulfurique, je suis complètement passée à coté de cet huis clos étouffant. Faites-vous votre propre opinion ici.

    Barbe bleue – Amélie Nothomb – Editions Albin Michel – 2012

    Du même auteur: