Carnet de lecture - Page 2

  • 0 commentaire

    La ferme du bout du monde - Sarah Vaughan

    livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,la ferme du bout du monde,cornouailles,sarah vaughan,préludesCe roman aborde deux histoires parallèles, qui se sont déroulées à soixante ans d'intervalle et dont le point commun est une ferme dans les Cornouailles, au bord de l'Atlantique.

    La ferme du bout du monde est un roman émouvant sur l'amour et la famille. On y retrouve Maggie, une vieille dame qui a toujours vécu dans la ferme familiale. Ses souvenirs de l'été 1943, de son amour pour Will et de leurs conséquences, sont encore bien vivaces et douloureux. En parallèle, le lecteur suit le parcours de Lucy, une jeune infirmière de 32 ans, qui connait des difficultés dans son travail et dans son couple. Elle décide alors de retourner dans la ferme qui l'a vue grandir, auprès de sa grand-mère Maggie.

    Pour la jeune femme, faire face au quotidien de la ferme et aider à la redresser financièrement, lui permet de se recentrer sur elle-même et sa famille. Elle va aussi découvrir des secrets qu'elle n'imaginait pas.

    Finalement, à 60 ans d'écart, Maggie et Lucy sont confrontées à des problèmes identiques en lien avec leur carrière professionnelle, leur avenir amoureux et leur investissement dans la ferme familiale.

    Et si la mise en place est un peu lente, on s'attache malgré tout à ces personnages maltraités par la vie et à la personnalité bien dessinée entre espérances et peurs.

    La ferme du bout du monde est un roman touchant, profondément humain et dans lequel transparaît tout l'amour de l'auteure pour les Cornouailles.

     

    Remerciement aux Editions Préludes pour cette lecture.

    La ferme du bout du monde - Sarah Vaughan - Editions Préludes - 2017

     

  • 0 commentaire

    Violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner - Etienne Deslaumes

    livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner,etienne deslaumes,rentrée littéraire 2017Accident ou suicide ? Réunis pour les funérailles d'Armande, ses proches s'interrogent et revisitent le passé. Leurs monologues dessinent le portrait de deux familles très (trop ?) proches, qui ont enlacé leurs destins jusqu'au drame.

    Ce roman nous plonge dans le quotidien de deux familles très proches l'une de l'autre, qui partagent le boulot, les vacances et les secrets. Le lecteur fait donc la connaissance d'Armande et de son ex-mari Christophe mais aussi de Patricia et de son mari Emilien ainsi que de leurs enfants respectifs. 

    A la manière d'un catalyseur, la mort et les obsèques d'Armande vont pousser chacun à faire le bilan de sa propre vie, à revenir sur le passé et sur les comportements qu'ils ont eus ou qu'ils auraient dû avoir. Le roman d'Etienne Deslaumes pose la question du sens de la vie et de ce que l'on entreprend pour atteindre ses rêves. Il est toujours délicat de constater à quel point certaines personnes se contentent de leur quotidien alors qu'elles auraient pu avoir une vie plus proche de leurs aspirations. L'auteur met aussi l'accent sur les relations amoureuses, les secrets, tromperies et non-dits qui minent un couple parfois jusqu'à l'implosion.

    Violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner est un roman polyphonique où chaque chapitre donne la parole à un protagoniste. Cela permet de mieux cerner les liens qui unissent tout ce petit groupe, des adultes aux enfants.

    Dès le départ, j'ai aimé le ton dynamique utilisé par l'auteur pour faire s'exprimer les personnages. Je trouve qu'il va très loin dans l'analyse des sentiments et comportements de chacun. Les personnalités sont bien construites, ce qui rend les personnages réalistes et attachants malgré leurs maladresses ou leurs défaillances. Malgré cela, au fil de ma lecture, je me suis un peu lassée de cette succession de monologues où il ne se passe rien et qui tournent un peu en rond.

    Un titre particulièrement bien choisi puisque aucune violence physique n'est posée mais que le quotidien de ces personnages est fait de petites attaques, de dénigrements et de petites méchancetés quotidiennes qui blessent une personne, parfois en profondeur. 

     

    Remerciement aux Editions Buchet-Chastel et à Babelio pour cette lecture.

    Violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner - Etienne Deslaumes - Editions Buchet-Chastel - 2017

     

    64x64.png

  • 0 commentaire

    Frappe-toi le cœur - Amélie Nothomb

    livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,frappe-toi le coeur,amélie nothomb,audiolib,albin michel,rentrée littéraire 2017Fidèle au rendez-vous littéraire qu'elle fixe à ses lecteurs à cette période de l'année, Amélie Nothomb aborde, dans son dernier roman, une thématique qui dérange. Celle de la jalousie maladive d'une mère envers sa fille Diane.

    J'ai été très étonnée par ce roman, qui explore les personnalités narcissiques et jalouses et se penche en particulier sur les sentiments d'amour-haine qui peuvent exister entre une mère et sa fille. 

    On y retrouve sans conteste la patte de l'auteure belge, qui introduit également une sorte de suspense qui nous tient en haleine, impatients de connaitre l'avenir de Diane.

    Dans une grande partie du roman, c'est Diane qui occupe le rôle de narratrice. De son enfance à l'âge adulte, elle nous fait part de son ressenti et de son analyse du comportement de sa mère. Et, plus d'une fois, j'ai été dérangée par les propos qu'Amélie Nothomb place dans la bouche de l'enfant. Elle lui prête des capacités d'abstraction, de réflexion et de mise à distance qui sont impressionnantes pour une petite fille de cet âge, ce qui manque de réalisme à mon goût.

    Une histoire sadique, dans la lignée de certains romans précédents d'Amélie Nothomb, pour un roman particulièrement bon.

      

    "Frappe-toi le cœur, c'est là qu'est le génie"

    Alfred de Musset

     

    Remerciement à Audiolib pour cette belle découverte.

    Frappe-toi le cœur - Amélie Nothomb - Audiolib - 2017

    Du même auteur:

     

     

  • 0 commentaire

    Petits secrets, grands mensonges - Liane Moriarty

    livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,liane moriarty,australie,petits secrets grands mensonges,le secret du mari,série,nicole kidman,reese witherspoon,danièle douetÀ la fête de l’école, quelqu’un a trouvé la mort. Mais qui est vraiment responsable du drame ? Trois femmes à la croisée des chemins, des ex-maris et leurs nouvelles épouses, des familles recomposées (ou décomposées), qui cachent tous ces redoutables petits mensonges que l’on se raconte à soi-même pour continuer de vivre… 

    Petits secret, grands mensonges est un roman à la structure étonnante. Alors que le meurtre semble être le sujet principal du livre, sa résolution passe au second plan et l'enquête n'est abordée que de façon anecdotique. L'auteure a en effet choisi de nous faire revenir plusieurs mois avant le drame pour nous faire comprendre les liens qui unissent les protagonistes et les circonstances qui sont à l'origine du drame.

    Tout commence le jour de la rentrée des classes. Jane, qui vient d'emménager à Sydney avec son jeune fils, l'inscrit à l'école publique de Pirriwee. Par ce biais, elle va faire la connaissance d'autre mères et se lier d'amitié avec certaines d'entre elles.

    A la lecture de Petits secrets, grands mensonges, j'ai eu l'impression d'être face à des desperate housewives à l'australienne. Ce roman est une vraie caricature de ces femmes aisées, qui vivent au bord de la mer et dont la principale occupation est de ragoter. Les secrets et autres rivalités vont rapidement se faire jour tout comme certains rapprochements.

    Les personnalités des différents protagonistes sont affirmées, particulièrement développées et bien rendues, ce qui les rend sympathiques et vraisemblables. La grande qualité de Liane Moriarty étant de laisser son lecteur s'imprégner de l'ambiance et de le maintenir dans l'attente de savoir qui a été tué et comment, grâce à un passage constant entre passé et présent bien ficelé.

    Petits secrets, grands mensonges est donc une belle découverte. J'ai particulièrement apprécié la lecture qu'en fait Danièle Douet, qui joue véritablement le jeu des différents personnages.

      

    En mars 2017, HBO a diffusé la série adaptée du roman, qui réunit Reese Witherspoon, Shailene Woodley et Nicole Kidman dans les rôles principaux. Une seconde saison est en projet. 

    Remerciement à Audiolib pour cette lecture.

     

    Petits secrets, grands mensonges - Liane Moriarty - Audiolib - 2017

     

    livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, avis lecture, Liane Moriarty, Australie, Petits secrets grands mensonges, le secret du mari, série, Nicole Kidman, Reese Witherspoon

  • 0 commentaire

    Noces de sel - Maxence Fermine

    livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, avis lecture, Noces de sel, Maxence Fermine, roman, Neige, Zen, Camargue, Aigues-Mortes, taureauA Aigues-Mortes, où l'on vit du sel, de la vigne ou des arènes, le ténébreux Valentin Sol, face au taureau, est le meilleur des "raseteurs". Depuis toujours, il aime la fille du boulanger, la blonde Isoline, dont le père s'oppose mystérieusement à leur mariage. A trois heures de l'après-midi, sous le soleil implacable de la Camargue, le destin des amants va se jouer. 

    Après les excellentNeige et Opium, c'est avec beaucoup de plaisir que je retrouve Maxence Fermine.

    Cette fois, il nous emmène à Aigues-Mortes, petit village qui va être le théâtre, pendant quelques jours, d'une grande fête votive. Avec son talent habituel, l'auteur nous plonge dans la fournaise de la Camargue et nous fait respirer les embruns chargés de sel. C'est comme si on y était.

    Il y a un côté informatif intéressant à ce roman puisqu'il fait découvrir des pratiques peu ou pas connues par ailleurs. Il nous permet ainsi de découvrir le métier de Valentin, apprenti saunier de son état, qui récolte la fleur de sel dans les marais salants. On y apprend que le raset est l'art de frôler le taureau dans l’arène, spécialité de Valentin, bien distincte de la corrida basée sur la mise à mort du taureau.

    Mais Noces de sel n'est pas qu'une histoire de traditions, c'est aussi et surtout une grande histoire d'amour entre Valentin et Isoline. Malheureusement, le père de la jeune fille lui interdit le mariage avec le raseteur, l'obligeant à épouser un autre homme, ce qui désespère Valentin.

    Un grand amour impossible, dans un roman court d’une grande beauté.

     

    Noces de sel - Maxence Fermine - Editions Albin Michel - 2012

    Du même auteur: