Policiers/Thrillers - Page 3

  • 1 commentaire

    La prunelle de ses yeux - Ingrid Desjours

    livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,la prunelle de ses yeux,ingrid desjours,vision,aveugle,alcoolisme,rentrée littéraire 2016Gabriel a tout perdu en une nuit. Son fils de dix-sept ans, sauvagement assassiné. Ses yeux. Sa vie... Les années ont passé et l'aveugle n'a pas renoncé à recouvrer la vue. Encore moins à faire la lumière sur la mort de son enfant.
    Quand un nouvel élément le met enfin sur la piste du meurtrier, c'est une évidence : il fera justice lui-même. Mais pour entreprendre ce long et éprouvant voyage, Gabriel a besoin de trouver un guide. Il recrute alors Maya, une jeune femme solitaire et mélancolique, sans lui avouer ses véritables intentions...

    La cécité de conversion est au cœur de ce thriller qui met en scène Gabriel, devenu aveugle suite à un profond traumatisme psychologique, alors qu'il ne présente aucune pathologie physiologique. En abordant ce sujet délicat et peu connu, l'auteur nous fait apparaître la malvoyance sous un jour nouveau, tout en rendant le personnage principal profondément humain.

    Ce nouveau roman d'Ingrid Desjours traite aussi d'autres thématiques (perte d'un enfant, alcoolisme, xénophobie), trop diront certains. Mais, personnellement, j'ai trouvé que l'auteure arrive au contraire à mettre ces sujets en forme de façon tout à fait réaliste, tout en nous sensibilisant à leur importance.

    Parfaitement à l'aise dans l'exercice du thriller psychologique, Ingrid Desjours nous offre ici un concentré de ce qui se fait de mieux. Tant dans la forme avec ces accélérations et révélations parfaitement dosées, que dans le fond. J'ai eu l'impression d'être en permanence sur des montagnes russes émotionnelles, tant j'ai été parcourues d'émotions différentes et parfois très intenses qui m'ont laissée au bord des larmes.

    Les personnages sont complexes et suscitent eux aussi des réactions diverses, selon qu'on les apprécie ou non. Il faut dire que certains adoptent des comportements particulièrement révoltants. Car ce qui fait de La prunelle de ses yeux un roman très fort, c'est aussi l'ambiance malsaine dans laquelle se déroule l'histoire. La violence, les mensonges, la haine, la manipulation et le besoin de vengeance sont omniprésents.

    Un roman dont on ne sort pas indemne, très dur par la violence qu'il véhicule mais qui nous hameçonne dès les premières pages pour nous lâcher, haletants, à la dernière.

    J'avais été bluffée par Les fauves et il ne fait aucun doute que La prunelle des ses yeux fait passer Ingrid Desjours dans le top 5 de mes auteurs de thrillers préférés.

     

    Remerciement aux Editions Robert Laffont pour cette lecture.

    livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,la prunelle de ses yeux,ingrid desjours,vision,aveugle,alcoolisme,rentrée littéraire 2016La prunelle de ses yeux - Ingrid Desjours - Editions Robert Laffont - 2016

    Du même auteur:

  • 0 commentaire

    Helium in voce - Romain Besse

    livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,helium in voce - romain besse,chemin vertMenacée de mort par des appels anonymes, l'actrice Amélie Leroy est folle d'angoisse. Alan, son mari, se rend à Paris pour demander de l'aide à son ami d'enfance, le détective Charles Bossu. Surpris par cette requête inattendue, celui-ci accepte néanmoins de se rendre à Lyon, bien décidé à mener l'enquête.

    Second roman de Romain Besse, Helium in voce est construit selon un parfait dosage entre moments d'action, dialogues et réflexions. Je me suis très rapidement prise au jeu de cette enquête dans le milieu du cinéma, allant jusqu'à échafauder différentes hypothèses.

    Les personnages sont intéressants et bien rendus. Contrairement à ce que l'on peut trouver dans d'autres romans policiers, l'auteur met l'accent sur le travail du détective plutôt que sur sa vie personnelle, dont on connait peu de choses. De mon point de vue, ça n'est pas forcément plus mal puisque cela permet de se concentrer davantage sur le cœur du roman plutôt que sur des à-côtés parfois insignifiants.

    Un auteur en début de carrière, que j'encourage chaleureusement tant ce roman est prometteur.

    Remerciement à Romain Besse pour cette lecture.

    Helium in voce - Romain Besse - Chemin vert Editions - 2015

  • 0 commentaire

    Le hibou - Samuel Bjork

    livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,le hibou,samuel bjork,jc lattès,rentrée littéraire 2016,thrillerUne adolescente est retrouvée morte dans les bois, dans une étrange mise en scène qui évoque un rituel. L'enquêteur criminel Holger Munch et son équipe sont chargés de découvrir ce qui est arrivé à la jeune fille.

    Cela faisait un moment que je n'avais plus lu un vrai bon thriller. C'est donc avec un plaisir décuplé que j'ai lu Le hibou. Parce que, sous ses airs de polar scandinave comme on en voit tant, se cache un véritable petit bijou.

    L'auteur norvégien hameçonne le lecteur comme personne et il nous devient très rapidement impossible de lâcher cette histoire. Véritable page turner, chaque chapitre de ce roman s'arrête sur une interrogation, ce qui laisse le lecteur dans l'attente et ne lui laisse qu'une possibilité de sortie: tourner la page et poursuivre sa lecture. 

    Plus on avance dans cette histoire horrible et plus on est pris dans son engrenage. Le puzzle se construit sous nos yeux chapitre après chapitre, pour finalement dévoiler les liens insoupçonnés qui relient les personnages et leurs histoires personnelles.

    Seul petit bémol: les personnages sont parfois un peu caricaturaux, ce qui rend leurs comportements et réactions trop attendus et sans surprise.

    Un thriller de très haut niveau et un auteur à suivre!

    Remerciement aux Editions JC Lattès pour cette découverte.

    Le hibou - Samuel Bjork - Editions JC Lattès - 2016

  • 0 commentaire

    Brunetti en trois actes - Donna Leon

    livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,brunetti en trois actes,donna leon,rentrée littéraire 2016,policier,harcèlement,opéra,fenice,veniseDe passage à La Fenice de Venise, la diva Flavia Petrelli interprète la Tosca sur scène. C'est un véritable triomphe et les fans sont nombreux à attendre la cantatrice à la sortie de sa loge pour obtenir un autographe. Mais parmi eux se trouve un admirateur secret qui la submerge de roses jaunes depuis plusieurs mois et Flavia commence à s’inquiéter de ces signes d’adoration excessifs. Lorsqu'elle confie son appréhension à Brunetti, il lui promet de mener sa petite enquête. 

    Malgré mon intérêt pour les thrillers au rythme soutenu et à la tension palpable, c'est toujours avec beaucoup de plaisir que je me plonge dans les aventures de Guido Brunetti. Le commissaire mène ses enquêtes au rythme méditerranéen, sans stress ni violence. Il prend son temps, fait un détour par une église dont il observe la beauté des vitraux, rentre chez lui le midi pour dîner en famille. Avec Donna Leon, j'ai toujours l'impression d'entrer dans un monde où le temps n'a plus la même dimension et semble s'étirer à l'infini.

    Brunetti est vraiment un personnage à part dans le monde du roman policier tant il est éloigné des stéréotypes du policier à la vie privée tumultueuse et dont l'alcoolisme et la malbouffe entretiennent l'embonpoint. Lorsque la famille Brunetti est mentionnée, elle apparaît toujours comme un soutien et parfois même une aide dans la résolution d'une enquête.

    Dans ce roman, j'ai d'ailleurs découvert la passion commune de Guido et de son épouse Paola pour la lecture. Ensemble, ils parlent des auteurs classiques et cherchent dans la littérature des cas semblables à celui que vit Flavia, pour essayer de mieux comprendre la psychologie du stalker qui la harcèle. Je me suis évidemment sentie particulièrement proche de Paola, qui aspire à une soirée sans mari ni enfants pour pouvoir se consacrer pleinement à la lecture de son roman en cours.

    J'ai pris beaucoup de plaisir à relire Donna Leon et à retrouver ses personnages fétiches, comme de vieux amis que l'on n'a plus vus depuis longtemps. Elle nous offre l'opportunité d'entrer dans le monde de l'opéra par la petite porte, et de la Fenice en particulier, et de découvrir l'envers du décor. 

    Remerciement aux Editions Calmann-Lévy pour cette agréable lecture teintée de quelques notes d'humour.

    Pour découvrir les premières pages de ce roman policier, téléchargez ce document pdf.

    Brunetti en trois actes - Donna Leon - Editions Calmann-Lévy - 2016

    Du même auteur:

    livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,brunetti en trois actes,donna leon,rentrée littéraire 2016,policier,harcèlement,opéra,fenice,venise

  • 2 commentaires

    Jeux de glaces - Agatha Christie

    livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, avis lecture, Agatha Christie, Jeux de glaces, Miss MapleTandis que Miss Marple séjourne chez son amie d'enfance Ruth Van Rydock, celle-ci lui fait part de son inquiétude concernant la santé de sa sœur, Carrie-Louise. Elle vit avec son époux et sa famille dans un manoir victorien transformé en centre de détention pour délinquants juvéniles et présente des symptômes qui ressemblent à un empoisonnement à l'arsenic. Peu de temps après l'arrivé de Miss Marple au manoir, un visiteur est retrouvé mort dans sa chambre.

    Loin des thrillers haletants qui sont la norme aujourd'hui et des romans qui multiplient les cadavres sanguinolents, les romans d'Agatha Christie sont une petite bouffée d'air frais dans la littérature policière.

    Jeux de glaces nous fait voir la vie quotidienne au sein d'une famille bourgeoise qui a décidé d'aider les jeunes désœuvrés. La tension est palpable, les secrets nombreux ainsi que les comportements témoignant d'une jalousie et d'une certaine folie latente.

    Suite au meurtre, Miss Marple collabore activement avec la police avec la perspicacité, le sens de l'observation et la déduction qu'on lui connait. La signification du titre, qui est la clé de l'énigme et fait référence à l'illusionnisme, n'apparaissant clairement qu'en toute fin de lecture.

    Un bon moment de lecture où les rebondissements s'accumulent, où l'on ne voit rien venir et dont on prend plaisir à découvrir les mécanismes qui mènent au tueur. 

    Jeux de glaces - Agatha Christie - Librairie des Champs-Elyssées - 1953

    Du même auteur: