*Premiers chapitres - Page 5

  • 0 commentaire

    Dernier tango à Kaboul – Patrick Florès

    Dernier tango à Kaboul, Patrick Florès, Mon Petit Editeur, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, enquête, Afghanistan, Kaboul, Mexique, médecin, avocat, armée, policier, thriller, on achève bien les hérosUne avocate dépêchée au Mexique pour organiser la défense d'un photographe et un médecin français mobilisé auprès des Moudjahidins, ces deux-là n'avaient pas de raison de se rencontrer. Pourtant, la vie va les placer sur la même route, dans une enquête à hauts risques aux implications inattendues.

    Alors que les premiers chapitres posent le décor et présentent les différents personnages, des secrets de famille apparaissent au grand jour, donnant une nouvelle dimension à l'intervention de l'avocate à Mexico... et donnant le coup d'envoi d'une série de coups de théâtre qui déstabiliseront le lecteur.

    Comme dans son roman On achève bien les héros, Patrick Florès réussit l'exploit de nous intéresser à la thématique militaire grâce à une enquête de haut vol et un suspense maintenu tout au long du roman. Le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer tant les vies de Léa et Christian sont mouvementées, entre problèmes personnels et énigmes à résoudre. Plongés au cœur de secrets militaires et d’un scandale médical à grande échelle, ils se trouvent embarqués dans une aventure aux multiples conséquences, qui les poussera à dépasser leurs limites.

    Des personnages attachants et à la personnalité bien dessinée, une histoire qui nous tient en haleine jusqu'au final, tout ce que l’on attend d’un bon roman policier !

    Dernier tango à Kaboul, Patrick Florès, Mon Petit Editeur, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, enquête, Afghanistan, Kaboul, Mexique, médecin, avocat, armée, policier, thriller, on achève bien les hérosRemerciement à Mon Petit Editeur pour cette lecture.

    Découvrez le premier chapitre!

    Dernier tango à Kaboul – Patrick Florès – Mon Petit Editeur– 2014

     

     Du même auteur:

  • 3 commentaires

    Le poids du papillon – Erri de Luca

    Le poids du papillon, Erri de Luca, Gallimard, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, chronique littéraire, chasse, chasseur, chamois, montagne, village, fusil, papillon, alpesQuelque part dans les Alpes italiennes, un chamois domine sa harde depuis des années. D’une taille et d’une puissance exceptionnelles, l’animal pressent pourtant que sa dernière saison en tant que roi est arrivée, sa suprématie est désormais menacée par les plus jeunes. En face de lui, un braconnier revenu vivre en haute montagne sait lui aussi que le temps joue contre lui. À soixante ans passés, sa dernière ambition de chasseur sera d’abattre le seul animal qui lui ait toujours échappé malgré son extrême agilité d’alpiniste, ce chamois à l’allure majestueuse.

    Erri de Luca nous convie à un duel silencieux entre l’homme et l’animal. Et si les descriptions sont nombreuses, leur caractère poétique nous permet de les apprécier, nous faisant vivre au plus près la rudesse de la vie dans les montagnes italiennes tant pour les animaux que pour les hommes. Ce roman nous fait partager le mode de vie de ces animaux majestueux et nous en apprend beaucoup sur leur comportement ou les règles qui régissent la harde.

    Peu à peu, à travers leurs pensées et souvenirs, les protagonistes se dévoilent et nous découvrons des êtres d'une grande sensibilité, heurtés par la vie et qui ont choisi de suivre leurs propres règles. La justesse de leur regard sur le monde et sur leur propre vie nous les rend proches tant leurs préoccupations sont universelles.

    Un beau roman dont je vous invite à lire les premières pages.

    Le poids du papillon – Erri de Luca – Editions Gallimard – 2011

  • 3 commentaires

    Lignes brisées – Harold Cobert

    Cover Lignes brisées Harold Cobert.jpegGabriel vient de recevoir un prix pour son nouveau roman. Sa promotion le conduit à Bruxelles où il espère revoir son amour de jeunesse, Salomé, désormais parlementaire européenne. Depuis leur rupture, Gabriel n'a de cesse de vouloir la reconquérir, son roman racontant d'ailleurs leur histoire passionnée et avortée, depuis le lycée jusqu'à l'inéluctable rupture.

    Le nom d’Harold Cobert ne m’est pas inconnu puisque j’ai déjà repéré plusieurs de ses romans, aux titres intriguants, dont Un hiver avec Baudelaire qui me tente beaucoup. C’est finalement avec ce roman d’amour que je le découvre réellement. Et on peut dire que la rencontre a eu lieu.

    L’auteur évoque les rendez-vous manqués et les rencontres avortées, le poids des silences et des non-dits. Un amour trop longtemps tu qui laisse un goût d’inachevé à Gabriel et Salomé, jusqu’à leur rencontre dans un parc bruxellois et les carapaces qui se fissurent.

    Passant constamment du passé au présent et du roman écrit par Gabriel à son vécu actuel, l'auteur nous offre un livre triste mais rempli d'espoir, avec des personnages attachants et quelques clins d’œil à ses précédents romans.

    Une histoire vieille comme le monde, qui nous réserve peu de surprises, mais que l’écriture délicate d’Harold Cobert, sans effets inutiles, rend plus belle et touchante. Les sentiments des personnages sont tellement bien rendus que l’on sort de cette lecture avec le cœur gros et la larme à l’œil.

    Remerciement aux Editions Héloïse d’Ormesson pour cette très agréable lecture. Découvrez le premier chapitre.

     Lignes brisées – Harold Cobert – Editions Héloïse d’Ormesson – 2015

    Du même auteur:

  • 1 commentaire

    Charlotte – David Foenkinos

    Cover Charlotte.jpgDans ce texte, David Foenkinos nous convie à un voyage personnel puisqu'il partage sa passion pour l'artiste-peintre allemande Charlotte Salomon, tuée dans un camp de concentration à l'âge de 26 ans.

    Entre le document et la fiction, ce texte retrace la vie de Charlotte Salomon, de ses origines à sa mort tragique. Sur le ton de la confidence, l'auteur évoque pour nous son obsession pour cette artiste, qui l'a fait voyager sur les lieux qu'elle a fréquentés, à la recherche du plus petit élément lui permettant de se rapprocher d'elle. C'est donc un aspect méconnu de l'auteur que nous découvrons ici même si le procédé évoque par moments Lennon, qui romançait également la vie du mythique chanteur des Beatles.

    Exilée en France et sentant la fin proche, Charlotte réalise dans l'urgence sa plus grande œuvre, Vie? Ou Théâtre?, retraçant son histoire personnelle. Ce sont ces dessins qui ont marqués David Foenkinos au point de le pousser à écrire sur l'artiste-peintre. Il revient d'ailleurs sur la difficulté d'écrire un tel livre et sur la façon d'aborder cette histoire.

    David Foenkinos est un auteur que j'apprécie. Et on retrouve, dans Charlotte, ce qui caractérise son écriture, fluide, claire, au mot toujours juste pour exprimer les émotions et les sentiments. Ce qui m'a dérangé, c'est que je ne m'attendais pas à une biographie. Si j'avais connu le sujet du livre avant d'entamer ma lecture et sans le tapage médiatique qui a entouré sa sortie, je ne l'aurais probablement jamais ouvert. C'est dire mon intérêt...

    Charlotte a reçu le Prix Renaudot ainsi que le Goncourt des lycéens et a fait couler beaucoup d'encre, entre ceux qui crient au chef d’œuvre et ceux qui le descendent en flèche. Ne vous reste plus qu'à vous faire votre propre opinion. Voyez déjà l'extrait...

    Charlotte – David Foenkinos – Editions Gallimard – 2014

    Du même auteur:

  • 0 commentaire

    Quelque chose dans la nuit – Mikaël Ollivier

    Cover Quelque chose dans la nuit.gifTrois accords en boucle, un riff de guitare, un refrain… Something In The Night.
    Ils sont des dizaines de milliers à avoir entendu cette chanson. Six d’entre eux en mourront. Quatre hommes et deux femmes dont le seul lien est leur passion déraisonnable pour une star, Bruce Springsteen, le Boss. Six fans traqués par la mort de concert en concert, de Madrid à Hambourg, à Londres, Paris et Anvers. Suicides ? Accidents ? Une loi des séries à laquelle Damien, gendarme passionné de musique, ne peut croire.

    Immersion dans le monde des fans, qui suivent leur groupe ou chanteur favori dans ses tournées à travers le monde. Les personnages que nous décrit Mikaël Ollivier sont de véritables passionnés (ils fréquentent les forums dédiés au chanteur, organisent leurs vacances en fonction des dates de concert de la star, s’endettent pour pouvoir le suivre…), leur vie quotidienne n’étant plus qu’une sorte d’intermède obligatoire entre deux concerts. Ce sont les personnages de Guillaume Le Guen et de  son frère Damien, tous deux policiers, qui m’ont le plus touchés par leur sensibilité et leur esprit aiguisé.

    Quelque chose dans la nuit nous fait partager les moments d’effervescence que connaissent les fans lorsqu’ils partent en concert mais aussi les doutes et les peurs qui s’éveillent au fil des meurtres qui se succèdent. En parallèle à l’histoire principale, le récit horrible et poignant d’une jeune fille agressée par un groupe de garçons prend aux tripes, sans que l’on comprenne tout de suite la signification de ces digressions. Malheureusement, ce roman comporte aussi quelques longueurs lorsque l’auteur développe la vie quotidienne de chacun des personnages, faisant retomber la tension et nous coupant ainsi dans notre élan. Les dernières pages laissent, quant à elles, une impression positive, marquée par une accélération de l’histoire, jusqu’au final où l’auteur nous livre le fin mot de cette tournée meutrière.

    Ce roman policier, certes un peu inégal au niveau du rythme, a par ailleurs le mérite de nous plonger dans un monde peu connu, celui des travellers fans. Mikaël Ollivier, lui-même passionné par Bruce Springsteen (il a d’ailleurs écrit une biographie du chanteur), arrive à nous transmettre son intérêt pour la musique rock. Les informations sont complètes et font référence à des événements réels, le Magic Tour s’étant effectivement arrêté dans plusieurs villes européennes entre 2007 et 2008.

    A lire avec Bruce Springsteen en fond sonore évidemment ! Le premier chapitre à lire pour vous faire votre opinion.

    Logo Challenge Thrillers et polars.jpgQuelque chose dans la nuit – Mikaël Ollivier – Editions Le Passage – 2011