Livres graphiques/BD - Page 2

  • 2 commentaires

    Les cerisiers fleurissent malgré tout – Keiko Ichiguchi

     Les cerisiers fleurissent malgré tout, Keiko Ichiguchi, Dargaud, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, Italie, Japon, Fukushima, tsunami, famille, mangaMars 2011. Un tsunami exceptionnel touche le Japon et entraine l'explosion de la centrale de Fukushima, avec les conséquences que l'on connait. La peur gagne les japonais vivant à l'étranger qui sont sans nouvelles de leur famille, d'autant que les médias et le gouvernement diffusent de fausses informations pour éviter les mouvements de panique. A travers ce livre graphique, nous suivons Itsuko qui vit en Italie et qui va tenter par tous les moyens d'aider et de rejoindre son pays où vivent sa famille et son ancienne maitresse d'école, auxquels elle est très attachée.

    Les dessins en noir et blanc, inspirés du graphisme manga, sont très beaux et nous immergent totalement dans l'univers de l'auteure. Cette mangaka japonaise, qui vit elle-même en Italie, a sciemment choisi de casser les codes du manga et de la bande dessinée en mêlant les techniques. La lecture se fait à l'occidentale, de gauche à droite, et, plutôt que d'accumuler les petites cases, elle a choisi de réaliser de grands dessins ainsi que des tableaux sur plusieurs cases. Un très bel ouvrage qui, sans être autobiographique, reflète les craintes de Keiko Ichiguchi lors des événements de 2011, qui se sont déroulés pendant la création de ce livre graphique et qui ont modifié sa trame initiale.

    Les cerisiers fleurissent malgré tout, Keiko Ichiguchi, Dargaud, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, Italie, Japon, Fukushima, tsunami, famille, manga

    (Clic sur les photos pour agrandir)

    Les cerisiers fleurissent malgré tout, Keiko Ichiguchi, Dargaud, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, Italie, Japon, Fukushima, tsunami, famille, manga

    Un livre poignant et sensible qui m'a donné envie de partager avec vous la magnifique estampe de Hokusai, intitulée Dans le creux d'une vague au large de Kanagawa (1830-1834), et qui représente un tsunami.

    Les cerisiers fleurissent malgré tout, Keiko Ichiguchi, Dargaud, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, Italie, Japon, Fukushima, tsunami, famille, manga

    Pour terminer sur une note positive: une photo des cerisiers japonais, qui fleurissent chaque année malgré toutes les douleurs que peuvent vivre les hommes.

    Les cerisiers fleurissent malgré tout, Keiko Ichiguchi, Dargaud, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, Italie, Japon, Fukushima, tsunami, famille, manga

     

    Les cerisiers fleurissent malgré tout, Keiko Ichiguchi, Dargaud, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, Italie, Japon, Fukushima, tsunami, famille, mangaLes cerisiers fleurissent malgré tout – Keiko Ichiguchi – Editions Dargaud – 2013

     

  • 1 commentaire

    La page blanche – Boulet & Pénélope Bagieu

    La page blanche, Boulet, Pénélope Bagieu, Delcourt, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, mémoire, banc, souvenir, libraire, librairie

    La nuit commence à tomber et elle est assise sur un banc public sans plus savoir ni qui elle est ni où elle se trouve et pourquoi. La panique. Et si elle retrouve son appartement par déduction, la mémoire, par contre, ne lui revient pas.

    Pour cette jeune femme, l'amnésie dont elle souffre est l'occasion de poser un regard neuf sur sa vie et de se remettre en question. Elle se rend alors compte des mauvais choix qu'elle a pu faire, des relations qu'elle a privilégiées au détriment d'autres plus constructives.

    Réaliser une bande dessinée humoristique sur le thème de la perte de mémoire est intéressant et les situations imaginées par notre amnésique sont exceptionnelles de drôlerie, mais j'aurais apprécié que l'on s'attarde davantage sur le problème. Parce que cette lecture d'une petite heure s'avère finalement bien peu consistante, l'amnésie ressentie par le personnage ne correspondant pas à une pathologie connue, l'auteur s'en tirant d'ailleurs avec une entourloupe un peu facile, qui ne donne aucune réponse aux questions que peut se poser le lecteur.

    Le scénario est donc un peu faible à mon gout, ce que contrebalance légèrement le dessin de Pénélope Bagieu, dont le trait est reconnaissable, mais sans toutefois réussir à sauver l'ensemble.

    La page blanche – Boulet & Pénélope Bagieu – Editions Delcourt – 2012

     

    (clic sur les photos pour agrandir)

    La page blanche, Boulet, Pénélope Bagieu, Delcourt, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, mémoire, banc, souvenir, libraire, librairieLa page blanche, Boulet, Pénélope Bagieu, Delcourt, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, mémoire, banc, souvenir, libraire, librairieLa page blanche, Boulet, Pénélope Bagieu, Delcourt, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, mémoire, banc, souvenir, libraire, librairie

  • 1 commentaire

    Ce n'est pas toi que j'attendais – Fabien Toulmé

    Ce n'est pas toi que j'attendais, Fabien Toulmé, Delcourt, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, famille, enfant, trisomie, trisomique, bande dessinée, biographie, livre graphique, BDDéjà parents d’une petite Louise, Fabien et Patricia attendent un second enfant. Pour le couple, c’est l’euphorie, ils s’interrogent sur le choix du prénom, font des projets. Mais Fabien est inquiet : la grossesse a commencé au Brésil, où les examens prénataux sont moins poussés qu’en France. Quand sa petite fille naît porteuse d'une trisomie non dépistée, sa vie bascule. Cet album est son histoire, celle de la découverte de la différence.

    Étant lui-même père d’une petite fille trisomique, l’auteur s’est fortement inspiré de sa vie familiale pour partager son vécu de père. De la joie de la naissance à la violence des mots (malformation cardiaque, trisomie 21, retards dans les apprentissages…), les parents font un saut vertigineux dans l’inconnu, avec toutes les idées préconçues que la maladie véhicule.

    Sans tabou, l’auteur nous fait vivre les différentes étapes par lesquelles il est passé pour en arriver à accepter la différence de son enfant. Car, face à la peur et à la méconnaissance, la première réaction est le rejet, un profond sentiment d'injustice qui pousse à chercher un coupable au malheur que vit la famille. Et puis, il ne faut pas seulement apprendre à apprivoiser cet enfant, il faut aussi faire face au regard des autres et à l’intolérance de la société vis-à-vis des personnes handicapées.

    Une histoire poignante, racontée avec beaucoup de tendresse et de douceur, qui témoigne du difficile travail d’acceptation d’un enfant différent mais aussi et surtout du bonheur quotidien qu’il procure à son entourage.

    Ce n'est pas toi que j'attendais – Fabien Toulmé – Editions Delcourt – 2014

     (Clic sur l'image pour agrandir)

    ce n'est pas toi que j'attendais,fabien toulmé,delcourt,livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,famille,enfant,trisomie,trisomique,bande dessinée,biographie,livre graphique,bd

     

  • 7 commentaires

    Les aventures de Lola - Carl Norac

    carl-norac-shoot-pub-bruxelles71287.jpg?itok=GWvSMTsMJe profite de la soirée spéciale consacrée à Carl Norac pour découvrir ses écrits et, notamment, les livres d’enfants mettant en scène la petite Lola (L'école des Loisirs). 

    Cet écrivain belge, né à Mons en 1960 et fils de Pierre Coran, nous livre des histoires tout en douceur et en tendresse, rehaussées par les magnifiques illustrations et aquarelles de Claude K. Dubois.

    Dès les premières pages, on ne peut que s’attacher à la petite Lola qui adore les câlins et les bisous. Un jour où ses parents sont obligés de la laisser seule à la maison, elle va d’ailleurs rassembler tous les objets doux pour seLola, Carl Norac, L’école des loisirs, Claude K. Dubois, critique, carnet de lecture, livre, littérature, blog littéraire, dessin, enfants, hamster, bisou, câlin, copain, ami, cadeau, princesse, mot, doux, ile, reine, scénario, Mons 2015, belge, écrivain, Mons, Belgique créer une énorme Ile aux câlins et se sentir moins seule.

    Très attachée à ses parents, elle leur réserve ses mots doux, qu’elle a précieusement conservés toute la journée. Toujours prête à faire plaisir aux autres, elle partage ses cadeaux avec des personnes tristes de son entourage pour les consoler, comme dans Lola, Reine des princesses.

    Lola, Carl Norac, L’école des loisirs, Claude K. Dubois, critique, carnet de lecture, livre, littérature, blog littéraire, dessin, enfants, hamster, bisou, câlin, copain, ami, cadeau, princesse, mot, doux, ile, reine, scénario, Mons 2015, belge, écrivain, Mons, BelgiqueDans Mon meilleur ami du monde, elle fait l’expérience de la séparation lorsqu’elle apprend que son meilleur ami va déménager et changer d’école. C’est donc aussi une belle façon de parler aux enfants de l’amitié et de la distance qui sépare parfois les personnes.

     

    De très beaux albums pour enfants, dans un format pratique à manipuler, que les parents prendront aussi plaisir à lire.

     

    lola,carl norac,l’école des loisirs,claude k. dubois,critique,carnet de lecture,livre,littérature,blog littéraire,dessin,enfants,hamster,bisou,câlin,copain,ami,cadeau,princesse,mot,doux,ile,reine,scénario,mons 2015,belge,écrivain,mons,belgiqueLola, Carl Norac, L’école des loisirs, Claude K. Dubois, critique, carnet de lecture, livre, littérature, blog littéraire, dessin, enfants, hamster, bisou, câlin, copain, ami, cadeau, princesse, mot, doux, ile, reine, scénario, Mons 2015, belge, écrivain, Mons, Belgique

     

  • 8 commentaires

    Les amants papillons – Benjamin Lacombe

    Les amants papillons, Benjamin Lacombe, Seuil, critique, carnet de lecture, livre, littérature, blog littéraire, livre graphique, édition, bande dessinée, papillon, Japon, jeunesseLe jour de ses quatorze ans, Naoko apprend qu’elle doit quitter son petit village natal pour l’immense ville de Kyoto. Son père a prévu qu’elle y complète son éducation pour devenir une "jeune fille convenable". Mais Naoko aime lire et écrire. Avec l’aide de sa servante dévouée Suzuki, elle se travestit en garçon et parvient à réaliser les études de littérature. Elle y rencontrera Kamo et connaitra ses premiers émois adolescents.

    De nouveau, Benjamin Lacombe nous offre un très beau livre graphique qui ravira aussi bien les adultes que les plus jeunes. L’objet est une beauté à lui seul : un très grand format, une multitude de dessins en pleines pages, des découpages qui laissent entrevoir ou cachent la suite de l’histoire. On ne se lasse pas de contempler ce bel ouvrage.

    Les illustrations nous plongent dans la civilisation traditionnelle japonaise, avec ses décors feutrés et ses tenues colorées. Le texte étant peu présent, c’est à travers les dessins que l’auteur transmet les sentiments et émotions de la jeune Naoko, les papillons bleus constituant un fil conducteur dont on ne comprend la signification que plus tard.

    Il est vrai que l’histoire n’est pas d’une grande originalité. Le thème de l’amour naissant et contrarié a été abordé dans les contes à maintes reprises et cette version-ci n’y apporte rien de plus. Le grand intérêt de cet album réside donc dans le graphisme et l’objet-livre, tout en constituant une première approche intéressante de la culture japonaise pour les enfants.

    Les amants papillons – Benjamin Lacombe – Editions du Seuil – 2007

    Du même auteur:

    (clic sur les images pour agrandir)

    Les amants papillons, Benjamin Lacombe, Seuil, critique, carnet de lecture, livre, littérature, blog littéraire, livre graphique, édition, bande dessinée, papillon, Japon, jeunesse Les amants papillons, Benjamin Lacombe, Seuil, critique, carnet de lecture, livre, littérature, blog littéraire, livre graphique, édition, bande dessinée, papillon, Japon, jeunesse