0 commentaire

Mon amie Adèle - Sarah Pinborough

livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, avis lecture, Sarah Pinborough, Mon amie Adèle, Préludes EditionsUn soir de solitude, Louise rencontre David dans un bar. Mais elle découvre le lendemain qu'il n'est autre que le nouveau psychiatre du cabinet dans lequel elle est secrétaire. Parallèlement, elle va aussi faire la connaissance d'Adèle, l'épouse de David, qui va devenir son amie. Finalement, une relation étrange va se mettre en place entre ces trois personnages, dont Louise va être le pion central.

Avec Mon amie Adèle, je découvre une auteure qui m'était jusque là inconnue mais qui mérite que l'on s'y attarde tant sa capacité à faire durer le suspense est incroyable.

Voilà un roman qui traite principalement de la manipulation psychologique qu'exerce Adèle sur Louise. Une manipulation poussée à son paroxysme, qui met Louise dans une position de dépendance envers David et Adèle dont elle n'arrive pas à se défaire et dont le lecteur ne comprend pas l'objectif. 

A la lecture, on sent que Sarah Pinborough prend plaisir à jouer avec le lecteur, lorsqu'elle tarde à dévoiler certains secrets, qu'elle le laisse dans l'attente. De façon générale, on ressent vaguement que quelque chose de sordide se joue sous nos yeux mais sans arriver à cerner exactement ce dont il s'agit.

Bref, un roman complètement flippant... jusqu'au final qui tombe comme un soufflé. Quelle déception d'arriver à une chute pareille, totalement surréaliste et invraisemblable! Alors que j'ai adoré le développement, le dénouement de cette histoire me laisse sur ma faim.

Bon, j'aurai peut-être dû me renseigner un peu plus avant de lire Mon amie Adèle. Je viens de découvrir que Sarah Pinborough a préalablement écrit sept autres romans fantastiques. Ça aurait dû me mettre sur la voie...

 

Je remercie néanmoins les Editions Préludes pour cette lecture.

Mon amie Adèle - Sarah Pinborough - Editions Préludes - 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel