0 commentaire

Ne fais confiance à personne - Paul Cleave

livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,ne fais confiance à personne,sonatine,rentrée littéraire 2017,un employé modèleIl y a pire que de tuer quelqu’un : ne pas savoir si on l’a tué.

Jerry Grey a fait fortune en écrivant des romans policiers. Mais un Alzheimer précoce vient compliquer sa vie car, tout à coup, il se rend compte qu'il oublie un tas de choses : ses clés, sa voiture et, pire, ses souvenirs. Alors lorsqu'il commence à s'accuser de meurtres, le lecteur ne peut que s'interroger: réalité ou souvenirs lointains des situations qu'il inventées pour ses romans?

Je ne suis pas la plus grande fan de Paul Cleave mais il faut bien avouer que ce dernier roman est particulièrement réussi. L'histoire oscille continuellement entre la réalité actuelle de Jerry, cloîtré dans une maison de santé, et les extraits d'un journal qu'il écrivait au tout début de sa maladie, dans l'espoir de ne pas perdre tous ses souvenirs.

Ne fais confiance à personne commence plutôt lentement mais une soudaine accélération nous harponne définitivement et nous empêche de lâcher le roman. Et même si le titre peut donner quelques pistes, on se prend au jeu des hypothèses. Mais, avec un auteur comme Paul Cleave, le lecteur est perdant à tous les coups. Il arrive à nous tenir en haleine jusqu'au bout, avec une chute que l'on n'avait pas du tout envisagée.

Au-delà du thriller psychologique, ce roman est aussi l'occasion pour le lecteur d'assister à la lente dégradation des fonctions cognitives de Jerry et de prendre conscience de la réalité de la maladie. Que ce soit sous l'angle du patient lui-même ou de celui de sa famille, Ne fais confiance à personne rend palpables les difficultés quotidiennes et la détresse des personnes qui souffrent d'Alzheimer. 

Un roman qui me réconcilie avec Paul Cleave. 

 

Remerciement aux Editions Sonatine pour ce bon moment de lecture.

Ne fais confiance à personne - Paul Cleave - Editions Sonatine - 2017

Du même auteur:

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel