3 commentaires

Le retour de Jules - Didier Van Cauwelaert

livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, avis lecture, Le retour de Jules, Didier Van Cauwelaert, albin michel, labradorGuide d'aveugle au chômage depuis qu'Alice a recouvré la vue, Jules s'est reconverti en chien d'assistance pour épileptiques. Il a retrouvé sa fierté, sa raison de vivre. Il est même tombé amoureux de Victoire, une collègue de travail. Et voilà que, pour une raison aberrante, les pouvoirs publics le condamnent à mort.

 

Suite de Jules, sorti l'an passé, Le retour de Jules reste dans la lignée du précédent.

Le roman commence sur les chapeaux de roue, avec un rapide résumé du premier tome. Après un an et de nombreuses lectures, je dois bien avouer qu'il m'a fallu un peu de temps pour recoller les morceaux et la rapidité de l'introduction ne m'a que peu aidée. Je conseille donc vivement la lecture du premier tome avant d'entamer Le retour de Jules.

On retrouve donc notre labrador préféré, considéré comme dangereux après avoir mordu un adolescent. Et, tandis que la décision de l'euthanasier tombe, Alice,  Zibal et Fred se lancent dans une course contre la montre, à la recherche d'un Jules au comportement incompréhensible et en fuite.

De nouveau, Dider Van Cauwelaert met en avant les formidables capacités des chiens à détecter les maladies et divers symptômes, tout comme les explosifs et émotions humaines. Ce roman est une véritable ode à la cause animale. Il a cette particularité de nous faire réfléchir à la condition animale tout en nous faisant passer un bon moment de lecture, grâce à sa légèreté et à quelques notes d'humour.

Et bien qu'ils soient présents, les personnage humains, avec leur jalousie, leurs états d’âme et leurs comportements contradictoires, ont clairement été éclipsés par le charisme des chiens Jules et Victoire.

Un bon roman, une lecture agréable même si j'ai préféré le premier tome qui a bénéficié de l’effet de surprise. Je déplore juste la chute sur le thème "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants/chiots", qui manque cruellement d’originalité.

 

Le retour de Jules - Didier Van Cauwelaert - Editions Albin Michel - 2017

Du même auteur:

Commentaires

  • Pourtant, "Jules" n'est pas mal comme lecture d'été, plutôt légère.

  • Super ce livre. Les animaux sont parfois bien plus humains que les hommes.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel