3 commentaires

L'invité sans visage - Tana French

livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,l'invité sans visage,tana french,policierUne superbe jeune femme est retrouvée assassinée chez elle, au pied de sa table dressée pour un dîner romantique. L’inspecteur Antoinette Conway, de la brigade criminelle de Dublin, est chargée de l’enquête avec Stephan Moran. Tout condamne a priori le nouveau petit ami de la victime mais elle résiste, persuadée que l’affaire n’est pas si évidente que le laissent présager les apparences.

 

Dublin, au mois de janvier, c'est plutôt froid et sombre. Tout comme la narratrice de ce roman, Antoinette. Personnage principal de L'invité sans visage, elle n'est ni attachante ni sympathique, voire même agressive, passant son temps à se plaindre du machisme de ses collègues et de son ambition bridée par son chef. D'accord, les collègues de la brigade criminelle lui en font voir de toutes les couleurs pour la tester mais je trouve que ses gémissements permanents prennent un peu trop de place dans le récit.

La mise en place de l'enquête, des personnages et de leurs relations ainsi que des nombreux personnages secondaires (je m'y perdais complètement au milieu de la dizaine d'assistants qui épaulaient les enquêteurs) prend beaucoup de temps. Associé au fait que l'histoire est présentée de façon très linéaire, où il y a finalement beaucoup plus de discussions, d'analyses et d'hypothèses que d'action, j'ai eu l'impression de faire du surplace pendant une bonne partie du roman. Ce sont surtout les interrogatoires musclés et rapides qui m'ont stimulée plus que l'enquête policière particulièrement lente mais méticuleuse. 

Avec L'invité sans visage, on est loin du thriller haletant. Personnellement, j'ai plutôt eu l'impression d'une histoire sans fin d'autant que le livre fait près de 600 pages. 

Ma première incursion dans l'univers de Tana French m'a donc plutôt déçue. Je ne sais pas s'il s'agit là de son style d'écriture habituel mais, pour ma part, je n'ai pas accroché et j'aurai préféré que l'on soit davantage dans l'action et moins dans le discours.

Le premier chapitre est disponible à la lecture, si vous voulez vous faire une opinion personnelle.

Remerciement aux Editions Calmann-Lévy pour cette lecture.

 

L'invité sans visage - Tana French - Editions Calmann-Lévy - 2017

Commentaires

  • J'aime beaucoup cette auteure, pour ma part, mais je n'ai pas encore lu celui-là.
    Mais c'est vrai que généralement elle n'est pas trop dans l'action pure.

  • Merci pour ton avis Zina. Je tenterai probablement une autre lecture de cette auteure, histoire de ne pas la blacklister après une première expérience :) Quel(s) titres me conseillerais-tu?

  • Mmh... c'est difficile à dire, Les lieux infidèles est celui que j'ai préféré mais c'est aussi celui dont je me souviens le mieux, ma lecture des 2 autres (Comme 2 gouttes d'eau et La mort dans les bois) remontant quand même à 7-8 ans.
    J'avais été touchée par l'histoire, il y a aussi un aspect sociétal important très bien fait, après on est toujours pas dans du haetant, et j'avais deviné la fin avant.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel