0 commentaire

Quand on n'a que l'humour - Amélie Antoine

livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,quand on n'a que l'humour,amélie antoine,michel lafon,humoriste,scèneC’est l’histoire d’un humoriste en pleine gloire, adulé de tous, mais qui pense ne pas le mériter. Un homme blessé qui s’est accroché au rire comme on se cramponne à une bouée de sauvetage. C’est aussi l’histoire d’un garçon qui aurait voulu un père plus présent, qui a grandi dans l’attente et l’incompréhension.C’est une histoire de paillettes et de célébrité, mais, surtout, l’histoire d’un père et d’un fils à qui il aura fallu plus d’une vie pour se trouver.

 

Le personnage d'Edouard Bresson est très bien construit. Son enfance de petit garçon bègue, qui s'est construit dans la culpabilité et sous l'emprise d'un père autoritaire, a provoqué d'importantes failles. Devenu adulte et malgré un très grand succès professionnel, le manque de confiance et l'impression d'être un imposteur que l'on va démasquer le poursuit. Son besoin de reconnaissance est incommensurable mais, surtout, il voudrait pouvoir déceler une lueur d'admiration dans le regard de son fils qui ne le regarde même plus.

Entre passé et présent, la vie d'Edouard défile sous nos yeux, provoquant un attachement et un élan d'empathie pour ce personnage mal aimé.

Les dialogues sont peu nombreux, Edouard et son fils nous racontent, simplement, leurs vies et les éléments à coté desquels ils sont passés. Pourtant, je ne me suis pas ennuyée une seconde à la lecture de ce roman. C'est un vrai travail d'introspection que l'auteure met au jour, mettant l'accent sur les sentiments et les émotions des personnages.

Sans exagération ni lamentations, Amélie Antoine fait de cette histoire un roman émouvant et touchant, qui m'a plus d'une fois laissé la gorge serrée.

Une belle découverte que celle de cette auteure à découvrir.

 

Remerciement aux Editions Michel Lafon pour cette agréable lecture.

Quand on n'a que l'humour - Amélie Antoine - Michel Lafon - 2017

  

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel