6 commentaires

Milarepa - Eric-Emmanuel Schmitt

livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,avis lecture,milarepa,eric-emmanuel schmitt,livre de poche,albin michel,mois belge,méditationSimon fait chaque nuit le même rêve dont une femme énigmatique lui livre la clé: il est la réincarnation de Milarepa un puissant yogi tibétain du XIe siècle qui vouait à son neveu une haine inexpiable. Pour sortir du cycle des renaissances, Simon doit raconter l'histoire des deux hommes, s'identifiant à eux au point de confondre leurs identités à la sienne. 

On savait Eric-Emmanuel Schmitt porté sur la philosophie. Dans ce court récit, il romance la vie de Milarépa, un jeune tibétain qui utilisa la sorcellerie contre ses ennemis et deviendra ensuite un grand maître yogi grâce au travail sur soi et à l'enseignement de Marpa.

 L'auteur rend ainsi accessible la vie et l'oeuvre d'un grand maître bouddhiste tibétain, dont, personnellement, je n'aurai probablement jamais lu la biographie. Je trouve que cette approche est intéressante et donne envie d'aller plus loin et de s'informer davantage sur le personnage.

Les thèmes principaux de ce roman sont le bien et le mal, enrobés d'une réflexion philosophique approfondie. Eric-Emmanuel Schmitt prône les vertus de la méditation, de la contemplation et du détachement par rapport aux biens matériels.

Malheureusement, si le fond est intéressant et l'écriture de qualité, il n'en reste pas moins que j'ai trouvé ce roman totalement soporifique. L'histoire est linéaire et sans aucun suspense. Une petite fable, sympathique à lire, mais qui ne m'a pas touchée. Ce n'est vraiment pas le roman que je retiendrai de l'auteur.  

Milarepa - Eric-Emmanuel Schmitt - Albin Michel - 1997

Du même auteur: 

 

 

livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, avis lecture, Milarepa, Eric-Emmanuel Schmitt, livre de poche, Albin Michel, mois belge, méditation

Commentaires

  • Je suis accro de Eric-Emmanuel Schmitt, j'ai presque tout lu de lui et j'ai terminé il n'y a pas si longtemps celui-ci..

  • Et tu as aimé Milarepa?
    Pour moi, c'est plutôt mitigé alors que j'avais adoré "Oscar et la dame rose" ou "Un sumo qui ne pouvait pas grossir".

  • Comme avec Amélie Nothomb, j'ai lâché EE Schmitt, et ce que tu dis de ce roman ne m'inspire guère...

  • Je te rejoins sur ces deux auteurs, je suis souvent déçue par leurs romans... mais je me fais avoir par leurs quatrièmes de couverture accrocheuses :)

  • Je l'ai lu, mais je ne m'en souviens pas du tout !

  • Tu ne rates pas grand chose. Ce n'est pas le meilleur roman d'Eric-Emmanuel Schmitt!

Les commentaires sont fermés.