0 commentaire

Police - Hugo Boris

livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, avis lecture, Police, Hugo Boris, Grasset, rentrée littéraire 2016Virginie, Aristide et Erik sont policiers. En cet été caniculaire, une mission inhabituelle leur est confiée : escorter un Tadjik à l'aéroport Charles-de-Gaulle pour un retour forcé dans son pays. Mais, pour avoir dénoncé le système en place dans son pays, l'homme est assuré d'être tué dès sa descente d'avion. La petite équipe est alors confrontée à un dilemme : obéir aux ordres ou tenter de le sauver?

A travers le personnage central de Virginie, Police nous offre une immersion dans le quotidien des policiers français. On prend alors conscience de toutes les horreurs auxquelles ils sont confrontés chaque jour mais aussi de l'urgence permanente, des insultes, des coups, du stress... Un métier difficile, qui leur fait voir le pire. 

Dans ce roman, chacun des personnages est à un moment charnière de sa vie. Virginie se prépare à avorter suite à une aventure avec son collègue Aristide; celui-ci, même s'il joue le mariole de service, se rend compte que sa vie est vide de sens et Erik, le plus âgé et le plus gradé de l'équipage, est usé par son métier et rêve d'enfin pouvoir s'arrêter. Tous ces éléments, que l'on pourrait croire inutiles, vont en réalité conditionner la suite de l'histoire.

Le temps d'un trajet, on assiste donc à un huis clos particulièrement prenant dans cette voiture de police qui se dirige vers Charles-de-Gaulle. Peu à peu, les personnalités se dessinent, la tension monte et les policiers se mettent à douter, se demandant comment sauver la vie de cet homme, qui espérait trouver refuge en France. Mais son comportement, résigné et craintif, les déstabilise.

J'ai aimé l'écriture et l'approche d'Hugo Boris, qui place le lecteur au cœur de l'action. Grâce à lui, j'ai vraiment eu l'impression d'être la cinquième personne assise dans cette voiture et, jusqu'à la dernière minute, je me suis sentie prise au piège de ce cas de conscience. Que faire? 

Un titre qui se lit à l'envers, comme dans un rétroviseur ou un miroir, celui où nous nous reflétons, seuls face à notre conscience. Un roman pour ne pas banaliser ce qui se joue derrière les reconduites à la frontière.  

Remerciement aux Editions Grasset pour cette lecture.

Police - Hugo Boris - Editions Grasset - 2016

 

 

Les commentaires sont fermés.