1 commentaire

Un hiver avec Baudelaire – Harold Cobert

Un hiver avec Baudelaire, Harold Cobert, Héloïse d'Ormesson, livre, roman, blog littéraire, littérature, carnet de lecture, Lignes brisées, sdf, sans abri, pauvreté, emploi, famille, chien, BaudelairePhilippe a 27 ans lorsque sa vie bascule. Un divorce difficile, un contrat de travail qui n'est pas renouvelé et le voila contraint de vivre à l'hôtel en attendant de trouver un appartement et un autre emploi. Mais les difficultés ne font que s'accumuler, obligeant Philippe à vivre dans la rue. Un hiver avec Baudelaire est son histoire, celle d'une descente aux enfers qui va heureusement connaitre quelques moments de bonheur grâce à la présence de Baudelaire.

L'écriture délicate et sensible d'Harold Cobert s'accorde parfaitement à ce récit. Le lecteur s'attache au personnage de Philippe qui essaie de s'en sortir et de rester digne dans un monde dont il ne connait pas les règles. L'auteur nous plonge dans le quotidien d'un sans domicile fixe, confronté au regard fuyant des passants, obligé de faire la manche dans le métro, dans une lutte permanente pour survivre et dormir malgré le froid. En empathie avec Philippe, le lecteur comprend le sentiment de honte qui l'habite, l'isolant de sa famille et de ses amis et l'éloignant de sa petite fille Claire, dont il a été séparé et qu'il lui tarde de retrouver.

Un hiver avec Baudelaire rappelle qu'il est toujours possible de passer entre les mailles du filet « Sécurité sociale » et, surtout, qu’il suffit d’un rien pour que tout bascule. Ce roman a le mérite d’interpeller le lecteur, parce que l’on se rend compte que les efforts de Philippe ne sont pas suffisants pour lui permettre de se sortir de la précarité. Finalement, le seul salut provient des associations qui aident les plus démunis en fournissant nourriture, vêtements, abris et conseils. Pour Philippe, cela passera aussi par des rencontres déterminantes avec une jeune fille dans un square ou un couple de commerçants. Sans oublier Baudelaire, le compagnon de galère, grâce à qui le quotidien sera moins difficile à vivre.

Un récit touchant et juste, qui rappelle l’équilibre précaire de nos vies et la nécessité de s’entraider. 

 

Un hiver avec Baudelaire – Harold Cobert – Editions Héloïse d'Ormesson – 2009un hiver avec baudelaire,harold cobert,héloïse d'ormesson,livre,roman,blog littéraire,littérature,carnet de lecture,lignes brisées,sdf,sans abri,pauvreté,emploi,famille,chien,baudelaire

Du même auteur:

Commentaires

  • Un moment que j'ai envie de découvrir cet auteur...

Les commentaires sont fermés.