1 commentaire

Le carnet de lecture de... Karine Lambert

Les carnets de lecture de... propose à un auteur de nous parler de sa bibliothèque, des livres qui l'ont marqué et de son rapport à la lecture et à l’écriture.

Photo Karine Lambert (no copyright).jpgAujourd'hui, découvrez le carnet de lecture de Karine Lambert, l'auteure du roman L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes.

 

Combien de livres compte votre bibliothèque  ?

Hauteur: trois mètres, largeur: cinq mètres, une pile au pied de mon lit, une dans l'escalier, quelques uns chez mes amis.

 

Quels sont vos livres préférés ?

Ceux qui me font oublier que je suis en train de lire.Quelques titres me reviennent à l'esprit : L'art de la joie de Goliarda Sapienza, La dormition des amants de Jacqueline Harpman, Les cerfs-volants de Romain Gary, Soie de Alessandro Baricco, La nuit des temps de René Barjavel, Luz ou le temps sauvage de Elsa Osorio, Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé, L'écume des jours de Boris Vian, En vieillissant les hommes pleurent de Jean-Luc Seigle.....la liste reste ouverte.

 

Quel est votre livre de chevet actuel  ?

Souffle en mon coeur un vent de Patagonie de Nacho Carranza.

 

Avez-vous un lieu de lecture préféré ?

Une fois par an dans un coin perdu de Bretagne, le reste du temps dans mon lit.

 

À l’heure où les liseuses et les bibliothèques se côtoient, que représente le livre numérique pour vous  ?

Ah! Le velouté de la couverture, le bruissement de la page qu'on tourne, le regard du libraire qui s'illumine quand il me parle de sa dernière trouvaille... inégalable!

 

Qu’est-ce qui vous a amené à écrire et à laisser vous-même une trace dans la bibliothèque des autres  ?

Je voulais rendre un peu de tout ce qui m'a été offert dans mes lectures. Chaque livre que j'ai aimé m'a donné envie de susciter un jour de cette manière, une émotion, un moment de plaisir, quelques heures d'évasion.

 

Vous êtes photographe de profession. Quelle place occupe l’écriture dans votre vie  ?

Les mots et les images racontent des histoires.

 

Parlez-nous de votre premier roman L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes. Comment est-il né  ? Où avez-vous puisé votre inspiration  ?

J'ai rencontré une femme qui m'a raconté qu''elle avait renoncé aux hommes depuis vingt cinq ans". Je n'avais jamais entendu ça. Encore plus fou, elle était rayonnante et pour rien au monde ne serait revenue sur son choix. Ca m'a tellement interpellée que j'en ai écrit un roman.

 

Ce premier roman a été publié par les Editions Michel Lafon, avez-vous rencontré des difficultés à trouver un éditeur  ?

5 mois, 150 allers-retours à la boîte aux lettres, 3 mails d'encouragement, 2 lettres de refus, 10 lettre types, 1 OUI.

 

Avez-vous d’autres projets d’écriture  ?

Tout le temps. Je termine l'écriture de mon deuxième roman et je pense déjà au suivant. Un personnage sommeille à la lisière de mon inconscient et de ma conscience.Il attend que je trouve les mots qui le feront exister.

 

Où peut-on vous retrouver ?

Dans les librairies.

 

Un petit mot pour les lecteurs du blog  Carnet de lecture?

 

"Quand tout le reste a échoué, laissez tomber et allez à la bibliothèque " Stephen King.

Commentaires

  • Très sympa cette interview ainsi que l'auteure ;)

Les commentaires sont fermés.