6 commentaires

Pétronille – Amélie Nothomb

Pétronille, Amélie Nothomb, Albin Michel, critique, carnet de lecture, livre, littérature, blog littéraire, rentrée littéraire 2014, champagne, compagnie, boire, dédicace, libraire, vidéo, mois belgeAlors qu’elle arrive à Paris à l’âge de 30 ans, la narratrice (qui n’est autre qu’Amélie Nothomb) se cherche un compagnon pour partager sa passion pour le champagne. Elle cherche à atteindre l’état d’extase et d’émerveillement qui accompagne l’ivresse et c’est en la personne de Pétronille Fanto qu’elle trouvera la personne adéquate. Ce roman est donc le récit de leurs beuveries et péripéties diverses.

Après avoir lu plusieurs titres de l’auteure, mon avis sur Amélie Nothomb est plutôt mitigé.

Si j'apprécie ses récits de fiction, Acide sulfurique étant d’ailleurs un de mes romans préférés, je m'intéresse beaucoup moins à ses romans autobiographiques. Personnellement, je ne vois pas l'intérêt de raconter son vécu de cette façon, laissant le lecteur s'interroger en permanence sur le vrai du faux de ce qui est dit.

La plume de l'auteure belge est reconnaissable entre mille, les références sont multiples et ses thèmes de prédilection bien présents comme celui du champagne, sa boisson préférée, qu'elle ne manque pas de réclamer à chacune de ses interventions. J'ai été étonnée de voir l'auteure se mettre en scène dans des situations qui ne la montrent pas à son avantage, comme lors de ses mésaventures londoniennes.

Le personnage de Pétronille est insaisissable. Caractérisé par son allure enfantine, elle adopte un comportement souvent déroutant mais étonne par sa connaissance approfondie de la littérature élisabéthaine. Ce personnage énigmatique est en fait la transposition de l’écrivaine Stéphanie Hochet, dont les titres de romans et les expériences professionnelles ont été légèrement modifiés par Amélie Nothomb.

Un roman divertissant et agréable à lire mais qui n’a aucun autre intérêt pour moi que de faire passer le temps. Découvrez ce qu’en dit l’auteure dans cette vidéo.

 

Pétronille – Amélie Nothomb – Editions Albin Michel – 2014

Du même auteur  :

 

Commentaires

  • Ta conclusion est malheureusement trop souvent la mienne quand je m'aventure à lire Amélie Nothomb, je la trouve trop légère et superficielle, j'aimerais des romans un peu plus consistants. Le thème de celui-ci annonce au moins la couleur dès le départ avec le champagne.

  • C'est un thème qui devient récurrent chez Amélie Nothomb (elle l'aborde aussi dans Barbe bleue). Je me laisse trop souvent avoir par une quatrième de couverture qui ne donne que peu d'informations sur le contenu.

  • Je crois que je suis désormais vaccinée contre Amélie Nothomb, tu ne 'en veux pas, j'espère, de snober ses bulles de champagne ?

  • Bien sûr que non! Il y a tant d'autres bons romans à lire...

  • Bonjour,
    Je suis comme toi et je m'apprécie pas les romans autobiographiques d'Amélie Nothomb. Je préfère ses fictions, encore que je me lasse... J'ai donc un avis plus que mitigé sur l'auteure, surtout depuis que je l'ai entendue pérorer dans une émission de radio où elle ne parlait effectivement que ... de champagne ! Comme tu dis, il y a tant d'autres bons romans à lire....

  • C'est un collègue qui m'avait parlé de ce roman, pour lequel j'ai eu aussi un avis mitigé. Ce n'est pas tant le roman qui l'intéressait que l'oeuvre de Stéphanie Hochet.

Les commentaires sont fermés.