2 commentaires

Millenium 3&4 – La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette – Runberg & Man

Millenium, La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette, Sylvain Runberg, Dupuis, critique, carnet de lecture, livre, littérature, blog littéraire, bande dessinée, bd, Stieg Larsson, policierAlors que le magazine Millenium, où travaille Mikael Blomkvist, enquête sur un réseau mafieux de traite d’êtres humains et de prostitutions impliquant des personnes haut placées, Lisbeth Salander est soupçonnée dans une affaire de meurtres. Seul son ami Mikael la croit innocente et va se battre pour le démontrer.

Comme dans les deux albums précédents, le rythme rapide fait de cette bande dessinée un véritable page turner. Le récit est admirablement bien mené, rendant le lecteur complètement accro et l’obligeant à aller jusqu’au bout de sa lecture, le laissant comme groggy une fois la couverture refermée.

Il faut dire que les dessins sont violents, entre scènes de viol, meurtres et autre maltraitances aux femmes, il faut avoir le cœur bien accroché pour supporter le choc des images. Si j'ai lu le roman La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette il y a quelques années, je n’avais pas gardé le souvenir d’autant de violence dans les écrits de Stieg Larsson par rapport à l'adaptation qu'en a faite Sylvain Runberg.Millenium, La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette, Sylvain Runberg, Dupuis, critique, carnet de lecture, livre, littérature, blog littéraire, bande dessinée, bd, Stieg Larsson, policier

Petite différence par rapport aux deux précédents albums  : ce n'est plus Homs qui a réalisé les dessins mais bien Man, au style évidemment différent mais que l’on adopte finalement très rapidement tant l’histoire est prenante.

Le 4e album se termine sur une interrogation, nous laissant dans l’attente de la suite et, surtout, du dénouement de cette histoire. Les deux derniers albums sont d'ailleurs prévus pour cette année et je ne vous cache pas que j’ai hâte de les découvrir.

Millenium 3&4 – La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette – Runberg & Man – Editions Dupuis – 2014

Des mêmes auteurs :

Commentaires

  • Les Millenium sont super violents. D'ailleurs avec mon A. on s'est tâtés pour voir le numéro 1 au ciné et la violence fut correctement reproduite. On n'a du coup pas récidivé. Bises

  • Pour moi qui n'aime pas trop la violence dans les films, je pense que je vais suivre ton avis et ne pas me précipiter sur les adaptations ciné :-). Les bandes dessinées sont suffisamment explicites et nous mettent déjà très bien dans l'ambiance.

Les commentaires sont fermés.