2 commentaires

L’élixir d'amour – Eric-Emmanuel Schmitt

Cover L'élixir d'amour.jpg

Il y a peu, Adam et Louise étaient encore amants mais l’infidélité d’Adam a conduit la jeune femme à la séparation. Tandis que lui vit toujours à Paris et qu’elle s’est expatriée à Montréal, c’est par courriers électroniques interposés qu’ils tentent de transformer leur passion en amitié, dénuée de tout désir charnel. A travers ces mails, ils s’interrogent sur l’origine de la passion et l’existence éventuelle d’un philtre qui pourrait déclencher l’amour.

Voilà un roman qui me laisse perplexe. Les critiques parues dans les journaux et magazines divers sont toutes plus élogieuses les unes que les autres, présentant L’élixir d’amour comme LE roman de l’année.

Eh bien, moi, j’ai été déçue.

Le seul intérêt que je trouve à ce roman épistolaire se trouve dans le renvoi de balle permanent entre Adam et Louise, qui donne un certain dynamisme au récit. Mais, malheureusement, la forme ne fait pas tout et l’absence de réelle histoire m’a ennuyé au plus haut point.

Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, que l’on prend finalement peu le temps de connaître et dont le portrait est dressé à grands traits peu flatteurs. Adam et Louise ne sont d’ailleurs que des prétextes tant le texte est centré sur la réflexion quasi philosophique sur l’amour et non sur leurs histoires personnelles.

Eric-Emmanuel Schmitt explore le mystère qui poussent certaines personnes à être attirées l’une vers l’autre et à développer des sentiments amoureux. A travers les réflexions des personnages principaux, l’auteur nous pousse à nous interroger sur l’amour, la jalousie et le désir mais le final, qui dévoile un plan machiavélique, détruit en quelques mots toute la poésie que revêt le sentiment amoureux.

Plus proche de la nouvelle que du roman, L’élixir d’amour aura été vite lu mais je n’en garderai aucun souvenir agréable.

Lecture réalisée avec Florence, qui est aussi mitigée. Découvrez son avis ici.

L’élixir d’amour – Eric-Emmanuel Schmitt – Editions Albin Michel – 2014

Du même auteur :

Commentaires

  • Je suis cet auteur depuis un certain temps (je suis d'ailleurs en train de lire "Les deux messieurs de Bruxelles"). Parfois j'aime, parfois pas.
    Je lirai sans doute celui-ci lorsqu'il sortira en poche.
    Bon dimanche.

  • Mon expérience des livres d'Eric-Emmanuel Schmitt est identique à la tienne: j'avais adoré "Oscar et la dame rose" alors que "Quand je pense que Beethoven..." ne m'avait que peu intéressée. C'est un auteur qui a de bonnes idées de départ mais je ne peux pas dire que j'adore.

Les commentaires sont fermés.