0 commentaire

L’été des noyés – Jphn Burnside

Cover L'été des noyes.jpgTant au niveau du contenu que de la forme, ce roman n’a cessé de m’étonner.

Telle qu’elle est présentée dans les premières pages, l’histoire, faite de disparitions et de noyades inexpliquées, nous mène sur le chemin du roman policier. Sauf que l’auteur abandonne très vite ce registre pour nous faire partager les pensées et le quotidien d’une jeune fille étrange et solitaire, éloignés du sujet annoncé au départ.

Le démarrage est très lent, les descriptions occupent tout l’espace et les dialogues sont peu présents. Et comme c’est souvent le cas, ce rythme d’escargot a eu raison de moi et j’ai éprouvé toutes les peines du monde à entrer dans ce roman et à le lire jusqu’au bout. 

L’été des noyés est le premier roman que je lis de John Burnside, je ne sais donc si le style d’écriture que j’ai découvert ici est son mode de narration habituel mais je n’ai pas accroché. L’atmosphère est mystérieuse et lourde, les habitants de cette petite ile du cercle polaire arctique vivant en permanence entre réalité et légendes de trolls, sirènes et autres créatures surnaturelles. L’auteur place le décor à l’avant plan, en faisant un personnage à part entière, ce qui ajoute au coté descriptif.

Un roman inclassable qui m’a malheureusement laissé sur le bas coté de route.

Logo on vous lit tout.jpegLivre lu dans le cadre d' "On vous lit tout, en partenariat avec Libfly et le Furet du Nord"

L’été des noyés – John Burnside – Editions Métaillé – 2014 

Les commentaires sont fermés.