4 commentaires

Nid de vipères – Christine Brunet

Cover Nid de vipères.jpegA peine arrivée dans sa nouvelle affectation de Paris, la commissaire divisionnaire Aloys Seigner est confrontée à une série de meurtres visiblement liés entre eux. Mais ce qui commence comme une enquête de routine va rapidement dévoiler des ramifications internationales et insoupçonnées. Et les problèmes ne font que commencer car c’est sans compter cet étrange et bel inconnu qui s’installe dans sa vie…

Je lis de nombreux premiers romans parce que j’aime assister à l’émergence d’une plume et suivre son évolution au fil des publications. C’est cette logique qui m’a amenée à lire Nid de vipères, le premier titre de Christine Brunet devenue, entre temps, une auteure reconnue pour ses romans policiers toujours bien ficelés. Et celui-ci n’échappe pas à la règle, laissant deviner un talent déjà bien maîtrisé et qui ne pourra que se bonifier avec la pratique.

Dès les premières pages, le personnage d’Aloys est entouré de secrets et de mystères. Le fait qu’elle se dévoile peu la rend difficile à cerner mais attise aussi notre curiosité de lecteur. Les raisons qui la poussent à aider Nils Sheridan sont ainsi très floues et ne nous seront dévoilées qu’au compte-goutte. D’ailleurs, ce roman est l’occasion d’une première rencontre avec ce médecin et agent infiltré au MI6, que nous retrouverons dans d’autres livres de l’auteure.

Un thriller dense, qui ne nous laisse pas une minute de répit et qui confronte les personnages à un très grand nombre de situations totalement différentes. De la Polynésie française à Honk Kong en passant par Paris, le rythme est effréné et les surprises se multiplient. Seuls les passages autour de l’amour naissant entre Nils et Aloys nous autorisent un peu de calme, quoique les « amoureux » multiplient les incompréhensions.

Un très bon policier qui mêle enquête et vie privée, qui pourrait tout à fait être transposé à l’écran sous la forme d’une série policière tellement il est riche. Pour finir par une chute pour le moins étonnante, que l’on n’imagine pas une seconde.

Logo Challenge Thrillers et polars.jpgRemerciement à l’auteure pour cette lecture.

Nid de vipères – Christine Brunet – Editions Chloé des Lys – 2011

 

 

Du même auteur :

Commentaires

  • Un grand merci pour cette lecture ! Un premier roman est toujours délicat et je suis ravie qu'il soit parvenu à vous surprendre !

  • Premier roman très réussi, qui donne envie de poursuivre la lecture de vos autres publications, ce qui ne saurait tarder...

  • J'aime bien aussi les premiers romans, pour la découverte de la plume de l'auteur et aussi parce que si le personnage est récurrent, j'aime le voir évoluer lui et ses acolytes

  • Pour un auteur, créer des personnages qui vont évoluer au gré des enquêtes est très intéressant. En fait, l'auteur vit 24h/24 avec ses héros, moi en tout cas (ne généralisons pas): il s'attache et vit chaque avatar comme une joie ou un drame, tout dépend. Peu à peu, les héros prennent de la consistance, seuls... très étrange comme sensation: je pense que c'est ce qu'est est passionnant.
    En écrivant Nid de vipères, je ne pensais pas qu'ils auraient un avenir et pourtant... Ils se sont imposés, tout naturellement, peut-être parce que les lecteurs s'y sont attachés. Sûrement, même !

Les commentaires sont fermés.