0 commentaire

Le pape a disparu – Nicolas Ancion

Le pape a disparu, Nicolas Ancion, Onlit Editions, critique, carnet de lecture, livre, littérature, blog littéraire, pape Ernest 1er, religion, cardinal Vertupoint, trafic, enlèvement, humour, livre numériqueLe premier pape belge, Enest 1er, a le cœur sur la main et n’hésite pas à donner de sa personne pour aider son prochain. Alors, lorsque la jeune Maddy lui parle de sa mère malade qui n’a pas les moyens de payer son traitement, il accepte de servir d’intermédiaire. Mais ses agissements ne vont pas passer inaperçus et Ernest 1er va rapidement être soupçonné de trafics illégaux par la police. Et lorsqu’il disparait, c’est tout le monde catholique qui s’effondre. Heureusement qu’il peut compter sur ses amis, le fidèle Cardinal Vertupoint et Monsieur Dauran, le directeur de la compagnie Belgair sur laquelle voyage le pape, pour le sortir des ennuis.

Nicolas Ancion nous présente un pape qui est très éloigné des images officielles. Ici, Ernest 1er est un pape moderne et dynamique, beau de surcroit ! Point de gardes du corps et de papamobile aux vitres pare-balles, non, le souverain pontife flâne devant les boutiques parisiennes, voyage seul… et se fourre dans des histoires invraisemblables, à faire se retourner ses prédécesseurs dans leur tombe !

Voilà un roman comme on les aime. Bourré d’humour et truffé de personnages délicieux, avec une autodérision bien de chez nous. Car, il faut bien le dire, un pape pareil, il ne pouvait qu’être belge !

Le pape a disparu est un petit roman qui se lit en quelques heures, mais c’est un vrai concentré de bonne humeur. À conseiller à toutes les personnes que ce temps maussade rend un peu patraque. Le sourire est dans votre liseuse...

Une lecture numérique que je dois à Onlit Editions, que j’accueille parmi mes partenaires et que je remercie chaleureusement. Découvrez aussi une interview de Nicolas Ancion, qui explique la genèse de ce roman ainsi que le premier chapitre.

Le pape a disparu – Nicolas Ancion – Onlit Editions – 2012 

Du même auteur:

Les commentaires sont fermés.