9 commentaires

Avant d'aller dormir – Steve J. Watson

Cover Avant daller dormir.jpgChristine avait 29 ans lorsqu’un accident lui a fait perdre la mémoire. Elle a maintenant 47 ans et elle n’a aucun souvenir de son passé proche et lointain. Chaque matin, à son réveil, elle a oublié qui elle était, son âge, sa situation familiale et chaque matin, c’est son mari, Ben, qui lui retrace les grandes lignes de sa vie. Jusqu’au jour où elle décide de se faire suivre par un neuropsychologue. Le Dr Nash, spécialiste de l’amnésie, lui propose d’écrire ce qu’elle vit au quotidien dans un cahier. Elle y note ses activités, ses pensées mais surtout ses recherches pour comprendre qui elle est. Et, petit à petit, les souvenirs reviennent. Mais Christine se rend alors compte que son entourage lui ment, que les récits sont contradictoires… C’est la panique ! Comment se reconstruire si les seules personnes qui nous entourent ne nous disent pas la vérité ?

Pour ce premier roman de Steve Watson, il n’y a qu’une seule narratrice : Christine. Le récit oscille entre la lecture de son journal et sa vie présente qu’elle tente de rattacher à ses souvenirs. Et, prise dans les émotions qui l’assaillent à la découverte de ce qu’elle est, elle nous emmène avec elle dans ses pensées et nous aspire dans son enfer quodidien.

Un roman qui « se vit » réellement, auquel je pensais entre deux lectures, qui ne m’a pas laché avant la fin. Très rapidement, je me suis identifiée à Christine, essayant de démêler avec elle l’écheveau d’indices, de secrets et de mensonges. Et, bizarrement, alors qu’elle semble faire confiance à Ben et au Dr Nash, j’étais par contre très méfiante et suspicieuse, cherchant les incohérences dans leurs propos. Mais malgré cette attention aux détails, j’ai été bluffée par la chute, que je n’imaginais même pas !

Pour un premier roman Steve Watson fait fort ! Il nous livre un roman psychologique très bien construit, sur le thème de l’amnésie et de la manipulation qui, s’il est un peu long par moments, compense par ses nombreuses qualités.  Un auteur à garder à l’œil… 

avant d’aller dormir,steve j. watson,sonatine,critique,carnet de lecture,livre,littérature,blog littéraire,thriller,policier,polar,france loisirs,mémoire,manipulation,journal,nicole kidman,cinéma,film,lecture commune,pocket

Edit 30/06/15 : l'adaptation cinématographique de ce livre est sortie en septembre 2014 sous le titre Before I go to sleep avec Nicole Kidman et Colin Firth. Très bon film que je vous conseille.

 

Lecture commune avec Licorne, Mon petit chapitreKyradieuseValérie, DelKayleigh et Salsera15. Découvrez leur avis sur ce roman !

Logo Challenge Thrillers et polars Liliba.jpg

Avant d’aller dormir – Steve J. Watson – Sonatine – 2011 

Commentaires

  • Pour une fois, j'avais senti venir la chute. Je regarderais bien l'adaptation rien que pour Kidman.

  • Enchantée d'avoir participé à cette LC, cela m'a motivé pour la lecture de ce livre... J'ai beaucoup aimé et ton avis exprime ce que j'ai également ressenti ! J'avais toujours en tête que si un truc comme ça devait m'arriver ... Je deviendrais folle !... Une fin très palpitante à la hitchcock !

  • @ Valérie: c'est toujours dommage quand on devine la fin... Moi aussi, je suis tentée par le film, en plus j'aime beaucoup Nicole Kidman
    @ Licorne : merci d'avoir participé à cette LC!

  • J'ai bien aimé aussi, et je n'ai rien vu venir (mais bon, je devine rarement les dénouements). Je suis curieuse aussi de découvrir le film.

  • Et bah vous avez pas les mêmes références pour l'actrice principale les filles.. ^^
    En tout cas, ravie d'avoir participé à cette LC, il était moins une mais je ne regrette pas !
    Et comme toi, j'ai adoré. Je ne m'attendais absolument pas à cette chute ! Vivement la sortie du film alors ! *_*

  • Ah j'ai adoré !!!!

  • J'ai aussi été bluffée par la fin! C'est un excellent roman, malgré son cpoté répétitif. J'ai bien hâte de voir l'adaptation ciné!

  • Moi aussi, je suis curieuse de voir comment le roman sera adapté au cinéma

  • J'ai beaucoup aimé ce livre, qui sort de l'ordinaire. Je verrais avec plaisir son adaptation cinématographique !

Les commentaires sont fermés.