1 commentaire

Remède mortel – Harlan Coben

Cover remède mortel.jpgUne clinique qui soigne les malades du sida voit ses patients assassinés les uns après les autres. Mais lorsque le fils d’un sénateur meurt à son tour et qu’une star du basket annonce sa séropositivité, ce sont les médias qui s’en mêlent. L’opinion publique est en émoi, des hommes politiques et des personnalités du domaine médical sont sur la sellette. Quand des meurtres mettent en lumière une machination visant à anéantir le travail de chercheurs… Quand le danger est juste à côté de nous…

Remède mortel a été publié aux Etats-Unis en 1991. À cette époque, le sida est considéré comme une maladie de dépravés, touchant principalement les homosexuels. Dans une Amérique puritaine, certains considèrent donc que la recherche contre le sida est secondaire et que les montants qui lui sont alloués devraient être consacrés à d’autres maladies. Ce roman illustre un certain système politique qui accorde des subsides non pas en tenant compte de l’intérêt général mais en favorisant les intérêts d’un groupe limité de personnes.

Au-delà du roman, Remède mortel nous pousse aussi à la réflexion : 20 ans après, où en est-on ? La discrimination et l’homophobie sont toujours bien présentes et les porteurs du virus du sida ont toujours beaucoup de mal à s’intégrer à la société.

Remède mortel est le 12e roman d’Harlan Coben publié en français depuis 2002. On peut dire que l’auteur est productif ! Si certaines mauvaises langues considèrent ses deux derniers romans (voir aussi Sans un adieu) comme des « fonds de tiroirs » que l’on fait passer pour des collectors, il est toujours intéressant de voir l’évolution du style d’écriture d’un écrivain.

Remède mortel – Harlan Coben - Belfond - 2011

Du même auteur:

Commentaires

  • J'adorerais pouvoir livre ce livre.

Les commentaires sont fermés.